Pschit-Men

Comics Marvel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Shinde NX : "Un nouveau départ".

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Dargelle
Pschit-Man Confirmé
avatar

Nombre de messages : 996
Age : 30
Pschit-Team : New Avengers
Date d'inscription : 16/05/2006

MessageSujet: Re: Shinde NX : "Un nouveau départ".   Mar 11 Nov - 6:24

Setho ouvrit les yeux

Pilote: Nous sommes arrivé monsieur.

Setho : ... très bien merci.

Il se leva et descendit de l'avion, il traversa l'aéroport, Beaucoup de voyageur rire devant son accoutrement, d'autre désapprouvèrent sa marginalité et certains l'ignorèrent complètement trop presser, enfermer dans leur vie d'exigence et de devoir.

Mais il avait cure de leur penser ils étaient déjà trop occuper par les sienne. Un nouveau chapitre de sa vie venait t'il de se dévoiler ? Ou cela n'étais t'il qu'un rêve ? Il sortit de l'aéroport, devant l'entrer une rolls royce de type phantom et sa jeune chauffeuse l'attendait.

? : Il y a longtemps que je ne vous avais pas vue, maître Setho

Setho : en effet, tu a beaucoup grandit Anna

Anna était vêtue du costume stéréotyper du chauffeur. Elle était jeune, très jeune, elle devait à peine avoir atteint la majorité

Setho : ne restons pas là a nous regardé bêtement, mettons nous en route.

Elle lui ouvrit la porte droite se trouvant à l'arrière du véhicule, puis elle alla s'asseoir au volant.

Setho : J'ai l'impression de t'avoir quitté alors que tu n'étais qu'une petite fille.

Anna : En fait j'étais beaucoup plus vieille que vous vous souvenez. Vous m'avez envoyer au étude il y a trois ans de cela, mais je ne suis revenue à votre service que depuis 6 mois, vous étier déjà repartit en voyage à ce moment.

Setho : trois ans ... ça me semble pourtant être une éternité, comment va Victor ?

Anna : Toujours aussi dépressif, mais il s'occupe bien de vos pensionnèrent.

Setho : bien, bien, il mériten beaucoup plus que ce que j'ai pu lui offrir ...

Anna : vous lui avez offert beaucoup plus que vous pensez, une maison, une famille et un but

Setho : Le pensionna t'as bien réussie

Anna : pas vraiment non, si j'ai quitté le pensionna si vite c'est que j'ai été renvoyé. Mais je savais que je n'apprendrais pas aussi bien qu'avec vous.

Setho : Et te voilà chauffeuse de voiture et gouvernante ... alors que tu pourrais étudier la physique la chimie, l'histoire, ou ce que tu voudras d'autre.

Anna : Je préfère être chauffeuse, gouvernante, ou tout ce que vous voudrez , a votre service plutôt que d'être une universitaires comme il y en a des millions d'autre et puis aucune université n'a une bibliothèque comme la vôtre. J'y apprend beaucoup plus que ce que j'aurais pu apprendre dans une université, de plus il y a très peux d'université qui offre les sciences occulte que matière a étude

Setho : toujours aussi borner

Anna : se n'étais pas vous qui disiez << Ce que tu fais dans la vie n'as pas d'importance l'important c'est de faire ce que tu aimes>>

Setho : oui mais sa ne s'applique pas pour toi ...

Anna : nous sommes arrivés.

Setho : je ne serais pas long, attend moi à l'entrée.

Setho ouvrit la porte et la referma. Le bâtiment qu'il avait devant lui avait un air sinistre, au-dessus de l'entrée principale on pouvait lire Hardway Asylum, vieux reste de l'ancienne gouvernance anglaise sur le Québec, cet asile avait passé les âge et survécue au mouvement de francisation Québécois. En entreprenant la monter des marches qui menait à l'entrée une partie d'un poème qu'il avait déjà lue lui revient en mémoire

<< WELCOME to the asylum - come in ....feel free,
Have you come to see the doctor or have you come to see me ? >>


Il entrât dans le vestibule la une réceptionniste le regardait bizarrement, elle devait penser qu'un patients c'étais échappé ou qu'un ami lui jouais un mauvais tour

Setho : Je viens voir le docteur Kreigger, il m'attend

Réceptionniste : Je ...

Dr.Kreigger : A enfin vous êtes là, alors comment allez-vous mon cher setho.

Setho : Bien, bien, j'aimerais avoir le temps de parler avec vous, mais je suis pressé et donc si nous pouvions en venir à la raison qui m'emmène.

Dr.Kreigger : Oui bien sûr, suivez-moi.

Le dr.kreigger le fit entrée dans un couloir. L'asile ressemblait beaucoup à un hôpital, dans certains secteurs on retrouvait divers sales ou docteur et patient pouvait se rencontrer

<< Im alone and trapped here in the house of hell,
It is ok and on such things i do not dwell.
I have lots of friends you know ....they all live in my head,
Sometimes when they come to visit the doctor confines me to me bed. >>


Dans d'autres couloirs on retrouvais diverse chambres où on pouvait voire des patient au problème mineure.

<< I have been a patient here for such a long time,
like being an inmate in prison and my mind is the crime! >>



Dr.Kreigger: Comme vous l'aviez demandé elle se trouve dans le secteur au niveau de sécurité le plus haut

Ils passèrent une porte se trouvais un garde qui leur ouvrir la porte d'acier qui les séparait du couloir.

<< Sure my thoughts are scary and they sometimes frighten me,
But i have done no harm to others that i can see.
On the other hand my friends ...well they are harder to control,
like the turn of events that landed me here when HEATHER buried that guy down that hole. >>


Le couloir était séparé en plusieurs petit couloir par des mure de ver qui se refermerais en cas d'évasion. Derrière les portes on pouvait entendre des cries et des rire digne des pire film d'horreur.

Dr.Kreigger : ne vous inquiéter pas là où elle est, elle ne risque rien

<She scares most people off but I am not phased.
She is there to protect me and i love her in away
Infact that reminds me ....I have not seen my friend today.
Are you here to see my friend? Would you like to meet?
Maybe if you have time we could get a bite to eat?>>


Ils arrivèrent bientôt à une grande porte de fer. Le docteur fit un signe a la caméra, et après quelque seconde la lumière au-dessus de la porte passa du rouge au vert. Le docteur poussa le verrou puis le soulevas, et la porte s'ouvrit d'elle-même.

Dr.Kreigger : La porte ne peut pas s'ouvrir si le garde de sécurité ne donne son autorisation, et le garde viens aussi de notre village, il n'y a donc aucun risque

<Oh dear she isn't happy.... she does not like you...she says that you must die!
No time for dinner or a cuppa tea,
Its too late now....HEATHER has attacked you.....I bet that gets blamed on me!>>


Le docteur referma la porte derrière eux. Tout étais noir à l'exception d'une petite lumière qui venait de derrière une porte de verre.

Dr. Kreigger : La voilà notre fleur de lotus

Dans la pièce de l'autre côté de la porte de verre se trouvait une femme



Dr.Kreiger : comme vous l'aviez demander, personne d'autre que moi n'est entrée dans cette zone.

Setho se rapprocha et posa sa main sur la porte de verre. Il espérait tellement pouvoir la toucher, lui parler, lui demander

''Qui suis-je ?''

Setho : com... comment va-t-elle ?

Dr.Kreigger : son cas est le même que lorsque vous me l'avez confié, je n'ai toujours pas réussi a avoir une conversation intelligente avec elle mais, parfois elle se mes a balbutier des phrases qui n'on aucun sens, ou des idées abstrait. J'ai essayé tout les traitements existant mais rien n'y fait. Quant à sa santé physique ... elle s'est amélioré elle mange beaucoup plus que les premié moi où vous me l'avez amené, et elle est même capable de marcher, pendant très peut de temps, mais au moins elle marche. Et bien sûr tout comme vous elle ne vieillit plus, j'imagine que c'est une chance pour elle, peut être arriveré vous a trouvé un traitement avec le temps. Puis-je vous poser une question seigneur ?

Setho : j'écoute

Dr.kreigger : j'aimerais savoir qui elle est ?

Setho : Je crois qu'elle a été ma femme il y a ... longtemps

Dr .Kreigger : Ne pouvez-vous rien faire pour l'aider, je veux dire ... je vous aies vue accomplir des miracle à l'aide de votre magie, ne pouvez-vous pas l'utiliser pour la soigner

Setho : J'ai essayé, mais sa n'a pas fonctionné, la malédiction dont elle souffre est très puissante ... beaucoup plus que tous ce que j'ai pu voir jusqu'ici ... je crois qu'elle resterat dans cet état jusquaseq'un stimulus extérieur se déclenche, ou jusqu'à ce que des conditions adéquate soit remplie.

Setho se retourna

Setho : bien je dois y aller

Setho et le docteur revenairent à l'entrée de l'asile, ou Anna attendait.

Setho : Merci docteur, mes instructions reste les mêmes que pour la dernière fois.

Dr.Kreigger : Ils en serat fait comme votre bon vouloir

Setho : c'est ce j'attend de vous, nous partons Anna

Setho descendit les marches de l'asile, suivies de près par Anna, une fois à la voiture elle lui ouvrit la porte et ils reprirent la route

Anna : alors cela vous a fait du bien de la revoir ?

Setho : oui, je crois. Dans combien de temps seront nous arrivé ?

Anna : l'hélicoptère n'est pas très loin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dargelle
Pschit-Man Confirmé
avatar

Nombre de messages : 996
Age : 30
Pschit-Team : New Avengers
Date d'inscription : 16/05/2006

MessageSujet: Re: Shinde NX : "Un nouveau départ".   Ven 26 Déc - 20:14

''Des images des fragments, une illusion''

Anna : ça fait longtemps que vous êtes parties ?

Setho : je ne suis pas revenue depuis le jour où je t'ai emmené en pension.

Anna : Ce sont vos sujets qui vont être content, Accrocher vous je vais atterrie

L'hélicoptère atterrit sur une petite île de pêcheur, comme on en voit que dans les filmes. Setho enlevas les écouteurs qu'ils portaient et ouvrit la porte de l'hélicoptère.

Anna : on n'est jamais mieux que chez soi.

Setho : C'est ce qu'on dit ...

Il descendit la colline où se trouvait l'héliport, unique moyen d'accéder de façon sécuritaire à l'île. Il entra dans le village, les maisons étaient vieilles et délabrer. Il passa devant le port ou les bateaux, a l'exception d'une ou deux chaloupes, étais inutilisable tellement ils étaient vieux. Il arriva à la place publique ou se trouvait une petite fontaine de pierre, elle était vide, aussi vide que toutes les rues.

Setho : c'est calme

Anna : Comme toujours. Mais ils sont là a vous attendre.

Il avança et atteint un petit escalier de pierre qui menait au haut d'une colline. La haut un ... manoir encore plus décrépit que tout le reste du village, nulle doute que seul la magie pouvait encore faires tenir le bâtiment debout.

Anna : vous savez avec l'argent qu'il vous reste vous pourriez rénover le manoir.

Setho : L'argent que j'ai-je l'obtiens en le volant ou en vendant des artefact ou secret dangereux à des gens qui n'ont aucune conscience.

Anna : vue sous cet angle

Setho ouvrit la porte de son manoir et entra. L'intérieur était beaucoup plus chique et structurée que ne laissais présager l'extérieur. Le manoir était plongé dans le noir et la vive lumière du soleil avait pêne à filtrer vers l'intérieur. Dans l'ombre setho pu distinguer, son majordome.

Beaucoup l'aurait qualifié de monstre ou d'erreur du à la folie humaine. Mais la vérité c'est que la plus part des êtres humains était beaucoup plus monstrueuse que lui. Son apparence était si monstrueuse que les personnes ne l'ayant pas connue lorsqu'il était enfant, lorsqu'ils étaient encore pure, ne pourrait supporter sa vue, seul setho pouvait dérober a cette règle quart il avait vu des choses bien plus horrible avec son oeil maudit. Setho. Malgré tout attente Victor c'étais révélé bon, généreux et profondément dévouer envers setho.

Setho : Victor, cela fait longtemps

Victor : trot longtemps ... bienvenu chez vous maître

Setho : chez moi ?

Setho se dirigea vers le salon et se laissa tomber dans un vieux fauteuil de cuire

Setho : ... Un peu de calme

Victor : Excuser moi maître, mais je voudrais savoir si vous contez rester longtemps.

Setho : Non ... malheureusement je ne pourrais rester. Je dois être de retour pour demains matins

Anna : Si tôt ?

Setho : oui j'aimerais pouvoir rester, mais cela mes impossible... je vais rendre une petite visite a nos pensionnaire

Il se leva passa entre les deux membres de sa ... famille

'' Désoler ''

Il monta l'escalier qui se trouvait dans le hall d'entrer. En haut des marches se trouvaient un grand couloir, 3 portes d'acier se trouvaient du côté gauche.

Il se dirigea vers la première porte, l'ouvrit et entra.
Les murs et le plafond étaient recouverts de multiple peinture représentant des personnes, des lieux, des événements. Au centre de la salle une jeune femme peignais ce qui semblait être un mariage.
Ils approchas et s'assit sur un tabouret en face d'elle. Il enleva son masque et rabaissa le tissu qui lui cachait une partie de la tête , laissant apparaître ses cheveux rouge sang.

Setho : Catherine...

La jeune fille s'arrêta soudainement de peindre, plusieurs minutes passèrent sans qu'elle fasse un autre mouvement. Elle se leva et approcha de setho. Son regard était vide, elle le regardait, mais pourtant elle ne le voyait pas, pas comme un aveugle car celui si a conscience de la physique, non elle regardait comme si tout n'était qu'une perception abstrait.

Elle s'arrêta très près de setho. Il lui pris la main et la mie sur son visage. Elle lui tâta le visage et joua dans ses cheveux, puis elle sourit. Elle courut se rassoire à son tabouret, enleva la toile qu'elle était en train de peindre et installe une toile vierge et se remit a peindre.
Le temps passa et lorsqu'elle s'arrêta de peindre, elle ne souriait plus et des larmes coulaient sur ses joues. Setho se leva et alla regarder la peinture .




(D'accord se n'est pas une peinture, mais vous aurez compris le principe)



Setho : se n'est pas grave tout vas bien se passer, je te le promet.
Il se retourna, remit le tissu qui lui cachait la tête, remit son masque et quitta la pièce. Il referma le verrou de la porte de fer et alla ouvrir celui de la porte d'a côté.

La pièce était plongée dans une profonde noirceur. Setho alluma l'interrupteur qui se trouvait à l'extérieure de la pièce. Une très faible lumière s'alluma et elle arrivais à peine à éclairé une petite table au milieux de la pièce et les mûre et le plancher de la pièce était toujours plongé dans la noirceur. Setho entra dans la pièce, on aurait dit que les ténèbres avaient une consistance solide presque comme de l'eau. Il s'assit a une chaise qu'il ne pouvait voir mais qu'il savait être là. Il sortis un petit paquet de carte de l'un des recoins de son costume

Setho : Je distribue.

Une tentacule noir sortis des très fond de l'obscurité et saisie les cartes que setho venait de donner.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


Setho s'assit a table, divers plat luxurieux était disposé devant lui.

Victor : J'espère que vous apprécier, je n'ai plus l'habitude de faires une aussi riche cuisine.

Setho : c'est parfait

Setho rassemblas des morceaux de divers plat, bientôt imiter par Victor et Anna.

Lorsque le premier morceaux de nourriture toucha sa langue cela n'eu aucun goût

''Peut importance que tu goûteras cela seras sans saveur''

Il continua de manger par simple réflexe, mais aussi pour ne pas décevoir Victor.

Il finit par se lever et se dirigea vers le salon où il enclencha un petit mécanisme qui se trouvait dans l'un dais sofa, l'une des bibliothèque de la pièce disparut laissant place à un long escalier de pierre. Setho entreprit la descente qui dura une dizaine de minute et arriva une gigantesque bibliothèque qui aurait fait honte à la bibliothèque du congrès a Washington.

Il la traversa et rejoignis un petit couloir de pierre, de l'autre côté se trouvait une très vaste salle. Ses mûres étaient remplit d'urne, de cercueil, d'artefact et d'ingrédient servant pour les rituelles. Au centre de la pièce une grand table métallique, quatre cercueils fraîchement amener avait été disposé sur des tables non loin près du tableau.

Sur le mûre du fond face à l'entrée était sculpté a même le mûre, un cadre. Au milieu de celui si se trouvaient deux petits crochets d'argent dons les bouts étaient sculptés en forme d'oeil. Setho enleva son masque et l'accrochât au crochet. Il prit une couverte noire qui traînais au sol et la posa devant le cadre. La couverte resta en l'air comme par magie, masquant le cadre.

Setho ouvrit les quatre cercueils dans les qu'elle reposait le corps inanimé de quatre jeunes femmes.

Setho : cela devrait suffire.

Il approcha du tableaux au reposait divers note en latin, mais aussi divers schémas représentant certaine partie du corps

Setho : bien commençons. Dit 'il en saisissant l'une des scies sur la table métallique
_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Victor descendait l'escalier et traversa la bibliothèque. Il entra dans la salle d'expérimentation de setho. Divers morceaux de corps et des flaques de sang gisaient au sol et un corps presque entier était accroché à la table de fer au centre de la pièce.

Le corps, sans tête' étais composé de plusieurs parties des femmes qui se trouvaient dans les cercueil, le tout lui donnait une apparence humaine horrible, mais une apparence humaine ...

Setho : J'ai échoué ... encore

Victor se retourna. Setho était assis contre le mûre non loin de l'entrer. La tête du corps se trouvait a quelque mètre de lui

Setho : Elle ... elle n'avait rien d'humaine ... elle n'était que rage et douleur, j'ai dû la tuer

Victor : Au moins vous vous êtes amélioré au nivaux de la composition du corps, la peau est mieux cousue et vous avez utilisé moins de partit différente des corps et toussa en une heure, mon créateur aurait été jaloux.

Setho : Ton créateur était soit un génie sois quelqu'un d'extrêmement chanceux. J'ai beaux essayer avec acharnement de reproduire ce qu'il a réussi a faire cette nuit de novembre, mais je ne fait que me heurté a des mûre... c'est comme si j'essayais d'assembler un puzzle mais qu'il me manquais des pièces pour le terminer.

Victor : Si quelqu'un peut le faire ses vous. Je ne doute pas que vous y arriveriez avec le temps.

Setho : je me meurs Victor, que feras tu si ma vie se termine avant d'avoir pue réussirent.

Victor : Dans ce cas je mangerais pour que misse Anna et les pensionnaires puise vivre de façon convenable et en sécurité, puis je partirais en quête d'un autre maître, moins douer et moins intelligent que vous, qui pourras peut-être avec ... de la chance réaliser ce que je demande de lui. Mais comme je vous est dit, je suis convainque que vous réussirez.

Victor lui tendit sa main et Setho la saisit.

Victor : levez vous jeune maître il y a d'autre personne qui ont besoins de vous

Setho se relevas et alla devant le cadre. Il tira sur la couverture qui retombas comme tout couverture aurais dû le faire des le début. Il saisie son masque et le plaça à son digne endroit

Setho : Allons-y


Dernière édition par Dargelle le Ven 26 Déc - 20:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dargelle
Pschit-Man Confirmé
avatar

Nombre de messages : 996
Age : 30
Pschit-Team : New Avengers
Date d'inscription : 16/05/2006

MessageSujet: Re: Shinde NX : "Un nouveau départ".   Ven 26 Déc - 20:14

Anna : Vous êtes enfin arrivé, ils vous attende depuis une demi-heure.

Setho : Il faut savoir se faire attendre

Setho regarda par la fenêtre. Au centre du village près de la fontaine, se trouvait une quarantaine de petites lumières, venant probablement de chandelle, forment un demi cercle.

Setho : Ils ont assez attendu. Allons-y Anna.

Anna pris un bout de tissu blanc qui s'avéra être une sorte de bure de moine et l'enfila. Alors qu'elle et setho sortais de la maison elle mie le capuchon de la toge de façon à ce que l'on ne puis plus voir son visage. Ils descendirent l'escalier pour finalement atteindre le groupe qui C'était rassemblé là.

Ils portaient tous une toge semblable a celle d'Anna, mais la leur était de couleur rouge. La foule était constituée de personne de tout type d'âge et d'origine diverse. Dans leur main ils tenaient de petite chandelle.
Setho : Vous m'avez appelé et je suis là. Que me voulez-vous.
Un vieil homme s'avança.

Vieil homme: Seigneur, nous faisons beaucoup pour vous et nous sommes ici pour réclamer une compensation.

Setho : Une compensation ? Ne vous est-je pas toujours protégé et aider lors des moments difficiles ? Est-je manquer à ma parole ne serais qu'une fois ?

Vieil homme : Non jamais mon seigneur ... mais malgré tous vos fidèle vous demande encore une preuve d'intérêt envers nous.

Setho : Très bien, j'accepte de répondre a deux de vos problèmes

Vieil homme : Merci c'est déjà beaucoup monseigneur

Le vieil homme se retourna et fit un signe de la main. Une femme tenant la main d'un jeune garçon et un bébé de l'autre s'avança.

Femme : Seigneur mon mari est tombé malade il y a de celas quelque semaine et ... nous n'avons pas eu le temps de tous nous dire avant ... avant que la maladie l'emporte.

Setho : Jeffrey Mars ?

Femme : oui ... oui s'était lui. Nous voudrions que vous nous permettiez de lui parlez pour pouvoir tourner la page et lui dirent adieux.

Setho : Je peux faire cela pour vous ... apporter une partit de son corps.
Le jeune garçon s'avança, il tenait une urne dans sa main droite. Il la tendit et setho la pris l'ouvrit et la versa, comme ci cela n'avait été que de la vulgaire poussière, a cette vue la famille eu un haut le coeur, mais ils reteignent leur larme. Setho se mit a murmurer des mots
incompréhensibles, bientôt imiter par des voix qui sortaient de nulle part.
Les cendre s'élevèrent et commencèrent à flotté et à tournoyé. À l'intérieur de ce rond commençais a apparaître un homme.

Femme : Jeffrey !

Petit garçon : Papa !

Jeffrey : Je ... Je suis en vie ?

Setho : non, ta famille ma demandé de te ramener pour que tu puisse leur parler. Ce sera la dernière fois que tu les verras dans ce monde, alors profite de l’occasion.

Femme : Jeffrey je t'a ...

Jeffrey : Je sais moi aussi je t'aime chérie. Je t'ai aimé depuis le premier moment que je t'ai vue.

Femme : Je ne ... Je ne sais pas comment je vais faire pour vivre sans toi.

Jeffrey : Tu y arriveras j'en suis certains. J'aimerais que tu me face la promesse que tu feras tous pour vivre heureuse

Femme : Je ... je ne

Jeffrey : Fait cela pour moi

Femme : D'ac... D'accord je ferais ça pour toi

Jeffrey se tourna vers son fils.

Jeffrey : Maintenant que je ne suis plus la tu es le dernier homme de la maison prend soin de la famille pour moi Matt. J'aurais aimé pouvoir être la pour te voir grandir.

Jeffrey s'approcha du bébé que sa femme tenait toujours.

Jeffrey : Je regrette de ne pas pouvoir être la pour te voire grandir.

Setho : C'est l'heure.

Jeffrey : Déjà ?

Femme : Nous ne t'oublierons jamais.

Le corps de Jeffrey commença a disparaître s'évaporant comme il était venu.

Femme : mer... merci seigneur, aller viens Matt.

La femme pris la main de son fils et alla se ranger dans le groupe d'adorateur. Deux autres personnes s'avancèrent.

Jeunne femme : Seigneur, mon ami ne fait pas partit du village, mais il a le cancers et il n'y a rien que les médecins puisse fairent dans l'état où il est. Depuis mon enfance j'ai toujours loyal et complètement dévouer. Je vous en pris il à besoins de votre aide.

Setho : Je vais voire ce que je peut fairent.

Setho s'approcha de l'autre personne

Setho : Comment t'appelle tu ?

Jeunne Homme : Steven monsieur.

Setho : Steven, si je te soigne accepte-tu de me servir jusqu'à ta mort et même après comme tous les autre membre ici présent ?

Jeunne Homme : oui je l'accepte.

Setho s'approcha de l'homme et posa sa main sur son torse. Quelque minute passèrent et setho enlevas sa mains. Dans cette main il tenait une petite pierre noire.

Setho : voilà tu est guérie. Garde ce-si pour te souvenir de ton serment.
Il lui donna la pierre et recula.

Setho : Vous m'avez appelé et je suis venue. Vous m'avez demandé de vous aider et je l'ai fait. Souvenez vous de ce que j'ai fait aujourd'hui.

Setho se retourna et marcha en direction de la maison.

'' Devrais me sentir bien d'avoir aidé ces personnes ? Je crois oui et pourtant cela me laisse un goût ... fade. ''


'' Peut importe ce que tu feras ou t'enteras de faire cela auras toujours un goût fade.''


Anna : Encore un peu et il pourrait vous prendre pour un dieu.

Setho : Franchement celas me ferait mal. Les dieux ne sont rien d'autre que des créatures avec trot de pouvoir qui ne pense qu'a eux sans se soucier des conséquences que pourrait avoir leur acte, tout en justifiant ça par leur ascendance divine.

Setho et Anna entrèrent dans le manoir, ou Victor les attendait assis dans un divan.

Setho : Prépa ...

Setho tomba au sol et il avait peine a resté a genou, Ses membre tremblait et il avait l'impression que ses muscle se déchirais. Il se mit a saliver abondamment du sang

Anna : Amène le dans sa chambre vite.

Victor transporta setho dans sa chambre et le coucha sur le lit

Anna : Va chercher un bocal d'eau plein

Quand Victor revient Anna avait déshabiller setho, et avait posé l'une de c'est main sur son torse. Une sorte de liquide noir semblait bouger sous sa main.

Anna : Le bocal vite !

Victor approchât, Anna trempa sa main libre dans le bocal. Une liquide noire se mie a sinter de sa main.

Anna : Cela ne le soigneras pas, mais au moins il pourrat vivre encore un peu. Dépose le bol sur le bureaux et va en chercher un autre celui si va bientôt être complètement infecté.

Victor, s'en alla. Setho bougeas et finis par mettre ça mains sur celle d'Anna

Setho : merci

Anna : vous n'avez pas a me remercier, je le fais pars que je le veux.

Setho toucha la joue droit de Anna qui rougie de gaine

Setho : Je suis désolé de ne pas pouvoir te donner ce que tu attends de moi.

‘’Peut importe qui tu fréquenteras cela ne te rendra jamais heureux et tu ne pourras jamais les rendre heureux ‘’


Anna : Ce n’est pas grave, je ne vous en veux pas. Reposer vous, vous en avez besoin.

Setho ferma ses yeux et s’endormie presque aussitôt

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Quand Setho ouvrit ses yeux il étais habillé et étais assis dans une hélicoptère.

Setho : Qu'est-que ?

Anna : A finalement, encore un peu et je me voyais expliquer a vos amis pourquoi vous étiez dans les pommes.

Setho : ... cela aurais pu être très cocasse.

Anna : Non attendez ne serais pas une tentative maladroite de faire de l'humour

Setho : Moi faire de l'humour ... jamais.

Le soleil levant permettait de distinguer la piste d'atterrissage du manoir au loin.

Setho : Bon ... je me demande comment cela va se passer

Anna : pardons ?

Setho : non ... rien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frost
Ultimate Pschit-Man
avatar

Nombre de messages : 2926
Age : 30
Pschit-Team : Visiteur
Date d'inscription : 06/07/2005

MessageSujet: Re: Shinde NX : "Un nouveau départ".   Lun 13 Avr - 19:25

Une sensation de froid m'envahit mais j'en ignore la cause, j'ouvre les yeux avec difficulté et soudain les souvenirs me reviennent, je suis étendue dans le Cerebra face contre terre.
Je me sens vidée de toute énergie et réussir à me relever ressemble à un marathon, quand j'arrive enfin à me tenir debout quelque chose me semble différent mais je ne saurai dire quoi.

Je m'avance vers la porte du cerebra et à ma grande surprise au lieu de s'ouvrir elle se dissipe laissant place à un monde chaotique où se mêle différents éléments.
Je suis de nouveau sur le plan astral mais cette fois tout semble différent, je ne suis pas dans mon propre esprit mais je me suis projetée involontairement ici mais dans quel but, il me faudra le découvrir si je veux sortir d'ici.

Une silhouette encapuchonnée dans un long manteau d'un blanc éclatant s'approche de moi, amicale ou non je ne saurais le dire mais mon expérience de ce monde m'a appris à rester toujours sur mes gardes.
Sa démarche semble caractéristique de la gent féminine et me paraît étrangement familière, il me faut agir maintenant et ensuite poser mes questions.

Dans ce monde ma volonté et mon pouvoir atteignent un niveau incroyable il me sera facile de maîtriser cette inconnue et de tirer les informations que je recherche.
Une seconde de concentration me suffit, le pouvoir monte en moi et d'un geste je le libère, sous forme d'un éclair d'un bleu vif filant droit vers sa cible.
Au vue de la puissance de cette attaque, l'invitée surprise ne pourra résister bien longtemps même en utilisant les protections psychiques.

Une lumière aveuglante remplie ce monde quand l'éclaire atteint sa cible, j'ouvre les yeux pour constater le succès de mon attaque mais à mon grand étonnement, l'inconnue se tient debout et continue à avancer doucement vers moi.
Bien qu'étonnée il me faut agir vite et sans attendre je me prépare à attaquer de nouveau, mais je me retrouve immobilisée, incapable de résister, la volonté de l'inconnue pesant sur moi m'empêchant de faire quoi que ce soit.

??? : « Pas de ca Laura, est-ce la une façon d'accueillir les gens? Pourtant tu ne manques pas de bonnes manières d'habitude. »

Laura: « Qui êtes-vous? Montrez votre visage et peut-être qu'ensuite je vous montrerez mes bonnes manières. »

??? : « Tu ne cesses de me poser la même question, avec le temps j'avais pensé que tu me reconnaitrais, tu n'es pas très vive d'esprit pour une télépathe, mais je ne peux t'en vouloir, ceci s'arrangera avec le temps. »

Après avoir finis sa phrase, elle baissa doucement son capuchon et c'est avec un étonnement modéré que je vis la femme que je serais dans une 20 aine d'année environ.
Laura: « A c'est encore toi tu aurais pu te présenter, ca nous aurait évité de se retrouver dans cette situation. »

« Et toi si tu réfléchissais un peu avant d'attaquer tu ne serais pas dans cette situation pour le moins ridicule. Mais bon c'est l'insouciance de la jeunesse, te dire que j'étais pareil à ton âge serait un pléonasme. »

Sur cette phrase elle sourit et relâcha son emprise sur moi, il m'étais de nouveau possible de bouger et penser librement.

Laura: « Si tu es ici je suis sur que ce n'est pas pour une visite de courtoisie? »

« Tu as raison, je suis ici pour te guider, les événements s'emballent et il était nécessaire que je te guide à travers ton voyage, car je craint que si je te laisse te débrouiller seule, nous échouons encore une fois. »

Laura: « Je ne comprends pas quels sont tes desseins et je ne peux les lire en toi, si je ne ressentais pas ce lien particulier qui nous unit je ne te ferais pas confiance, alors vas-y guide moi vers les souvenirs que je dois revivre. »

« Très bien si c'est ce que tu souhaites mais je te préviens ca sera le souvenir qui déclenchera tout après ce moment tu ne pourras lus revenir en arrière et tu t'avanceras vers ta destinée »

Laura: « Tu parles comme une oracle, je ne me savais pas si mystique, mais tes paroles me troublent et je n'en comprends pas le sens. »

« Suis moi et tu comprendras. »

Je pris la main de mon double, des que le contact fut établi nous fûmes transportés vers un de mes souvenirs.
En reconnaissant les circonstances, moi à 22 ans assise derrière mon bureau de vice présidente dans une grande entreprise de New-York je compris ce que mon double entendait dans ces phrases, ce souvenir mettrait fin à tout.

Laura: « Je ne suis pas prête à revivre ca, il y a beaucoup de choses a revivre avant ce moment, mes brillantes études, ma réussite professionnelle, le début de ma fortune...»

« Tout ceci n'a aucune importance surtout que tout met en jeu tes pouvoirs. »

Laura: « Mais ce souvenir la aussi met en jeu mes pouvoirs... »

« Pas de la même manière et tu le sais très bien maintenant, prend sur toi et observe. »

Le téléphone sur le bureau sonna;

« Oui j'écoute? »

« Miss Foster il y a quelqu'un pour vous, un dénommé Lucas qui demande à vous voir. »

« Dites lui que je suis occupé, je ne veux plus le revoir et il sait pourquoi. »

Elle raccrocha le téléphone avec violence.
Une minute après celui ci résonna.

« Miss je suis désolé de vous déranger mais il arrive... »
Quelques secondes après la porte s'ouvrit et Lucas entra.

Laura: « Tu n'as rien à faire ici, sort où j'appelle la sécurité. »

Lucas: « Laura je t'en prie écoute moi, je ne voulais pas qu'on en arrive la. »

Laura: « Tu plaisantes, j'espère tu pensais que j'allais me laisser longtemps utiliser comme ca. »

Lucas: « Laura mon amitié n'a jamais été intéressée. »

Laura: « Ne me ment pas Lucas je suis télépathe je te rappelle et je n'aurais aucun mal a savoir la vérité. Tu crois que j'allais supporter encore longtemps que tu utilises mes dons pour t'enrichir au casino, je l'ai fait parce que tu m'as aidé au moment où j'en ai eu besoin et si ca n'avait été que ca je ne t'en voudrais pas. »

Lucas: « De quoi parles-tu je ne t'ai jamais rien demandé de grave. »

Laura: « Ah non et quand tu te disputais avec ta copine, tu me demandais ce qu'elle pensait pour que tu puisses arranger les choses et ca devenait de plus en plus fréquent, et tu as franchi un pas de trop quand tu m'as demandé de lui effacer le souvenir de votre dispute. »

Lucas: « Mais j'étais désemparé et je savais que tu n'avais aucun scrupule à manipuler les gens. »

Laura: « Comment oses-tu dire ca ! Jamais je n'ai jamais utilisé mes pouvoirs dans ce but j'ai toujours respecté le libre arbitre des gens. »

Lucas: « Tu vas me faire croire que tu dois ta réussite à tes capacités intellectuelles plutôt limitées ? »
Laura: « Non j'ai utilisé mes pouvoirs pour apprendre plus vite des personnes qui m'entouraient mais je n'en ai jamais manipulé aucune, je ne faisais que me servir de ce que j'entendais. »

Lucas: « Très bien mais la tu vas faire une entorse à tes principes après tout ce que j'ai fait pour toi tu me dois bien ca. »

Laura: «Je crois que j'en ai assez fait j'ai largement payé ma dette, maintenant vas-t'en ou je te fait jeter dehors. »

Lucas s'approcha et lui saisit le bras violemment.

Lucas: « Tu n'en feras rien , tu vas me suivre et faire ce que je te dis. »

Laura: « Lâche moi tout de suite Lucas ou je te jure que tu vas le regretter ! » Ses yeux commencèrent à s'embraser de la lueur bleutée caractéristique.

Lucas: « Tu vas utiliser tes pouvoirs sur moi et bien vas-y, montre que j'avais raison, de toute façon toi et ceux de ton espèce vous n'êtes que des monstres, j'aurais du te laisser dehors plutôt que te recueillir chez moi! »

Laura ne répondit pendant le discours de Lucas sa fureur augmentée et ses pouvoirs commençaient a agir sur son environnement, les équipements électroniques commencèrent à disjoncter les un après les autres et les lampes explosèrent.

Laura: « Très bien puisque je suis un monstre je vais donc agir comme tel ! »

Elle le saisit à la gorge et le souleva du sol sans peine.

Lucas: « Lâche...moi...Pitié...Je...suis...déso... »

Laura: « Trop peu, Trop tard tu as mérité ce qu'il t'arrive ! »

Laura relâcha son pouvoir, la déferlante d'énergie psychique était-telle qu'on aurait dit qu'un orage avait éclaté dans le bureau les fenêtres volèrent en éclats, les meubles furent dévastés par la force invisible. Quant à Lucas il tomba à Terre inerte, il n'était pas mort mais dans un état semblable à un coma profond duquel il ne sortirait sas doute jamais, son esprit étant brisé.

J'ai du affronter la scène du début à la fin, je le devais comme mon double l'avait du. Cela faisait trop longtemps que ce souvenir me hantait, mais je n'ai pu retenir mes larmes en voyant les dégâts que j'avais provoqués et mon expression quand j'avais déchaîné mon pouvoir, de la colère mêlait au plaisir de briser cet esprit fragile.

Je me retourne vers mon double en lui demandant: « Et maintenant? »

« Suis moi tu as encore une dernière chose à voir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frost
Ultimate Pschit-Man
avatar

Nombre de messages : 2926
Age : 30
Pschit-Team : Visiteur
Date d'inscription : 06/07/2005

MessageSujet: Re: Shinde NX : "Un nouveau départ".   Sam 4 Juil - 19:49

Laura: « Quoi que veux-tu me montrer je pense que j'en ai assez vu maintenant, laisse moi partir...»

« Non si le simple fait de revivre ce souvenir avait tout arrangé tu n'aurais pas eu besoin de mon intervention, il y a quelque chose de plus important que je dois te montrer. »

Laura suivi son double en se demandant ce qu'il pourrait bien lui arriver de pire. Au fur et à mesure qu'elles avançaient le plan astral se modifier, qui entraînait ces modifications? Laura n'aurait sur le dire son double ne semblait pas agir sur son environnement mais la force à l'œuvre semblait familière.
Les ombres autour d'elles prirent formes et Laura se retrouva dans une sorte de temple avec de hautes colonnes, sur lesquelles dansaient des flammes du même bleu qui symbolisait l'utilisation de ses pouvoirs. Plus loin au centre elle pouvait distinguer une pièce circulaire qui semblait contenir une sorte de grande caisse.

« Vas-y moi je t'attends ici. »

Laura: « Pour autant que je me souvienne c'est toi qui m'a amené ici et maintenant tu me laisses tomber? »

« Arrêtes de chercher la bagarre, il y a des choses que tu dois découvrir seule, je me suis chargée de te mettre sur la voie, maintenant dépêche toi projeter mon esprit dans le temps demande beaucoup d'énergie il ne me reste que peu de temps ici. »

Laura s'exécuta, à mesure qu'elle s'approchait du centre du temple et de cette caisse, elle sentit une gigantesque force mentale l'envahir, une force prodigieuse habitait ce lieu, une force que Laura n'espérait pas affronter.
Plus elle s'approchait et plus la force grandissait, et plus elle s'approchait plus elle constatait que ce qu'elle avait pris d'abord pour une caisse était en réalité une sorte de sarcophage transparent dans lequel reposait quelqu'un.
Et Laura se souvint soudain que ce n'était pas la première fois qu'elle venait ici, lors d'un de ses précédents cauchemars elle était venue ici, elle avait vu le corps de Lucas dans cet étrange cercueil avant d'être littéralement expulsée par la force qui régnait ici.
Tandis qu'elle repensait à ceci elle continua son avancée puis tout d'un coup s'arrêta comme si elle avait percuté un mur, un champ de force se tenait devant elle, infranchissable et puissant la séparant du corps de Lucas.
Et soudain Laura compris ce n'était pas son corps qui reposait là mais bien son esprit, pendant toutes ces années où elle avait cru avoir détruit cet homme, son ami, elle avait en fait emprisonné son esprit dans le plan astral.
Des larmes commencèrent à perler sur ses joues quand une voix s'éleva:

« Oh non tu pleures encore...A ton âge c'est pathétique... »

Laura: « Qui est là ? montrez-vous et on verra si je suis si pathétique que ca »

« Tu crois que parce que tu m'as emprisonné ici, tu es en mesure de lutter contre moi...Grave erreur ma chère... »

Laura: « Moi je vous ai emprisonné ici? C'est impossible je n'ai jamais eu conscience de cet endroit... »

« Je n'ai jamais dit que tu l'avais fait consciemment petite sotte ! »

Et la silhouette se matérialisa devant Laura, qui ne put retenir un hoquet de surprise c'était elle, un autre double mais la il ne s'agissait pas de son futur mais de son passé, la personne qui se tenait devant elle était trait pour trait la même qu'elle était le jour ou elle avait cru avoir brisé Lucas.

Laura: « Non cela ne se peut, c'est impossible...! »

« Oh quelle naïve tu fais,en même temps ce n'est guère surprenant que tu sois moins vive d'esprit fragmenter son esprit doit avoir des conséquences néfastes... »

Laura: « Fragmenter son esprit? Mais de quoi parles-tu? »

« Je lui explique ou tu le fais? »

Laura se retourna et vit son futur se tenir juste à ses côtés, elle était totalement perdu, était-elle en train de devenir folle, arriverait-elle à sortir d'ici et si oui quelles conséquences devrait-elle subir?

« Laura elle dit vrai, le jour où tu t'en ai prise à Lucas tu n'as pas brisé son esprit, tu as libéré la pleine essence de ton pouvoir. Comme tu le sais chaque télépathe doit se contrôler pour ne pas utiliser son pouvoir à de mauvaises fins, quand tu as libéré ton pouvoir tu ne te contrôlais plus, le pouvoir avait pris le dessus. Toutefois ta conscience subsistait mais à un état refoulé et dans un ultime effort inconscient tu as envoyé l'esprit de Lucas ainsi que cette partie de toi ici. »

Laura: « Mais c'est techniquement impossible... »

« Si ca l'est, les plus grands télépathes peuvent fractionner l'esprit de quelqu'un et nous sommes de ceux-la. Le soucis c'est qu'en enfermant l'essence de ton pouvoir, tu t'es amputée d'une partie de toi, et de plus avec le temps tu aurais pu apprendre à contrôler cette force, mais la si tu la libère les conséquences risque d'être désastreuse pour ton entourage et pour toi. »

Laura: « Et bien dans ce cas elle restera ici, j'ai vécu pendant des années sans elle, je pourrais survivre encore. »

Pendant toute cette discussion, l'essence de son pouvoir, la partie sauvage de sa psyché écoutait mais après cette phrase elle décida de prendre la parole:

« Tu dois me libérer je suis une partie de toi et je dois être réintégrée sans compter que si tu ne me libères pas l'esprit de Lucas ne réintègrera jamais son corps. »

Laura: « Peu m'importe pendant toutes ces années j'ai vécu avec la culpabilité de l'avoir détruit, je pourrais survivre avec la culpabilité de l'avoir laissé ici à jamais. »

A ce moment son moi futur la regarda avec gravité, d'un regard emplie de tristesse et de regrets et c'est d'une voix chargée de souvenirs pesants qu'elle prononça ces simples mots:

« Oui tu survivras mais beaucoup mourront si tu ne fais rien. »

Laura: « Mais qu'est ce que tu racontes, C'est complétement insensé toute cette histoire, en quoi le fait de ne pas libérer une partie de mon pouvoir pourrait nuire au monde. »

« Parce que cette partie de ton pouvoir doit-être libérée et maîtrisée avant que... »

Laura: « Avant que quoi ! S'écria-t'elle. J'en ai assez de tout ca, assez de revivre ma vie et d'avoir l'impression de perdre l'esprit au fil du temps et plus ca avance pire cela devient. Tu vas me donner les réponses que j'attends ou je les prendrai par moi-même ! »

« Je ne peux pas, tu ne dois pas connaître l'avenir qui t'attend c'est la règle. »

Laura: « Si c'était le cas pourquoi m'aider à changer ce futur dans lequel tu vis? »

« Parce que je dois réparer ce que j'ai...ce qui a été fait. »

C'était trop pour Laura, toute cette histoire devenait totalement insensée et elle n'aimait pas être menée en bateau, elle décida d'agir vite, se précipita sur son double et posa ses mains sur ses tempes sondant son esprit.
Le contact fut horrible il se dégageait de son double une puissance inimaginable qui semblait infinie, cette puissance tenta d'abord de se débarrasser de l'agresseur mais en la jaugeant elle eu l'impression de s'attaquer elle-même et arrêta. Quel pouvait-être cette puissance qui semblait doué d'une conscience? Laura sonda plus en profondeur encore son futur et vit ce qu'elle cherchait.

Elle se vit être investie de cette force qu'elle avait voulu nier lors de cet épisode dans la salle des dangers. La force du phœnix l'avait choisi comme hôte et comme tous ceux avant elle, elle vit non seulement mais aussi ressentit cette force la consumer.
Puis les souvenirs s'emballèrent, elle se vit commettre les pires atrocités détruisant tout sur son passage, elle vit de nombreux héros qui tentaient en vain de la stopper, parmi eux elle reconnut ses amis actuels gisant mort à ses pieds.
Mais ca ne s'arrêtait pas la,elle vit une dernière chose elle vit Setho se battre contre le monstre qu'elle était devenue, et fut surprise de voir qu'il lui avait tenu tête. Les 2 adversaires semblaient de force égale, mais c'était impossible il n'était qu'un mutant comme elle autrefois, il aurait du être écrasé sous la puissance du phœnix.
Elle se vit porter un coup fatal à Setho en tentant de briser son esprit, mais le résultat fut pire,les pouvoirs de Setho se libérèrent et elle le vit devenir tel un monstre, bien que gardant son apparence il enleva son masque, ses yeux brillants d'une puissance terrible et maléfique.
Enfin s'imposa à elle la dernière vision de son futur un monde dévasté où les hordes de Setho avaient débarqué dans cette dimension, massacrant ceux qui leurs résistaient et asservissant les autres.
Elle avait tué pratiquement tous les héros qui avaient tenter de l'arrêter, et avait précipiter l'enfer sur Terre.
Sur cette dernière image le contact se rompit, elle se retrouva à genou dans le plan astral, hantée par ce qu'elle venait de voir, ce qu'elle était destinée à faire.

Laura: « Mon dieu qu'ai je fait! Si tout ceci est vrai, il ne me reste qu'une chose à faire mourir pour empêcher cela d'arriver. » dit-elle en sanglotant.

« C'est une solution c'est vrai, mais il y en a une autre, aujourd'hui je contrôle totalement le phœnix ce qui m'a permis de pouvoir faire voyager ma psyché à travers le temps et l'espace. Il n'y a qu'un moyen d'empêcher ca, tu dois libérer ton pouvoir, libérer Lucas, apprendre à contrôler ce pouvoir pour que le jour ou tu seras investi du pouvoir du phœnix tu puisses la contrôler et lui permettre de se restaurer.»

Laura: « Mais pourquoi moi, Il y a d'autre télépathe pourquoi le phœnix me choisit moi? »

« Nul ne peut savoir, mais le phœnix a besoin d'un hôte pour se restaurer complétement et pouvoir retrouver sa stabilité originelle, et pour cela il a besoin d'un télépathe. Je n'en connais pas la raison peut-être parce que nous pouvons percevoir les émotions et les pensées de ceux qui nous entourent.
Tu dois d'abord toi aussi te rassembler, et apprendre à te contrôler, car le temps manque et si tu ne fais rien, le futur que tu as vu sera le tien. »

Laura: « Mais comment libérer cette part de moi je ne sais même pas comment je l'ai emprisonné! Et ensuite qui m'aidera à la contrôler? »

A ce moment justement cette partie d'elle-même, sauvage et furieuse s'exprima à travers sa prison psychique.

« Tu as la réponse en toi, comme ce jour maudit ou tu m'as banni ici. Bien sur le jour où je serais libre tu peux être sur que rien ne m'empêchera de m'exprimer, c'est pour cela que tu m'as emprisonné ici. Parce que tu avais peur de moi.»

Laura: « C'est vrai, mais si c'est le seul moyen pour m'empêcher de détruite le monde, je trouverais le moyen de te de te contrôler.»
Elle se tourna vers son double future: « Pourrais-tu m'apprendre à contrôler mes pouvoirs? »

« C'est aussi pour ca que j'ai entrepris ce voyage, le jour où tu libéreras ton pouvoir, où les murs de cette prison tomberont, ton esprit sera pratiquement invincible. Et ce jour la je te transférerais mes dernières forces pour que tu es le contrôle total de tes nouvelles aptitudes. »

Laura: « Tes dernières forces...Je vais...enfin tu vas mourir? »

« Oui il le faut, bien sur je pourrais vivre mais à quoi bon le faire dans ce monde que j'ai détruit, surtout que Setho me cherche pour m'asservir...Il sait que le Phœnix me donne accès à des pouvoirs cosmiques et ma capture lui donnerait l'opportunité de plonger l'univers entier dans le chaos. »

Laura: « Mais comment Setho a eu accès à autant de pouvoirs? C'est impensable même Christian qui est le mutant le plus puissant qu'il m'ait été donné de rencontrer n'a pas autant de pouvoirs; »

« Setho n'est pas un mutant, c'est quelque chose de beaucoup plus puissant, ancien et maléfique que ce que tu pourrais croire. Dire que c'est un dieu serait proche de la vérité, sans l'être réellement.
Méfie toi de lui c'est un ami fidèle et un homme de bien d'après ce que je peux voir dans ton esprit, mais sache qu'au fond de lui se cache un mal qui ne dors jamais et qui n'attend qu'à sortir. Surtout n'utilises jamais ton pouvoir contre lui, lui aussi son esprit semble fragmenté et son pouvoir doit-être contenu aussi dans sa psyché, c'est ainsi que je l'ai délivré. N'oublie jamais ca... »

Laura: « Ne t'en fais pas j'ai retenu la leçon depuis la salle des dangers. Et maintenant que dois-je faire?»

« Maintenant ton voyage est terminé, je t'ai amené brusquement à sa conclusion mais le temps presse, trouve le moyen de briser ces entraves que tu as crée et ensuite une nouvelle vie commencera pour toi. Va et bonne chance pour ta prochaine mission et garde un œil sur tes coéquipiers sans être distante,ton futur va prendre un nouveau tournant il vaut mieux que tu sois prudente et que tu saches bien t'entourer. »

Sur ces derniers mots, elle lui fit un clin d'œil accompagné d'un magnifique sourire, un geste de sa main et Laura repris conscience dans le Cerebra, la tête douloureuse; elle avait fait son choix. La seule chose qu'elle ignorait c'est que par sa décision elle ne détruirait pas le monde qu'elle avait choisi de protéger, mais la voie qu'elle a choisi serait inévitablement lié à la peine, la souffrance, et la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daddy Pool
Ultimate Pschit-Man
avatar

Nombre de messages : 2837
Age : 28
Pschit-Team : Visiteur
Date d'inscription : 08/03/2005

MessageSujet: Re: Shinde NX : "Un nouveau départ".   Mer 8 Juil - 17:58

Depuis le retour de la dernière mission, Lloyd s'ennuyait à mourir. Entre Setho qui partait en voyage, Christian qui s'occupait des préparatifs, et Lisandru et Laura qui s'occupaient de leurs affaires financières, il n'avait pas grand monde à qui parler. Suzie était dans le même cas que lui, et ils avaient passé beaucoup de temps ensemble, mais celà ne suffisait pas à rehausser l'ambiance au QG. Il commençait un peu à se sentir comme un intrus parmi toutes ces personnes importantes qui composaient l'équipe. Même en terme de puissance, il savait qu'ils avaient tous un potentiel caché phénoménal, presque divin, alors que lui ne pouvait prétendre qu'à être un mutant plutôt puissant et bien entrainé. Alors qu'il était allongé sur son lit à attendre que les deux jours veuillent bien passer, il se posa pour la première fois la question :

-Lloyd : Qu'est-ce que je fais là...

Il sortit alors ses cartes de visites d'un de ses tiroirs, et les étala devant lui comme s'il s'apprêtait à jouer au solitaire avec. Ces cartes étaient plus une blague qu'autre chose, mais il continuait de les distribuer comme par tradition. Il arriva enfin aux deux dernières cartes du paquet. L'une d'entre elle était argentée, et l'autre dorée. Laura lui avait déjà demandé pourquoi il avait ces deux cartes différentes, et pourquoi il ne les avait pas distribuées.

-"C'est parce que je les garde pour deux personnes que je considère comme très spéciales, que je garde pour la fin", avait-il répondu.

Laura avait alors répliqué "C'est pour ça que tu ne m'en a pas encore donné?"

-"Peut être bien", avait-il répondu avec un clin d'œil.

Au milieu de ce souvenir, la voix de Laura résonna en fond sonore.

-Laura: On pense encore à moi?

Lloyd regarda alors en face de lui, et vit la magnifique blonde assise sur le canapé de l'autre côté de la chambre. Elle avait l'air légèrement différente de d'habitude.

-Lloyd: J'aurai l'air plus gai si c'était le cas.

-Laura: Ça ne sert à rien de me mentir, j'ai acquis des pouvoirs suffisants pour pouvoir lire tes pensées même au travers de ta barrière.

Lloyd ne s'attendait vraiment pas à ça. Il n'en avait parlé à personne, mais il était en effet pratiquement impossible de l'attaquer sur le plan mental. C'était un peu comme si sa matière créait une barrière virtuelle autour de son esprit, qui n'était franchissable que s'il était consentant. Quand on tentait de lire ses pensées, on se retrouvait donc généralement avec ce que Lloyd préférait qu'on entende. Pouvoir passer au travers était vraiment la preuve d'une puissance mentale ahurissante.

-Lloyd: Comment est-tu au courant pour ma barrière? Et comment es-tu entrée sans faire de bruit?

-Laura: Je n'ai pas beaucoup de temps, donc pour faire court, je suis la Laura d'une autre époque située plus loin dans le futur. J'ai réussi à me projeter dans le passé pour m'avertir de ce qui allait m'arriver et tenter de m'aider à l'empêcher. Je viens de terminer avec elle.

-Lloyd: Et moi qui trouvait ces derniers temps monotones. Mais j'imagine que tu a aussi quelque chose à me dire si tu prend le temps de me rendre visite. Je ne vais pas trop mal dans le futur?

-Laura: Je n'ai pas le droit de raconter l'avenir, mais il y a des cas qui demandent des exception.

Elle lui envoya alors une vision du futur, et il put assister de ses propres yeux à un combat entre Setho et Laura. Il n'avait pas besoin de beaucoup de détails pour comprendre que Setho était ici le méchant, mais il ne savait pas que c'était elle la responsable.

-Laura: Tu te rappelle quand je t'ai demandé d'espionner Setho pour moi? Setho va finir par te demander la même chose. Tu va être l'une des seules personnes à qui il fasse confiance. Je veux que tu accepte de lui rendre tous les services qu'il te demandera, mais que tu continues à m'en faire part régulièrement. Mais ce n'est pas la raison principale de ma venue.

Elle figea alors la scène de combat sur place, et se pointa du doigt.

-Laura: Pour éviter que cela ne se produise, il faut que tu m'aide à accepter la totalité de ma personne. Tu a déjà réussi à voir au delà de ma coquille à ton époque, il faut donc que tu fasse tout pour me forcer à l'ouvrir de moi même. Je ne sais pas si je serai capable de le faire de moi même.

-Lloyd: J'en avais l'intention bien avant que tu vienne me voir. Je n'ai pas déjà fait tout ça dans ta réalité?

-Laura: ...

-Lloyd: Je suis mort n'est-ce pas?

Laura resta silencieuse. En effet, il était mort depuis un moment là d'où elle venait.

-Lloyd: Et les autres? J'imagine qu'ils sont morts aussi n'est-ce pas? Setho les a tués?

Elle voulut répondre, mais Lloyd répliqua immédiatement :

-Lloyd: Tu les a tués?

-Laura: Je n'aurai pas du venir te voir.

-Lloyd: Ou alors... Je les ai tués?

-Laura: Je suis désolée, mais je vais devoir t'effacer la mémoire. J'ai fait une erreur en te montrant tout ça.

Elle lui posa alors sa main sur le front, et effaça comme une simple formalité tout ce qu'elle venait de lui montrer avec une précision de chirurgienne, à un tel point qu'il ne s'en rendit pas compte.

-Laura: La seule chose que je peux te dire, c'est que je sais ce que tu nous a caché en arrivant ici. Je ne sais pas si ma parole t'influencera, mais le moment venu, essaye de prendre la bonne décision cette fois.

-Lloyd: Alors tu savais pour ça aussi...

Elle changea complètement d'expression, et se leva comme pour s'en aller en affichant un sourire radieux.

-Laura: Maintenant fait moi couler un bon bain chaud, j'en aurai besoin en sortant du cérébra.

-Lloyd: Euh... d'accord.

-Laura: Et n'en profite pas pour regarder!

-Lloyd: J'avais oublié que tu pouvais entendre ça...

Pour terminer, elle lui dit ces quelques mots:

-Laura: Fais attention à toi car tu sera plus important que tu ne le crois. Je ne te remercierai jamais assez pour tout le soutien que tu m'aura apporté, ainsi qu'à l'équipe. Maintenant, Adieu.

Elle disparut alors comme elle était apparue, laissant Lloyd au milieu de ses cartes de visites.

-Lloyd: J'aimerai avoir ce genre d'apparitions plus souvent.

Il se leva alors, et se dirigea vers la chambre de Laura pour lui faire couler son bain. Il croisa Setho en chemin, et ne put s'empêcher de voir le monstre de la vision que la Laura du futur lui avait laissé malgré elle. Visiblement, le fait de mentionner sa mort l'avait déstabilisée, car elle n'avait pas réussi à traverser la barrière mentale pour effacer sa mémoire, et tout était encore intact dans son esprit. Il ignorait tout des raisons de ce cataclysme, mais il savait que Laura et Setho allaient être impliqués, et qu'il ne serait pas là pour assister au spectacle. Il ne comprenait toujours pas quel rôle il allait jouer dans tout ça.

Mais dans toute cette histoire, ce qui lui faisait le plus peur, c'était que d'après l'âge de son interlocutrice, tout cela allait arriver plus vite que prévu.

_________________
He's crazy like a fooooooool!
What about it Daddy Poooool!


PS: Merci Gorby pour cet instant de poétisme d'une rare intensité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daddy Pool
Ultimate Pschit-Man
avatar

Nombre de messages : 2837
Age : 28
Pschit-Team : Visiteur
Date d'inscription : 08/03/2005

MessageSujet: Re: Shinde NX : "Un nouveau départ".   Lun 13 Juil - 20:51

Sur le chemin pour la chambre de Laura, Lloyd croisa Setho qui semblait exténué. Sur le coup, il ne put s'empêcher de voir le monstre de la vision qu'il avait eu il y a quelques minutes, et il s'arrêta net, blanc comme un linge. Ce détail n'échappa pas au jeune égyptien.

-Setho: Il y a un problème?

Il était évident que Setho ne devait pas être mis au courant. Il préféra changer immédiatement de sujet de conversation.

-Lloyd: Ce n'est rien... j'étais pensif et tu m'a surpris. Déjà rentré de voyage? Où étais-tu parti au fait?

-Setho: C'est personnel. Je suis désolé, mais je n'ai pas envie d'en parler.

Lloyd savait qu'il ne répondrait pas à cette question, et qu'il pourrait ainsi éviter à son tour les questions. Mais en y repensant, si Setho refusait de parler de son voyage, peut-être était-il déjà en train de préparer quelque chose...

-Lloyd: Tu a le droit d'avoir tes secrets comme tout le monde ici. Tu devrais aller te reposer parce que tu n'a vraiment pas l'air dans ton assiette non plus. La mission commence demain, et on aura bien besoin de toi.

-Setho: Tu va dans la chambre de Laura n'est-ce pas?

-Lloyd: Euh... oui pourquoi?

-Setho: Je crois que tu ne devrais arrêter de te rapprocher d'elle. Elle va finir par se servir de toi comme elle l'a fait avec tant d'autres. J'ai le mauvais pressentiment que l'équipe telle qu'on la connaît ne va pas durer, et que nous allons devoir nous surveiller les uns les autres.

-Lloyd: Tu penses à une attaque intérieure?

-Setho: Je ne peux rien affirmer, mais je pense qu'elle serait effectivement capable d'avoir quelque chose derrière la tête.

-Lloyd: Si quelqu'un en sait plus que nous, c'est probablement Alpha Prime.

-Setho: Plait-il?

-Lloyd: Le premier jour, j'ai vu Black Crow arrêter une espionne a qui j'avais donné rendez-vous en ignorant ses intentions. Et pas plus tard qu'il y a quelques jour, il avait retourné ma chambre à la recherche d'indices, probablement parce qu'il pensait qu'on était affiliés. On lui a donc clairement demandé d'enquêter sur une menace interne. Nos employeurs ont donc déjà du sentir quelque chose venir.

-Setho: Je vois...

Setho se rappela alors qu'il s'était également occupé d'une espionne qui se faisait passer pour une employée, et qui avait d'ailleurs très mal fini. Mais celui qui l'avait envoyée pouvait-il être à l'origine des autres infiltrations? Il espérait que non.

-Lloyd: Et je ne parle pas de Drill et de sa symbiote. On rentre vraiment ici comme dans un moulin.

Il eut un léger frisson en prononçant ce nom, comme s'il sentait cette glaise noire lui remonter à nouveau le long du bras.

-Setho: Il faudra en effet rester sur nos gardes.

Setho commença alors à continuer son chemin, en disparaissant progressivement dans le couloir.

-Setho: Même si nous avons bien d'autres ennemis à craindre, méfies-toi de Laura. Nous ne sommes pas à une précaution près.

Lloyd était de plus en plus sceptique quant à la future trahison de Setho. Peut être celui-ci n'avait pas encore pris sa décision, ou alors il cachait très bien son jeu. Il n'avait désormais plus qu'une seule personne à qui en parler, et c'était précisément celle à qui Setho ne voulait pas qu'il parle.

Quand Laura entra dans sa chambre pour se jeter sur son lit, elle trouva Lloyd pensif dans sa salle de bain.

-Laura: Qu'est-ce que tu fais ici?

-Lloyd: Je me suis dit qu'un bon bain chaud te ferait le plus grand bien après une dure journée.

Elle était très surprise d'une attention aussi inhabituelle, mais il n'avait pas tort. Elle lui lança un léger sourire en guise de gratitude.

-Laura: Merci.

-Lloyd: Tu vois, tu peux exprimer tes sentiments quand tu en a envie.

-Laura: Comment-ça?

-Lloyd: C'est la première fois que je vois un vrai sourire sur ton visage. D'accord, c'était plutôt léger, mais au moins ça change du sourire forcé et travailler qui a pour seul but de te donner plus de classe ou de charmer ton entourage.

-Laura: Je vois que tu es toujours aussi obstiné.

-Lloyd: Je te promets que c'est cette vraie Laura que tout le monde a envie de voir. Tu n'en a pas marre de ne pas pouvoir prétendre à de vrais amis? Tu ne voudrais pas de temps en temps parler à quelqu'un qui te connaisse vraiment? C'est dommage de sacrifier une partie de toi même, surtout quand c'est la partie que tous les autres ont envie de voir. Qu'est-ce que tu risques après tout? Rien ne t'empêche de nous effacer la mémoire et de refaire comme avant si tu trouve que ça ne va pas.

Laura ne trouvait rien à répondre à ça. C'était plus ou moins le même discours que lui avait tenu son double il y a quelques minutes, sauf que les enjeux n'étaient pas tout à fait les mêmes. Mais comment réussir à détruire cette coquille, et cette image d'elle-même qu'elle avait mi tant de temps à fabriquer?

-Laura: Je... j'essaierai. Merci.

-Lloyd: Au fait, j'ai un peu parlé avec Setho comme tu me l'avais demandé, et je pense qu'il n'es pas capable de trahir le groupe. J'ai vécu une ou deux expériences paranormales avec lui, et ce qui m'a choqué était plutôt ses connaissances et ses "relations" qui semblent tous nous dépasser. A mon avis, il est bien plus qu'un simple jeune mutant qui s'est engagé dans une équipe. Ses motivations restent très douteuses, mais étrangement, il semble avoir envie d'être bon avec nous. C'est comme s'il était deux personnes à la fois, un doux jeune homme réservé, et une sorte de monstre manipulateur. Il risque en tout cas de me demander de t'espionner à son tour, car il a des soupçons sur toi.

Il venait de briser la bonne ambiance qui venait de s'instaurer, mais il avait vraiment envie qu'elle en vienne au fait, et qu'elle lui dise tout ce qu'elle savait sur ce Setho du futur.

-Laura: Je te remercie, mais je n'ai pas trop la tête à ça. On peut en reparler à un autre moment?

Lloyd s'attendait à cette réponse, et voulut insister, mais l'air abattu de Laura l'arrêta au dernier moment.

-Lloyd: Ton bain va refroidir si tu n'y va pas rapidement. Je te laisse.

Alors qu'il franchissait le seuil de la porte, Laura le rappela :

-Laura: Attends une seconde!

-Lloyd: La salle de bain est derrière la porte sur la gauche si c'est ce que tu cherches.

-Laura: Ce n'est pas tout à fait ça.

Elle lui tendit alors une photo le représentant avec une très belle jeune femme blonde aux yeux bleus, tous les deux le sourire aux lèvres.

-Laura: Ça vient de tomber de ta poche. C'est une ex-petite amie?

Lloyd regarda la photo, et une larme coula le long de sa joue, qu'il essuya immédiatement.

-Lloyd: Ex-sœur.

-Laura: Je... suis désolée.

-Lloyd: Tu ne pouvais pas savoir. Je ne sais pas ce que ça faisait là. A plus tard.

Il disparut alors dans le couloir sans ajouter un mot. Laura savait qu'il avait aussi perdu un de ses meilleurs amis il y a peu de temps. Lloyd devait faire partie de ces personnes qui ont la malchance de voir leurs proches disparaître trop tôt, et qui ne peuvent pas faire leurs deuils.


De l'autre côté du QG, Christian terminait les préparatifs de la mission. Ils devaient partir le lendemain matin pour une durée indéterminée, et essayer d'infiltrer le complexe de leur ennemi, et essayer de le rencontrer face à face.

-Christian: C'est maintenant qu'on va voir si l'équipe est prête ou non.

A suivre...

_________________
He's crazy like a fooooooool!
What about it Daddy Poooool!


PS: Merci Gorby pour cet instant de poétisme d'une rare intensité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frost
Ultimate Pschit-Man
avatar

Nombre de messages : 2926
Age : 30
Pschit-Team : Visiteur
Date d'inscription : 06/07/2005

MessageSujet: Re: Shinde NX : "Un nouveau départ".   Sam 24 Oct - 2:14

Suzie était assise sur son lit et comme souvent lorsqu'elle se retrouvait seule, des multitudes de questions et de sentiments l'envahissaient, des préoccupations qu'une fille de son âge ne devraient pas avoir.

Elle s'approcha de sa commode où était posée une photo de son équipe heureuse et soudée, sa nouvelle famille. Elle aurait aimé avoir une photo de sa vraie famille, de ses parents mais elle avait tout perdu aussi bien eux, que les choses auxquelles elle tenait, sa vie d'avant ne persistait qu'à l'état de traces dans les recoins de son esprit.

Elle avait espérait avoir une nouvelle vie avec Christian, mais ses nouvelles fonctions lui laissaient peu de temps, surtout avec la nouvelle mission qui se préparait. Elle aurait aimé parler avec Laura qu'elle voyait comme une grande sœur, et il y a des choses que seules des filles peuvent partager.
Malheureusement Laura ne semblait pas non plus disposer à passer du temps avec Suzie, son entreprise lui prenait du temps mais plus encore, Suzie sentait bien que Laura cachait quelque chose.
Elle l'avait déjà entendu pleurer la nuit, et parfois le matin elle semblait tendue les traits tirés et fatigués. Elle aurait voulu l'aider mais ne savait pas comment.

Alors qui restait-il pour s'occuper d'une jeune fille comme elle? Lisandru, malgré qu'il soit plus vieux qu'elle il semblait totalement immature et dépassé par les événements tentant vainement d'empêcher son futur héritage de couler. Setho qu'elle trouvait fascinant voyageait souvent et parfois elle se sentait parcouru de frissons quand elle le voyait, ce qui douchait un peu son enthousiasme à lui parler.
Il ne restait que Lloyd avec qui elle passait beaucoup de temps ils discutèrent de leur vie et se trouvèrent des points communs, au début elle pensait l'homme un peu désinvolte et extravagant mais lui aussi avait perdu des êtres chers. On dit que les gens qui traversent des épreuves similaires sont destinés à se rapprocher c'est exactement ce qu'ils firent.

Ainsi avec Lloyd, elle ne se sentait pas a part puisque, comme elle il se sentait impuissant, et un peu inutile en ce moment face à ces gens aussi puissants tant que par leur fonction que leur pouvoir.

Elle se souvint d'une discussion qu'ils avaient eu un jour:

Suzie : « Dis moi Lloyd tu n'as jamais pensé à arrêter tout ca et vivre une vie normale? »

Lloyd: « Si chaque jour, j'aimerais avoir une vie à moi simple sans risquer ma vie à chaque seconde mais le monde à besoin de gens comme moi. Il y a des choses qui valent la peine qu'on se batte pour elles. »

Suzie: « Je comprends mais parfois j'aimerais vivre comme les filles de mon âge, ne serait-ce qu'aller à l'école et avoir d'autres amis à qui parler, je me sens seule mon ancienne vie me manque parfois. »

Lloyd: « Je comprends petite, les temps sont durs pour tout le monde en ce moment mais tu verras après nos amis seront plus disponibles et tu te sentiras mieux. Tu devrais aller parler avec Laura. »

Suzie: « Elle est trop occupée en ce moment, je ne veux pas la déranger et puis que peut-elle faire pour moi? »

Lloyd: « Tu sais elle aussi a vécu des épreuves difficiles, et je pense que ta compagnie lui ferait du bien. En plus il faut bien qu'elle s'ouvre un peu aux autres et qui d'autre pourrait la faire craquer. Tu es la plus adorable de tous ici. » lui dit-il avec un clin d'œil.

Suzie: « D'accord j'irais la voir, merci Lloyd tu es quelqu'un de vraiment gentil, je t'adore tu sais »

Lloyd: « Moi aussi petite je t'adore. » et ils se prirent dans les bras l'un de l'autre.

Après ce moment Lloyd regretta ce que cette petite avait traversée, elle était si jeune et pourtant elle se comportait comme une adulte, la vie était parfois tellement injuste.

Tandis qu'elle repensait à cette scène Suzie se décida, oui elle allait aller voir Laura. Sur le chemin elle croisa Lloyd.

Lloyd: « Et petite la forme? Tu te promènes? Une partie de console ca te tenterait? » dit-il chaleureusement.

Suzie: « Ça va très bien Lloyd, en fait j'allais voir Laura donc pour la partie de console on verra plus tard en plus tu vas encore râler si je te bats »

Lloyd: « Ceci n'arrivera plus c'était la chance du débutant » dit-il sous un faux air de méchanceté « Sinon pour Laura elle est en train de prendre son bain mais je suppose que ca ne la dérangera pas si tu entres. »

Suzie: « Je ne veux pas la déranger, je repasserais plus tard. »

Lloyd: « Oh que non, allez jeune fille on y va! » il la saisit avec une rapidité surprenante et la pris sous son bras.

Suzie « Oh Lloyd arrête j'ai l'air de quoi moi, je ne suis pas un sac à patate! »

Lloyd: « Ça non t'es moins lourde quand même, mais il fallait une aide extérieure pour te décider. »

Il déposa délicatement Suzie devant la porte de Laura lui glissa un rapide baiser sur la joue et retourna à ses appartements.
Suzie frappa à la porte de Laura aussitôt une voix se fit entendre dans sa tête.

Laura: « Entre ma princesse je suis dans la salle de bain rejoins moi. »

Suzie s'exécuta, une fois arrivée dans la salle de bain elle trouva Laura dans son bain, les traits encore plus tirés que d'habitude.

Suzie: « Tu vas bien? Tu as l'air si fatiguée je repasserais plus tard si tu veux... »

Laura: « Non reste et puis ma fatigue ne sont rien face à tes préoccupations, je t'en prie joins toi à moi. Après tout cette baignoire et assez grande pour nous 2 »

Suzie s'exécuta un peu gênée mais après tout cela lui faisait plaisir, elle avait l'impression de se comporter comme avec une grande sœur et déjà cela lui faisait du bien.

Laura: « Vas-y raconte moi ce qui te tracasse. »

Suzie: « Tu ne peux pas lire dans mon esprit? » s'étonna t-elle.

Laura: « Si bien sur mais je respecte l'intimité des gens et je préfère que ca soit toi qui décide de me parler de ce qui ne va pas. »

Suzie: « Et bien je me sens très seule ces derniers temps, je veux dire Christian et toi êtes très occupé en ce moment. De plus je suis des cours par correspondance parfois j'aimerais avoir des amies de mon age avec qui discutait ou même me balader. Mais malgré la taille du manoir je me sens comme enfermer, et de plus mes parents me manque. »

Laura après son épisode dans le cerebra avait été vidé de son énergie et les sentiments de Suzie s'imprégnèrent en elle comme si c'étaient les siens, elle ne pu retenir la larme qui perlait à son œil.

Laura: « Je suis désolé ma chérie sincèrement, j'imagine ce que tu peux ressentir, ne t'en fais pas après cette mission nous serons la pour nous occuper de toi je te le promet. D'ailleurs je veux qu'on se fasse une promesse quand tu te sentiras seule ou quoique ce soit viens me voir même si j'ai l'air occupé et je serais toujours là pour toi. C'est d'accord? »

Suzie: « Oh oui d'accord c'est tellement gentille de ta part ! » elle se jeta au cou de Laura et l'embrassa tendrement.

Laura: « Et ce n'est pas tout ce soir c'est notre dernière nuit avant cette grande mission, nous allons tous sortir en ville et nous comportez comme une vraie famille, ca nous fera du bien à tous. »

Suzie: « Je suis d'accord, c'est une magnifique idée ! »

Laura sortit du bain et s'enveloppa de son magnifique peignoir blanc, elle en tendit un à suzie.

Laura: «  J'ai encore quelques chose pour toi, je voulais attendre ton anniversaire mais tu sembles en avoir besoin dés maintenant. Suis moi.»
Suzie s'exécuta, elle suivit Laura dans sa chambre et regarda cette dernière s'arrêter devant une commode, elle en sortit un collier que suzie n'avait jamais vu, un cristal aussi brillant qu'un diamant pointé au bout d'une chaîne en or.
Laura se retourna vers Suzie et s'approcha d'elle.

Laura: « Ceci est pour toi, c'est une cristal holempathique. »

Suzie: « Il est magnifique mais à quoi sert-il? »

Laura: « C'est simple je vais me servir de mes pouvoirs pour trouver tous les souvenirs que tu as eu avec tes parents même ceux dont tu ne te souviens plus; Ceci me permettra en quelques sortes de cerner leur psyché. Et je vais pouvoir la transférer dans ce cristal, ainsi quand tu te sentiras seule, tu n'auras qu'à penser à tes parents et ce cristal projettera une image 3D d'eux et cette image sera imprégné de leur essence. Ils pourront ainsi te consoler et te parler comme ils l'auraient fait si ils étainet vivants mais seulement pendant quelques instants. »

Suzie: « Laure c'est bien trop précieux...Je ne peux pas accepter ce cadeau.»

Laura: « Rien n'est assez précieux pour toi. Maintenant ferme les yeux et détend toi ca ne prendra qu'un instant. »
Suzie ferme les yeux et sentit une main de Laura se poser sur son front tendit que l'autre tenait le cristal. Elle ressentit une sensation étrange comme si Laura était en elle, cette sensation se dissipa en quelques secondes.

Laura: « Voilà c'est terminé, tu peux rouvrir les yeux »
Suzie s'exécuta pris le cristal que lui tendait Laura et regarda au travers l'image de ses parents se reflétaient dans les facettes en miniature,

Laura: « Quand tu seras seule pense à eux et leur image apparaîtra devant toi, ils ne seront pas vraiment là mais tu pourras au moins les revoir et échanger quelques mots avec eux, »

Suzie fondit en larmes et se jeta dans les bras de Laura et entre 2 sanglots elle lui glissa un simple merci.

Laura: « Ce n'est rien princesse, tu le mérites. Allez maintenant place à la joie allons nous préparer pour la sortie de ce soir.»

Suzie: « D'accord mais avant je voudrais revenir sur la promesse que je t'ai faite tout à l'heure. Tu m'a dis de venir te parler pour n'importe quel motif, et toi le ferais-tu? »

Suzie vit dans le regard de Laura que sa question avait fait mouche,

Laura: « Tu ne peux pas m'aider chaton je dois régler mes problèmes par moi-même mais c'est gentil de te proposer. »

Suzie: « Pourtant Lloyd pense qu'on devrait être là pour toi et que tu as besoin de nous en ce moment. »

Laura se mit à rire « Apparemment vous êtes nombreux en ce moment à vous souciez de moi, c'est assez étrange vu qu'avant personne ne voulait être proche de moi. »

Suzie: « C'est peut-être parce qu'avant tu t'étais battit un mur infranchissable derrière ton apparence glaciale et distante. »

Laura: « Ta maturité et ton sens de l'observation pour ton age m'étonneront toujours, tu as raison sur ce point mais je n'avais pas le choix. »

Suzie: « Mais maintenant tu l'as, tu as des amis ici et si tu as besoin de nous nous serons là. »

Laura: « C'est très touchant je ne l'oublierais pas ma puce. »

Et sur cette discussion elles sortirent pour prendre la direction de la chambre de Suzie, Laura avec des vêtements habilement choisi pour la soirée et Suzie le sourire aux lèvres ses soucis ayant disparu pour laisser place à la joie d'une enfant de son âge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Shinde NX : "Un nouveau départ".   

Revenir en haut Aller en bas
 
Shinde NX : "Un nouveau départ".
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Numb3rs - Est-ce un nouveau départ ? - Colby/David - G
» Nouveau départ !!!
» Les Askanis - Un nouveau départ
» A&M 32 ? La fin pour un nouveau départ
» miroirs et jubilés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pschit-Men :: Adaptations et Blabla Divers :: Fan-Fictions-
Sauter vers: