Pschit-Men

Comics Marvel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Shinde NX : "Un nouveau départ".

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Frost
Ultimate Pschit-Man
avatar

Nombre de messages : 2926
Age : 30
Pschit-Team : Visiteur
Date d'inscription : 06/07/2005

MessageSujet: Re: Shinde NX : "Un nouveau départ".   Dim 4 Nov - 18:44

Laura se hâta en direction de l’ascenseur et monta à l’étage de la salle des dangers. Elle se dépêcha d’enfiler son uniforme, entra dans le sas puis pénétra dans la salle des dangers.
Elle n’avait rien d’extraordinaire c’était une grande salle vide au mur sans chaleur fait d’un alliage ultra résistant.
Ses coéquipiers l’attendaient au centre.

Christian: « Ah enfin te voilà nous allons pouvoir commencer. »

Laura: « Désolé pour le retard mes affaires ont pris plus de temps que prévues »

Lisandru: « J’espère que tu as pu les régler »

Son intérêt était on ne peut plus sincère, et l’intonation de sa voix révéler que son inquiétude était on ne peut plus sincère, comme celle qu’on éprouvait parfois pour des amis.
Laura n’osa pas le regarder elle savait qu’elle avait agi pour le mieux, mais elle se sentait coupable de devoir briser la vie de son ami.

Laura: « Oui tout est rentré dans l’ordre, merci de t’en inquiéter »

Christian: « Bien vous vous raconterez votre vie plus tard, nous avons du boulot je vous rappelle »

Lloyd: « En quoi consiste l’entraînement aujourd’hui? »

Christian: « Il est assez simple il s’agit d’évaluer vos réactions et vos performances individuelles face à différents types d’ennemis et ceux dans un environnement particulier.
Je ne vous en dit pas plus pour ne pas fausser l’entraînement vous avez des questions ? »

Le groupe hocha de la tête en signe de négation.

Christian: « Bien alors étant un homme galant Laura tu es la première à t’y coller. Bonne chance »

Laura s’avança au centre de la pièce, une fois au centre le décor changea pour se transformer en une jungle luxuriante.
La première vague d’ennemis arriva de simple mutants à ce qu’ils semblaient le premier lança une rafale d’énergie que Laura esquiva aisément. Sans attendre elle riposta usant de ses facultés télépathiques pour les mettre tous à Terre, en les faisant hurler de douleur.

Laura : « C’est presque trop facile »

Christian: « Ce n’est pas fini ma belle »

En effet la 2eme vague arriva une armada de robots sophistiqués équipés de fusils laser s’avança vers Laura.

Laura: « La sa devient intéressant »

Un scan mental infructueux révéla que ses robots étaient immunisés contre sa télépathie.
Ils ripostèrent immédiatement ouvrant le feu Laura fut pris sous un déluge de rafales plasma, toutefois elle réussit à esquiver avec une agilité quasi féline chaque rafales mais ce manége ne pourrait durer bien longtemps.

Il lui fallait élaborer un plan tandis qu’elle réfléchissant un rayon arriva droit sur elle, mais elle n’eu pas le temps de l’esquiver elle ferma les yeux en l’attente d’une douleur mais quand elle les rouvrit elle vit qu’encore une fois sa peau était devenu aussi dure que du diamant, et soudain une idée lui vint.

Elle esquiva les rafales de ses assaillants selon un schéma bien précis « obligeant » les assaillants à l’encercler, une fois encercler elle attendit.

Suzie : « Christian tu ne penses pas qu’on devrait intervenir? »

Christian: « Non si on intervient elle ratera l’exercice »

Setho: « Mais et si par malheur elle était blessée? »

Lloyd: « Attendez elle a un plan »

En effet Laura attendit dans une attitude plus que provocante et les robots ouvrirent le feu simultanément.
Face au danger Laura se transmuta en diamant les rayons la frappèrent de plein fouet pour ressortir sous forme de centaines de faisceaux plus petits allant frapper ses assaillants qui explosèrent immédiatement.

Lisandru: « Pas mal il faut le reconnaître »

La dernière phase de l’entraînement se montra il s’agissait d’un homme chauve dans un fauteuil roulant, c’était le célèbre professeur X fondateur des x-mens, défenseurs des droits mutants et le plus grand télépathe que la Terre ai jamais connu.

Laura: « La ça va se corser »

Le prof X attaqua le duel se déroula sur des milliers de plans de la pensée en même temps, le stress était crucifiant. Laura commença à montrer des signes de faiblesses du sang commençait à couler de son nez et elle éprouvait des difficultés à se tenir debout.
Alors qu’elle allait craquer elle rassembla ses dernières forces dans une ultime attaque psychique qui porta ses fruits le Prof X perdit conscience.
Laura tomba à genoux ses dernières forces l’ayant abandonné.

Christian : « Bien joué Laura c’est à ton tour Suzie »

Suzie: « D’accord »

Christian: « Fait de ton mieux et rappelle toi il n’y a pas d’échec » lui dit-il en lui faisant un clin d’œil.

Suzie avança au centre de la pièce qui pris la forme d’un environnement urbain avec immeubles et voitures.
La première phase se passa bien Suzy se débarrassa aisément de ses assaillants faisant l’étalage de sa force et de son agilité sur-humaine.

Setho: « Il y a pas à dire cette petite est vraiment douée, elle n’a aucune expérience du combat et pourtant elle se débrouille comme une pro »

Lloyd: « On en aurait presque des complexes » dit-il en rigolant.

La 2éme phase ne sembla pas lui poser de problèmes particuliers les robots résistaient aux assauts physiques de suzie mais celle ci ne sembla pas désemparer, elle analysa avec soin son environnement et repéra un parcmètre non loin d’elle.
Elle l’arracha aussi facilement qu’on cueillerait une fleur et s’en servit dans une adaptation plutôt original du base ball envoyant ses ennemis les uns sur les autres, les entassant tels un tas d’ordure.

Laura: « Cette petit à vraiment du style . »

Lisandru: « Tu as peur de la concurrence ma chère Laura ? »

Laura: « Aucunement dans l’intérêt de cette petite il vaut mieux qu’elle ne me ressemble pas »

Christian: « Arrêtez de jacasser on se croirait dans un salon de coiffure et regarder plutôt »

Comme pour Laura la dernière phase la confronta à une attaque mentale face à Oracle membre de la garde Shi’ar.

Suzie se rua sur elle mais Oracle déploya sa pensée plus vite que la course de Suzie et la plia à sa volonté.
Suzie tomba à genou comme paralysée, elle ne pouvait plus bouger et se mit à hurler.

Suzie: « Non arrêtez non !!! Papa ! Maman ! Ne mourrez pas, ne m’abandonnez pas ! »

Laura: « Christian arrête l’entraînement tout de suite elle ne tiendra pas le choc »

Christian: « Je ne peux pas elle doit se débrouiller seule je dois évaluer ses compétences »

Laura: « Écoute c’est une jeune fille qui n’a aucune expérience du combat, par conséquent elle n’a jamais était confrontée à une attaque mentale et n’a donc pas pu ériger des défenses mentales. En plus elle a vécu des événements terribles qui en font une proie facile, si tu n’interviens pas elle risquée subir des lésions irréversibles. »

Christian: « Je suis désolé je ne peux pas on ne pourra pas être toujours là pour voler à son secours, il faut qu’elle apprenne à se débrouiller seule. »

Lloyd: « Arrêtez de vous chamaillez et faites quelques chose ou pas mais faites le vite la petite est au plus mal »

En effet Suzie se tordait de douleur au sol, elle convulsait et sanglotait.

Laura: « On intervient Lisandru occupe toi de Suzie moi je m’occupe d’oracle. »

Avant que Christian ai pu émettre une objection Lisandru s’élançait déjà vers Suzie l’entourant d’un champ de force la protégeant des attaques d’Oracle.
Laura se tenait devant eux elle banda sa volonté et la relâcha d’un coup sec elle sembla claquer comme un fouet qui atteignit Oracle qui s’écroula sans vie.

Christian s’approcha d’eux: « Elle va bien ? »

Laura effectua un rapide scan mental : « Elle est évanouie mais il n’y aura pas de lésions »

Christian: « Bien continuons l’entraînement , Setho à toi »

Comme pour les autres Setho se plaça au centre de la pièce qui pris l’apparence d’un tombeau égyptien, environnement plutôt familier à Setho.

Les 2 premières phases se passèrent sans anicroche Setho utilisa à la perfection ses illusions qui semblaient d’une réalité et d’une horreur bien réelle, tellement réelles que même les assaillants censées être immunisés contre son pouvoir tombèrent sous les coups de ces visions d’horreur.

Christian: « Laura tu captes ma pensée »

Laura: « Oui Christian il faudra que tu m’expliques ton attitude »

Christian: « Plus tard, j’aimerais que tu testes les défenses psychiques de Setho tu as la plus puissante télépathe et toi seule pourrait en tester les limites »

Laura: « Entendu »

Setho attendit l’ennemi se préparant à une attaque mentale, mais la violence de l’attaque et son auteur le surprirent.

Setho: « Laura arrête ne vas pas plus loin c’est dans ton intérêt »
A peine l’eu t’il mis en garde qu’elle hurla elle venait de se connecter à la psyché de Setho et aussi à l’essence de son pouvoir.
Elle fut envahie par un flot d’images d’horreurs et d’indescriptibles tourments, des êtres monstrueux emplissaient ses pensées, c’était trop pour elle mais malgré tous ses efforts pour rompre le lien, elle ne faisait que sombrer encore plus.

Elle tomba à genoux et Setho eu un mouvement similaire, il sentait la présence de Laura et son pouvoir se servir d’elle, mais il n’arrivait pas à rompre ce lien.
Plus il se débattait, plus leur esprit se mêlaient dans un chaos et un tourment inimaginable..

Ils restèrent ainsi hurlant leur douleur pendant un instant, sans que rien ne se passe puis commencèrent à apparaître dans la salle des nuages de fumées d’abord informes.
Puis après quelques instants elles prirent formes et quelles formes, des êtres monstrueux avec des crocs, des membres multiples, des têtes difformes venaient de se matérialiser par dizaines.

Christian: « La ça se gâte »

Lloyd: « Effectivement mais au moins ça rend l’entraînement intéressant… »

Lisandru: « Maintenant la question est : on fait quoi? »

Christian : « Lloyd, Lisandru vous retenez ces monstres moi je reste prés de suzie pour la protéger »

Suzie: « Pas la peine je peux me défendre tout seul Christian, occupe toi de ces monstres avec Lloyd et Lisandru je vais essayer d’aider Laura et Setho à se libérer de cette emprise »

Christian: « Très bien on fait comme ça soit prudente surtout je ne voudrais pas qu’il t’arrive malheur »

Suzie: « Toi aussi »

Les Ténèbres vont-elles triompher face à l’équipe des impensables ou alors ces derniers vont-ils arriver à s’unir et à vaincre leur cauchemars incarnés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frost
Ultimate Pschit-Man
avatar

Nombre de messages : 2926
Age : 30
Pschit-Team : Visiteur
Date d'inscription : 06/07/2005

MessageSujet: Re: Shinde NX : "Un nouveau départ".   Mer 16 Jan - 23:24

Christian, Lisandru et Lloyd se dirigèrent vers les vagues d’ennemis qui ne cessaient d’augmenter tandis que Suzie se dirigeait vers Setho et Laura.

Lisandru : « Alors Christian c’est quoi le plan ? »

Christian : « On va se séparer et prendre chacun une vague d’ennemis, toi Lisandru tu prends celle à gauche moi je m’occupe de celle du milieu et Lloyd celle à ma droite. Une seule consigne foncez dans le tas !! »

Lloyd : « Ca me va »

Christian : « Ok alors, on y va !!!»

Lisandru s’élança en premier créant des plateformes qui le transportèrent vers ses ennemis, il se concentra un instant puis créa un champ de force gris bleuté qui engloba sa vague d’ennemis.
Pendant un instant rien ne se produisit, puis Lisandru fit un geste de la main et le champ de force s’anima comme si il était vivant.
Un autre geste de Lisandru et le champ de force alla violemment se fracasser contre le mur de la sale des dangers, la plupart des ennemis gisaient sans vie après la violence du choc.
Les quelques survivants n’eurent pas le temps de reprendre leurs esprits si tentaient que ces abominations pouvaient penser.
En effet Lisandru esquissa un sourire et commença à créer des minis champs de force dans le corps des créatures et les fit grandir jusqu’à ce que les créatures explosent littéralement.

Lisandru : « Une bonne chose de faite. »

Mais sa joie fut de courte durée en effet les corps des créatures se rassemblèrent tout d’abord en une masse noire amorphe puis cette masse s’anima pour former un monstre immense à l’air redoutable.

Lisandru : « Oh oh ca c’est mauvais »

Les autres n’eurent pas plus de succès.

Christian tout d’abord s’élança à la vitesse de l’éclair utilisant sa TK pour fracasser, arracher et déchiqueter les corps de ses assaillants sans aucune résistance de leur part.
Mais comme avec Lisandru une fois les corps sans vie, ces derniers se rassemblérent en un monstre 2 fois plus grand que Christian et à l’air redoutable.

Christian : « Ca devient chaud la… »

Lloyd suivit un schéma similaire bien que son assaut fut remarqué par son style et son agilité qui n’avait rien à envier à l’animal dont il portait le nom.
Il s’élança avec grâce et agilité parmi les assaillants faisant jaillir de ses poignets ses lames d’une lueur violacée, tailladant tout ce qui passait à sa portée.
Une fois le carnage accompli comme avec les autres les corps s’animèrent pour former un monstre identique à ceux qui faisaient maintenant face à Lisandru et Christian.

Lloyd : « Hum ca c’est un problème. »

Christian : « Repliez vous, exécution ! »

Lisandru et Lloyd se rassemblèrent autour de Christian.

Christian : « On a un problème, nos attaques ont empirée la situation et continuer serait suicidaire »
Lisandru : « Je suis d’accord mais que proposes tu ? »
Lloyd : « Le plus sage serait de les retenir grâce à ton champ de force et la TK de Christian »
Christian : « Bon plan c’est notre seule solution en attendant que Suzie parviennent à libérer Laura et Setho. Tout repose sur elle désormais… »

Suzie ne prêta pas attention aux combats qui venaient de se dérouler. Elle avança en direction de Laura et Setho qui semblaient de plus en plus mal en point : Laura se tenait à genou, la douleur se lisait sur son visage et des éclairs bleutés s’échappaient de son corps.
Setho était dans un état similaire même si son masque ne pouvait reflétait sa douleur les cris qui en émanaient eux ne pouvaient susciter aucun doute.

Suzie avança avec difficulté en direction de Laura du fait des éclairs qui s’échappaient à tout va, elle préféra ne pas imaginer ce qui se passerait si elle venait à être frappée par l’un d’eux.

Suzie : « Laura c’est moi Suzie, si tu m’entends il faut que tu arrêtes ca la situation va dégénérer si u continues. »

Laura : « Su...Suzie...Je…Je ne peux pas arréter, ces choses me tiennent et je ne peux pas me défaire de leur emprise, je lutte de toutes mes forces pour ne pas qu’elle prenne contrôle de mon esprit. »

Suzie : « Laura tu dois te ressaisir, tu es incroyablement forte, tu peux vaincre ces choses »

Laura : « Non…non laissez moi je ne veux pas. Sortez de ma tête !!! »

Suzie : « Laura regarde moi… »

Laura : « Non. LAISSE-MOI !!!! »

Suzie fut frappée de plein fouet par une rafale d’énergie, elle crut d’abord devenir folle son cerveau était en ébullition puis elle voulut mourir pour que cette douleur s’arrête, mais la douleur s’effaça aussi soudainement qu’elle était venue, Suzie rouvrit les yeux.
La rafale l’avait projeté prés de Setho.

Setho : « Su…Suzie ça va ? »

Suzie : « Ca peut aller un peu sonnée, Setho tu peux arrêter ca ? »

Setho : « Non Laura est connectée psychiquement à la source de mon pouvoir, je ne peux plus m’en servir consciemment tout passe par elle.
Mais si tu arrivais à m’amener prés d’elle peut-être que je pourrais faire quelque chose »

Suzie : « Je vais essayer, mais sa rafale m’a affaibli je vais t’amener le plus prés possible. »

Suzie pris Setho sur ses épaules, en tant normal cet effort ne lui couterait rien mais pour la première fois elle ressentit le poids de Setho sur son dos, et la petite distance qu’elle avait à parcourir lui paru des kms de souffrance.
Mais au prix d’un ultime effort elle amena Setho prés du corps de Laura, elle le posa puis s’écroula ses dernières forces l’ayant quitté.

Setho : « Bien joué petite, tu as l’âme d’un vrai héros »

Setho s’approcha de Laura avec difficulté, elle ne semblait pas le voir en lutte avec ses démons.
Enfin Setho arriva à hauteur du visage de Laura et dans un ultime effort posa ses 2 mains sur ses joues.

Laura : « Que fais-tu ? »
Setho : « Laisse-moi faire »

Une explosion se produisit Setho et Laura furent entourée d’un halo bleu-gris, nul à part eux ne su l’intensité du combat qui venait de se dérouler sur un autre plan de l’existence.
Mais après quelques secondes le halo disparu, et à sa place se tenait Laura et Setho plus en forme que jamais.

Laura était entourée d’une lueur bleutée et ses yeux brillaient comme 2 éclairs. Elle s’approcha de Suzie posa sa main sur son front, cette dernière se réveilla en pleine forme.

Suzie : « Laura c’est…C’est toi ? »
Laura : « Oui ma princesse c’est bien moi »

Elle embrassa Suzie tendrement et se dirigea vers Lisandru, Christian et Lloyd qui avait résisté pendant tout ce temps aux assauts des 3 monstres.

Laura : « C’est bon les gars, laissez moi faire. J’ai des comptes à régler »

Christian : « Laura ?! Tu es sur que ca va aller ? »

Laura : « Oh oui je ne me suis jamais senti aussi bien, allez vous reposer prés de Setho, je vais occuper ces monstres le temps qu’il concentre l’énergie nécessaire pour les renvoyer de là où ils viennent »

Christian : « Ok les mecs on se retire, bonne chance »

Laura enleva sa cape et se dirigea avec détermination vers ses adversaires, bien décidée à prendre sa revanche.
Une voix s’éleva venu d’outre tombe : « Mortelle pathétique crois tu pouvoir t’opposer à nous, nous sommes invincibles, nés de l’essence même du chaos nous asservirons cette dimension et votre misérable espèce. »

Laura : « Très bien montrez moi ceux dont vous êtes capables et je vous montrerais ce qu’une télépathe sait faire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frost
Ultimate Pschit-Man
avatar

Nombre de messages : 2926
Age : 30
Pschit-Team : Visiteur
Date d'inscription : 06/07/2005

MessageSujet: Re: Shinde NX : "Un nouveau départ".   Mer 30 Jan - 14:02

« Tu oses nous défier nous ? Réalises-tu la folie de ton action ?»

Laura : « Vous parlez beaucoup trop à mon gout, on pourrait croire que vous avez peur de vous battre… »

« Très bien puisque que c’est ce que tu veux… »

Une lueur sombre entoura les trois créatures, elle dura quelques instants puis quand elle disparu se tenait à la place des trois monstres un démon plus petit de la taille d’un homme normal.
Mais la similitude s’arrêtait là bien que d’apparence humaine la créature était d’un noir plus intense que les ténèbres ses bras se terminaient par des serres et son visage était couvert de pointes et sa bouche sertie de crocs.

Laura : « Intéressant vous préférez un combat d’égal à égal, très bien ca me va… »

« Vas y montre moi ce dont tu es capable »

A peine sa phrase achevée Laura se dirigea vers son adversaire avec sa rapidité et son agilité quasi-féline décidée à frapper de toute force mais au moment où elle atteignait son adversaire elle fut frappée par un projectile d’énergie noire qui la projeta au sol.

« Pauvre folle crois tu que je vais laisser ta misérable carcasse me toucher, je peux te tuer sans te toucher et c’est ce que je vais faire »

Laura se releva par chance sa forme de diamant lui avait évité de sérieux dégâts

Laura : « Très bien je n’ai nullement besoin de te toucher pour te vaincre mon esprit et ma volonté sont mes armes les plus puissantes et grâce à vous je ne souffre plus aucune limite »

Ses yeux s’embrasèrent, le halo bleu qui l’entourait s’intensifia, elle se concentra un instant.
Son ennemi en profita pour lancer de nouvelles vagues d’énergie noires, mais Laura leva la main d’un geste négligeant et les éclairs percutèrent un bouclier d’un bleu similaire à celui qui entourait Laura.

« Impressionnant je l’avoue, personne n’avait encore réussi à arrêter cette attaque mortelle »

Laura : « Maintenant à mon tour !!! »

L’énergie qui l’entourait se concentra dans ses poings et aussi vite que la lumière elle la libéra.
Semblable à des éclairs d’un bleu intense, une énergie pure issue d’une volonté de fer jaillissait de ses mains dans l’unique but d’anéantir son ennemi.

L’énergie libérait était telle qu’elle toucha sa cible en plein cœur malgré la pitoyable tentative du démon pour parer cet assaut, une fois touché le corps s’effondra sans vie.

La lueur bleutée disparue des yeux de Laura et elle retrouva son état normal.

Laura : « Et bien c’était plutôt facile, je pensais qu’il opposerait plus de résistance »

Laura se retourna et se dirigea vers ses amis qui la regardaient encore sous le choc de ce qu’elle venait de réaliser.
Tandis qu’elle s’avançait elle entendit Suzie crier : « Attention derrière toi !!! »

Laura réagit mais trop tard, elle se tenait face au démon qui la tenait fermement, l’empêchant de bouger.
Elle essaya de se concentrer pour tenter une attaque psychique, mais le contact du démon était glacial, comme si la mort s’insinuer doucement par les pores de sa peau, brisant toute résistance.

« Pauvre femelle pathétique je t’avais prévenu que notre race était immortelle, mais j’admire ton courage c’est pourquoi je vais t’apporter une mort héroïque. »

Laura comprit à peine ces paroles elle ne ressentait plus rien, elle était à la frontière entre la vie et la mort. Son esprit s’éloignait de plus en plus de son existence charnelle, elle semblait s’élever bien au delà du monde.
Puis une voix vint à elle, une énergie pure, une force primale bienveillante : « Ton destin n’est pas de mourir maintenant, tu as fort à faire et un jour j’aurais besoin de toi. »

Laura repris conscience toujours dans les bras de son agresseur, mais elle sentait encore l’écho de cette force en elle cette puissance inimaginable.
Sans se poser de question elle libéra cette énergie elle projeta son agresseur contre le mur aussi facilement qu’on jette un chiffon.

Tandis qu’elle observait ce résultat inattendu, ses amis eux observaient un phénomène des plus étranges a la base de son dos se dessinait une sorte de tatouage enflammé qui représentait un oiseau.

Lloyd : « Non c’est impossible »

Christian : « Est-ce que c’est bien ce que je crois ? » dit-il l’air inquiet
Lisandru : « Mais de quoi parlez vous tout les 2 ? »

Christian : « C’est le symbole de la force phœnix et c’est toujours synonyme de gros problèmes.»

Suzie : « Regardez la marque est partie, Laura ne semble pas s’en être aperçu. »

Lloyd : « Il faudra la tenir à l’œil quand même. »

Laura se dépêcha de retourner vers eux, elle s’approcha de Setho.

Laura : « Tu as assez d’énergie pour le renvoyer ? »

Setho : « Pas encore il résiste malgré que tu l’ai affaibli. »

Christian : « On peut t’aider Setho ? »

Setho : « Oui il y a un ancien rituel qui s’appelle le rituel de la main liée, en gros il consiste à lier plusieurs personnes à une autre qui pendant un cours instant possède une puissance extraordinaire résultant des aptitudes particulières de chacun. »

Lloyd : « Tu peux le mettre en place ? »

Setho : « Oui il suffit juste que vous vous mettiez en cercle autour de moi et prenez ceci »

Il venait de sortir des sortes de cartes mystiques et en donna une à chacun.

Setho : « Ces cartes symbolisent votre aptitude il suffira juste de prononcer ce qui est écrit à tour de rôle et je ferais le reste. »

Lisandru : « C’est un bon plan mais l’autre zozo ne nous laissera pas mettre au point le rituel »

Christian : « Tu vas créer un champ de force pour nous protéger MAINTENANT ! Bien maintenant tout le monde en place.
Bonne chance Setho. »

Ils se placèrent autour de Setho qui tenait place au centre du cercle concentré, il se tourna vers Laura pour qu’elle commence.
Elle retourna sa carte et dit à voix haute :

Laura : « Spiritus : l’esprit »
Suzie : « Manus : la main »
Lisandru : « Patronus : le protecteur »
Lloyd : « Animus : le courage »
Christian : « Dux : le guide »

Setho : « Sofus : la sagesse, que tous soient emportés que se lève les voiles de ton vaisseau et quand cet instant tous ne fassent plus qu’un ».

Une explosion de lumière se produisit à l’intérieur du champ de force de Lisandru qui sous la violence du choc se dissipa.
Setho s’avança entouré d’un halo gris ses yeux brillés d’une lueur vive, derrière lui se tenait ses coéquipiers toujours assis en cercle plongé dans une sorte de léthargie.

Setho s’avança vers son ennemi, celui-ci avait repris ses esprits pendant la préparation du rituel et avait tenté en vain de briser le champ de force.
L’explosion qui en avait jailli l’avait éblouit et quand il les rouvrit Setho se tenait devant lui.

« Setho mon cher je me demandais quand enfin tu allais te montrer, il est vrai que le courage te fait parfois défaut c’est pourquoi je suis agréablement surpris de te voir te présenter devant moi. »

La voix qui s’éleva du masque n’était plus celle de Setho mais un amalgame de toutes les voix de ses compagnons.

Setho : « Nous ne te retournons pas le compliment il est tant pour nous de te renvoyer là d’où tu viens… »

« Nous ?...Je savais que ton esprit était compliqué mais pas à ce point, depuis longtemps j’attend ce jour. Tu nous a toujours moi et les miens tenu en respect dans notre dimension, menant une lutte incessante pour ne pas que cette situation arrive.
Mais tu as perdu, je vais me faire un plaisir de te tuer et tuer tes amis. »

Setho : « Tu vas essayer oui mais nous sommes la puissance incarnée, rien ne peut nous atteindre. »

« Ah oui alors PREND CA !!! »

Une immense boule d’énergie noire, l’essence même du chaos jaillie des mains du monstre.

Setho leva la main la boule s’arrêta comme si elle avait heurté un mur invisible, puis Setho fit un geste négligent et explosa en des milliers d’étincelles.

Setho : « Tu ne gagneras jamais tu es fort mais seul, nous sommes 6 et notre puissance ne souffre aucune limite. »

« NON je te vaincrais mais pour ca regarde moi en face comme un homme. »

Il lança son attaque si vite que Setho n’eu pas le temps de réagir, il fut atteint en plein visage mais même si l’attaque était dévastatrice elle ne détruisit que son masque.

« Voilà qui est mieux. »

Pour la première fois Setho se retrouva sans son masque devant témoin, il avait un visage fin des cheveux roux mi longs, une peau foncée et en vérité son air mystérieux lui donner un air séduisant.

Setho : « Maintenant ca suffit tu voulais me voir en homme, ta dernière volonté est exaucée.
Je te bannis de ce monde et je vais t’enfermer à jamais dans ce monde que tu n’aurais jamais du quitter. »

De ses mains jaillir des raies de lumière qui entourèrent le démon comme des cordes le maintenant immobile. Puis Setho traça dans l’air des signes compliqués ouvrant un portail sous les jambes du démon.

« Je reviendrais et je te tuerais crois moi. »

Setho : « Ca m’étonnerait »

Il leva la main ferma le poing et tout fut fini, le démon fut banni dans sa dimension infernal et le sortilège se dissipa, tout le monde retrouva ses esprits.

Lloyd : « Ouah c’était intense je n’avais jamais ressenti une telle puissance. »

Lisandru : « Moi ca m’a complètement vidé. »

Setho : « C’est normal il a fallu une grande quantité d’énergie pour ouvrir ce portail, après quelques heures de repos vous aurez récupéré. »

Christian : « Bonne idée allez tous vous reposer cette séance d’entrainement était plus intense que prévu et on s’en est tous bien sorti on a bien mérité un peu de repos. »

Ils se dirigèrent vers la sortie de la salle des dangers…

Christian : « Laura tu peux rester je dois te parler. »

Laura : « Oh oui je sais je devais te parler de ton attitude vis-à-vis de Suzie avant l’incident mais j’ai compris pourquoi tu as fais ça désolé d’avoir sapé ton autorité. »

Christian : « Et bien merci mais je voulais te parler d’autre chose, tu as montré des pouvoirs assez terrifiant tout à l’heure. »

Laura : « Ce n’était que des éclairs d’énergie psychique la peur et la colère ont juste accentué leur violence. J’ai toujours était capable de faire ca mais c’est une attaque mortelle que je n’utilise pas en temps normal. »

Christian : « Je ne parlais pas de ça mais du pouvoir que tu as manifesté alors que le démon était en train de te tuer. »

Laura compris où il voulait en venir, elle tenta d’éluder la question.

Laura : « C’était seulement la peur de mourir qui a décuplé mes forces » mais cette affirmation manquait de conviction.

Christian : « Laura je ne suis pas idiot j’ai bien vu que tu as manifesté pendant un cours instant les pouvoirs du phœnix et je m’inquiète pour toi. »

Laura : « Tu n’as pas à t’inquiéter, elle ne m’a pas habité c’était comme une sorte d’écho qui résonnait à travers moi c’est difficile à expliquer mais je te certifie que je ne suis pas partie sur la voie d’une Jean Grey bis. »

Christian : « Je te crois mais surtout si tu ressens la moindre manifestation de ce pouvoir vient m’en parler, tu sais mieux que moi quels dégâts le phœnix peut faire. »

Laura : « D’accord mais ca va aller ne t’inquiètes pas, maintenant si tu veux bien j’aimerais aller me coucher. »

Elle s’approcha de lui et lui glissa un baiser furtif sur la bouche.

Christian : « Serait-ce une proposition pour que je vienne me coucher avec toi ? »

Laura : « Tu rêves c’était juste pour te remercier, et dans l’état dans lequel on est je pense que le sport est à bannir pendant quelques temps. »

Elle s’approcha de son oreille et murmura : « Une prochaine fois peut-être. »
Elle laissa aller sa main sur le torse musclé de Christian et descendit jusqu’au nombril.

Puis elle la retira et partit en lui glissant un dernier sourire et en disant : « Je pense que tu devrais prendre une douche bien froide. »

Christian la regarda s’éloigner non sans s’arrêter sur les courbes de son corps.

Christian : « Sacré bout de femme. »

Et il se dirigea vers les sorties puis vers les douches car en effet il avait bien besoin d’une douche froide après ses récentes émotions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dargelle
Pschit-Man Confirmé
avatar

Nombre de messages : 996
Age : 30
Pschit-Team : New Avengers
Date d'inscription : 16/05/2006

MessageSujet: Re: Shinde NX : "Un nouveau départ".   Jeu 31 Jan - 5:25

L'équipe avait commencé à discuter de leur rencontre désastreuse avec le sexe opposé. Mais Setho n'écoutais plus. Son corps réagissait toujours au stimulus extérieur ,mais son esprit était ailleurs perdu dans les angles et les équations, il ne remarqua pas que Laura avait quitté la pièce. Mais Lisandru le tira de ces songes

Lisandru : Setho ! Setho ! SETHO ! Ça va ?


e le petit rubik's cube et essaya de le résoudre


On dirait que mon temps est conté ... que faire, que faire.

Quelque minute passèrent.

Setho : La prochaine fois en plus des couleurs qui changent il faudra qu'il y est des sons. Ça ce serait ...

Setho s'arrêta il venait d'entende un rire venant de l'autre côté de sa porte. Un rire d'un enfant, une fille vraisemblablement.

Setho: Suzie ?

Il eu pour seul réponse un autre ricanement. Il enfila son masque se leva et se dirigea vers la porte. Il entendit des pas s'éloignant de sa porte de chambre. Puis il entendit une jeune fille fredonner une chanson

J'ai déjà entendue cette chanson quelque part, mais où.

Setho sortit de sa chambre. Le fredonnement continuait, mais il ne pouvait dire doux il venait. Il s'avança en se dirigent vers le milieux de la salle. Des pas d'enfant suivi d'un rire, se firent entendre derrière lui. Il se retourna, mais il n'avait rien. Un autre rire se fit entendre puis le fredonnement reprit.

Setho : Super on se croirait dans un film d'horreur de série B

Un nouveau rire se fit entendre comme si la personne qui l'avait produit avait réagi à la mauvaise blague de setho.

Setho se dirigea vers le fond de la salle . Un autre rire se fit entendre derrière, mais cette fois suivie d'un grand bruit métallique venant de derière lui. Le bruit qu'aurait fait une lame, aiguisé à l'extrême, qu'on traînerait sur le sol.

Setho : Cette situation me plait de plus en plus.

Setho se retourna, mais il n'avait rien.

???: Maitre


Setho se retourna pour faire face à une statue de chacal. De même taille que son homologue de chaire et de sang, ces traits avaient été nettement exagéré. Comme si l'artiste qui avait sculpter cet ... chose, avait voulue lui donner des traits divin ou démoniaque.

Setho : KAN ? C'est toi qui ... oublies ça. Que me veut tu ?

Kan : Tzimisce demande un entretien avec vous maître.

Setho : Dit lui de patienter, je le recevrai dans quelque minute.

Kan : Oui maître.


La bête disparut aussi soudainement quelle était apparut invisible pour la plupart des mortelles Setho se dirigea à l'endroit d'où le bruit métallique était venue. Apparemment il n'avait rien, mais en regardant avec attention on pouvais observer une légère égratignure dans le marbre du plancher. Le genre d'égratignure qu'aurait laissé une lame qu'on aurait traîné sur le sol.

Setho : La bonne nouvelle c’est que je ne suis pas devenue fou …

Quoique…

Setho se retourna et se dirigea vers la porte qui menait au balcon.

Setho : La mauvaise nouvelle c’est que je ne suis pas devenue fou

Une fois à l’extérieur Setho chercha un endroit tranquille pour son entretien. Il trouva un petit bosquet tout au fond de la propriété qui comblerait ces besoins. C’était un endroit tranquille et la luminosité lui donnait un air serein. Il s’assit sur le petit bang de pierre.

Setho : Kan, vient ici !

Kan : oui maître

Le chacal de pierre apparut dans l'ombre. Et vient se positionner en face de son maître.

Setho : tout est près ?

Kan : Oui nous n'attendions plus que vous

Setho : Bien commençons.

Setho saisit la mâchoire de l'animal et fixa ses yeux. Quelque minute passèrent et Setho commençait à être étourdit son corps était lourd et il avait l'impressions qu'il allait s'endormir. Ses yeux se fermèrent. Puis soudainement il se leva yeux grands ouverts. Il se rassit, calmement de nouveaux en possession de ses moyens. Bien que son corps soi toujours dans le petit bosquet ses yeux ou plutôt sa vision, elle avait voyagé des kilomètres plus loin.

Setho voyait le résultat qu'airait pu donner l'engeance d'un démon avec un humain. Mais cette difformité ne le rendait pas laid, loin de là. Il en dégageait une force, une prestance qu'aucun être humain ne pourra jamais atteindre. Cette créature le toisait du haut de son trône de chaire et d'os. Tzimisce le toisait du haut de son trône de chaire et d'os. Ce voyant à travers les yeux de leur bête.

Tzimisce : C'est un plaisir de te revoir mon ami, dit il sur on ton de sincérité

Setho : Tout le plaisir est pour moi.

Tzimisce : Je suis certain que vous n'en m'en voudrez pas si je passe directement à la raison de notre entretien... Il saisie une petite coupe de verre poser sur un petit tabouret fait d'une matière qui ne laissait aucun doute de sa provenance. Un liquide rouge était versé dans la coupe.

Setho : Vous voulez dire que le simple plaisir de parler n'est pas la véritable raison de notre rencontre. Dit il sur un ton de plaisanterie

Tzimisce : Je prends toujours plaisir à parler avec vous mon cher Setho.
Mais aujourd'hui une affaire plus urgentes nous force à nous entretenir à cette heure si matinale...

Setho : j'avais oublié que vous étiez un oiseau de nuit. Quel affaire urgente, me concernant, peut bien troubler votre profond sommeille ?

Tzimisce : Beaucoup de choses m'intrigue à ton sujet Setho. Mais cette fois cela concerne Les enfants de Prométhée.

Setho : Je vois, alors que me reproche-t-il.

Tzimisce : Pour commencer vaux absence répétée. Et surtout les conséquences qui en découlent...

Setho : Je suis quelqu'un d'occuper.

Tzimisce : Oui, c'est ce que j'ai cru entendre. Toi un héro c'est pour ainsi dire surprenant.

Setho : Tout est possible. Mais comment l'a tu appris? Je croyais que les noms des membres n’avaient pas été divulgués.

Tzimisce : C'est exact. Mais ce n'était pas difficile pour moi d'obtenir c'est information.

Setho : Je n'en doute pas. Je doute que mes absences répéter soit la véritable raison de la colère de la Kabal.

Tzimisce : Causse à effet mon cher. Vos absences ont entraîné beaucoup d'effet que vous n'auriez pas prévue. Pour commencer Bane veut votre peau accrocher sur son mure.

Setho : Pour quelle raison ?

Tzimisce : Comme je te l'aie dis. Puisque tu n'étais pas là, tu n'as pas pu soutenir son entrer au conseille comme tu l'avais promît.

Setho : Se démoniste de pacotille ne mérite pas d'entrer dans la Kabal.

Tzimisce : Sur ce point je suis d'accord, le simple fait de penser qu'un homme comme lui puisse atteindre un statu aussi élever m'hérisserait les poils, s'ils m'en restaient. Cependant, on ne peut nier le fait qu'il est dangereux de s'attirer les foudre de quelqu'un possédant ses relations chez les démon.

Setho : aucun démon n'oserait s'en prendre à moi.

Tzimisce : Ce fut peut être vrai autrefois, mais les choses ont changé.

Setho : Je n'ai peut-être plus autant de pouvoir, mais je possède toujours les connaissances nécessaires pour bannir un démon et mes ... Amis ... Oui appelons les comme ça... Ils possèdent des pouvoirs immenses. De plus ils sont tous appelé à devenir quelqu'un d'important dans l'avenir de ce monde que ce soit pour le meilleur ou pour le pire, cela rend leur énergie plus raffiné et donc plus puissant.

Tzimisce : Vous conter donc utiliser leur énergie en cas de besoin ? J'imagine que vous ne les informerez pas des risques ?

Setho : Je sauré choisir mon moment pour ne pas les mettre en danger et avec leur potentielle cela ne fera que crée un sentiment de fatigue ou de lassitude, mais changeons de discussion. Alors, qui le conseil, a-t-il choisie pour entrer dans la Kabal?

Tzimisce : Vous en l'occurrence.

Setho : Moi ? Vraiment ? Pourtant je n'aie pas encore apporter une contribution marquante à la bibliothèque rouge.

Tzimisce : Oui c'est vrai, mais vue votre... ascendance ... et votre histoire ils voient en voue un membre au grand potentiel

Setho : Ou un cobaye. Y a-t-il autre chose qui mérite mon attention ?

Tzimisce : Et bien l'admission de Nalia au sein de la tour, faisant de elle le plus jeune membre a avoir atteint ce rang.

Setho : Il était temps ! Sont travaille sur la pierre philosophale pourrait nous être précieux.

Tzimisce : pour certain d'entre nous oui

Setho : J'oublie parfois que nous ne somme pas tous mortelle.

Tzimisce : La mortalité n'est qu'une limite de plus que l'être humain ces fixé.

Setho : A ce propos j'aurais un ... service à te demander

Tzimisce : Comment puis-je t'aider mon ami

Setho : Pour commencer ...

Tzimisce : Tu as donc plusieurs requêtes.

Setho : Je dois trouver Morin Bleuemore.

Tzimisce : Vivant ou mort ?

Setho : Vivant de préférence, mais je pourrais toujours tirer ce que je veux de lui si il est passé de l'autre côté, donc s'est à toi de voir. De combien ma poche seras-t-elle délester pour ce service ?

Tzimisce : Vous m'insulter mon cher, nous sommes ami, jamais n'exigerais quoi que ce soit d'un ami pour ce type de service.

Setho : pardonne moi, tu as raison. J'ai appris qu'il se trouvait récemment en Italie, commence donc t'est recherche dans ce secteur

Tzimisce : Que te faut-t-il de plus ?

Setho : La pierre de Nyme

Tzimisce posa brusquement sa coupe sur le tabouret

Tzimisce : Non ! Je croyais que nous avions réglé cela la dernière fois que nous avions abordé le sujet. Dit il sur un ton d'exacerbation

Setho : je croyais que nous étions ami ?

Tzimisce : C'est justement la raison pour laquelle je vous la refuse. Tu sais tout comme moi que le jeu n'en vaut pas la chandelle. Il y a des force avec les quelle nul être ne doit jouer et celle-ci en fait partis.

Setho : Même pour les personnes dans notre situation ?

Tzimisce : Surtout les personnes dans notre situation. Même entre les mains de quelqu'un sachant comment l'utiliser à la perfection, le risque serait encore trop grand.

Setho : JE N'AI PAS LE CHOIX. J'EN EST BESOIN, À TOUS PRIX ! Cria Setho sur le ton d'un qu'aurais employé un toxicomane en manque

Tzimisce : Si j'étais ton ennemie, je pourrais utiliser cette faiblesse contre toi, alors calme toi nous sommes entre ami. Je sais que t'est ... recherche son important et avec le temps tu trouveras ce que tu cherches.

Setho : Mais je n'es que peux de temps, la tentation est de plus en plus grand et je crains d'y céder dans un moment de faiblesse.
Setho avait pris un autre ton, celui d'un désespérer et on ne l'entendait qu'à pêne ces murmure.

Tzimisce : ... Bien ... mais ce ne seras pas gratuit. Tu sais que je donnerais ma non-vie pour toi Setho et pourtant je ne peut te donner gratuitement ce que tu demandes.

Setho : Peut importe quelle seras ton prix je le paierais

Tzimisce : Que m'offre tu ?

Setho : je ... eee... 180 âmes maudite volontairement, 160 âmes innocente et 140 âmes corrompue par la vie. 238 humains encore en vie, de toute sorte de tout age et de toute provenance, il sont tous en santé et en convenable condition physique Ainsi que les 5 Rinôçérôse Bleu du nord de l'arctique encore envie.

Tzimisce : Cela me semble acceptable, même si j'aurais pu demander plus

Setho : Je peus t'envoyer une liste ou son noter : la provenance, l'époque, l'ADN, ainsi que toutes autre information utile sur les personnes ou/et âme que je possède ainsi tu pourras faire ton choix.

Tzimisce : non se ne seras pas nécessaire, puisque tu connais mes goût en la matière je te laisse les sélectionner. Bon et bien je crois que nous devrions nous dire au revoir.

Setho : oui au revoir Tzimisce , et ... merci .


L'image se dissipa lentement et la clairière fleurit réapparut peut à peut. Et Setho trouva en face de quelque chose à la quelle il ne s'attendait pas. Suzie était à côté de lui et flattais Kan qu'elle prenait pour une sorte de chien bizarre.


Setho : Suzie ? Tu peu le voir ?

Suzie : Biensure, c'est ton chien ?

Setho : Oui, écoute moi Suzie . Mon ... chien ... est magique, il n'y a que quelque personne qui peuvent le voir, je croyais que j'étais le seul a pouvoir le voir ici

Suzie : Pourquoi ?

Setho : C'est compliqué ...

Suzie : Pour vous les grands les choses sont toujours compliqués même quand ce n'est pas vrai

Setho : Je veus que tu me fasse une promesse, ne parle à personne de ce chien pour le moment, ce seras notre petit secret d'accord.

Suzie : D'accord.

Setho : Tu c'est quoi faire kan. Vien Suzie on rentre.


Seule ceux qui avaient un potentiel pour faire de la magie pouvait voire les créatures du monolithe.

Intéressant très intéressant, Suzie en tant et lieux ton potentiel se réveilleras à toi et à ce moment j'espère être encore la pour pouvoir t'aider à le développé. Et avec un peu de chance, l’exploiter.

Suzie : Au fait pourquoi parlais-tu tout seul ?

Setho : c'est compliqué

Suzie : C'est cela oui. Dit elle de façon ironique.

Setho: A tient ont dirais que je déteins sur toi.

Suzie: Ni conte pas trot, dit elle par plaisanterie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daddy Pool
Ultimate Pschit-Man
avatar

Nombre de messages : 2837
Age : 28
Pschit-Team : Visiteur
Date d'inscription : 08/03/2005

MessageSujet: Re: Shinde NX : "Un nouveau départ".   Mar 19 Fév - 0:52

L'équipe partit finalement à Los Angeles comme prévu, sans que rien à priori ne se passe d'étrange. Mais ils n'étaient pas au bout de leurs surprises.

(partie à la base rédigée par Kiroukou)

L.A Vendredi 13 décembre 1968
« Je suis un pov’type je n’ai pas de chance, dans la vie toute est une histoire de chance malheureusement et Dieu ne m’en a pas accordé une once…je sui faiblement bâti physiquement, et mon mental ne compense en rien cela…c’est à peine si je connait ma date de naissance…je n’ai même pas eu l’aubaine de naitre dans une famille aisée…non non j’ai eu le droit au père alcoolique et à la mère soumise, le gros cliché…véridique pourtant…ma vie est ridicule et elle ne vaut pas le coup d’être vécu…ça n’a pas de sens… »
Ce fut la dernière pensée de Roger Wilkinson avant de traverser le passage piéton…
Roger ne vu pas venir le camion qui déboula à pleine vitesse sur le boulevard…percutant de plein fouet au passage son corps…succombant immédiatement sous le choc brutal.
Aujourd’hui, Holoscreen.
Fox John Silver, reporter 15h.
“Mesdames et Messieurs, la banque du Kirby Plaza est en proie à une nouvelle attaque méta humaine…l’individu est d’un niveau de danger inconnu… il serait rentré il y a une heure au sein de la banque et aurait pris en otage une trentaine de personnes, la mort de deux vigils de sécurité a déjà était confirmé…le criminel qui s’est déclaré sous le nom de code de « Léviathan »demande une rançon d’un million de crédits (monnaie internationale de l’époque), la situation semble des plus désespérés, le gouvernement ne compte pas céder aux attentes de ce dangereux individu et les familles des victimes craignent déjà l’intervention des « Troopers « féderaux et le massacre qui s’ensuivra surement…
Advengers Island, même temps.
Carlos appuie rapidement sur son oreillette télephonique : Allo,Ray on a un problème, je fait quoi ?!
Ray : Oui j’ai vu ça, on a quoi sur le Léviathan.
Carlos :…individu de dangerosité niveau 3, force et vitesse surhumaine de niveau moyen…utilisation d’une énergie de couleur bleue inconnue… mais il semblerait que vu les conditions on est à faire à un niveau 5, les otages, Christian et les autres sont déjà sur place, leur entrainement matinale a été plus concluant, il se sont accordé une pause à L.A…Qu’est que…
Ray : Envoie-les !
Carlos : Mais…
Ray : Exécution…
Carlos ne put répondre..Ray avait coupé la communication, Carlos s’exécuta appuyant sur son communicateur…
Carlos : Christian ici Carlos…mission n°1, tu as toutes les informations envoyez sur ton transpondeur je supervise toute l’opération je reste en ligne…Bonne chance…
Christian était dans une librairie multimédia en train de lire un holocron philosophique quand il reçu le son dans son oreillette…
Christian n’attendit pas il s’exclama assez fort et autoritairement pour que le son soit bien transmis à tous les transpondeurs… « RASSEMBLEMENT KIRBY PLAZA !MISSION N°1 ».
Quand Llyod reçu le message il était en train d’initier Lisandru au réalité virtuelle érotique…Le mot rassemblement les coupa dans leur découverte des beautés divines qui se présentait devant leurs yeux ébahis…il lâchèrent vite leurs casques et accoururent à travers L.A…
En à peine 5 min tous furent sur le Plaza…
Christian s’exclama : Llyod… voyons voir ce que valent tes prouesses de tacticiens que tu m’as décrit plutôt…un plan vite…et là c’est du sérieux pas de la drague…donc pas de foirage…
Llyod : …
Christian : Vite !!!

(A partir d'ici, la suite a été écrite de ma main ^^)

Une explosion eut alors leu à l'intérieur de la banque.

Lloyd: On va voir ce qui se passe et une fois qu'on aura évalué la situation on pourra faire un plan. Si ça se trouve ils sont en train d'éxécuter les otages un par un, et dans ce cas les plans ne tiennent plus.

Tout le monde courut alors vers l'entrée du batiment, qui était bien amochée. A l'intérieur, on voyait des civils immobiles avec l'expression de ceux qui se retrouvaient dans un cauchemard sans avoir rien demandé à personne. Ils devaient tous penser que s'ils étaient arrivés 5 minutes plus tôt, ils auraient pu être dehors. Au milieu de la banque, on voyait un homme apparemment dans une sorte d'armure qui recouvrait tout son corps et ne laissait voir que son visage. Il était vraiment imposant, et chacun de ses pas laissait des fissures dans le sol. Des gardes de la sécurité étaient inconscients au sol et contre des murs, et certains étaient même indéniablement morts. Apparemment, l'explosion avait neutralisé la vague de gardes envoyés pour tenter de le neutraliser. L'équipe jeta un oeil discret, puis Lloyd leur fit signe de sortir avant de se faire repérer.

Lloyd: Alors déjà, on a à faire à un braqueur seul, apparemment méta humain, et qui fait partie du type des grosses brutes qui tapent d'abord et réfléchissent ensuite. Déjà, une attaque de front est à éviter.

Laura: Vu la taille de la bête, ne t'en fais pas je n'y aurai pas pensé non plus.

Lloyd: Il serait surtout assez bête ou dangereux pour tuer tous les otages, qui représenteront notre objectif principal. Vu qu'il ne semble pas avoir de complice, on devrait pouvoir les faire sortir si on le tient occupé, et on pourra le neutraliser une fois le risque de victimes civiles éloigné.

Lisandru: Et comment on devrait s'y prendre?

Lloyd: On est six contre un. On a un sérieux avantage, et il faut jouer sur le fait qu'il ne le sait pas. Si il voit arrivr une équipe de super héros, il va se jeter sur les otages et ce sera fini. Si l'un d'entre nous entre seul, et fait semblant de jouer les héros, alors il va se focaliser sur lui, et prendre confiance en lui, donc il n'hésitera pas à s'éloigner des civils. Pendant ce temps, il faudra que quelqu'un d'autre s'occupe de faire sortir les otages par une fenêtre, pendant que les autres le prennent par surprise. Après, il suffira de se ettre plus ou moins en cercle autour de lui, et il ne pourra se focaliser sur nous tous en même temps. Chacun devra alors l'attaquer à sa manière comme le définit la règle des cinq, et il sera dominé.

Il y eut un moment de réflexion, puis Christian prit la parole:

Christian: Et bien il ne reste plus qu'à essayer pour voir si ton plan est valable.

Lloyd sentit qu'il était testé, et que Christian était prêt à laisser faire un plan même si il ne le sentait pas, mais il ne se sentit pas stressé pour autant. Après tout pour qu'il ne fasse pas de remarque, c'était que le plan était réellement bon, ou alors qu'il avait un plan de secours.

Suzie: Si c'est moi qui me montre en premier, il me prendra sûrement moins au sérieux que si c'est une autre personne.

Setho: Très bonne idée! Et qui ira s'occuper des otages?

Lloyd: Justement Setho, comme tu es celui qui a le moins de capacité pour encaisser les attaques, je pense qu'il vaut mieux que ce soit toi. Suzie est excellente au contact, et nous avons tous la possibilité d'avoir un champ de force.

Christian: Tu oublie juste un détail. Beaucoup de personnes sont méfiantes vis à vis de la différence, et Setho n'a pas un style vestimentaire très commun.

Lloyd: Tu préfèrerai rester dans la même pièce que l'autre brute?

Christian: C'est juste une remarque qu'il faudra prendre en compte dans les missions futures. Les héros, et surtout les méta humains ne sont pas toujours très bien vus. Il m'est déjà arrivé d'entendre dire "Plutôt crever ici que de me faire sauver par un monstre".

Setho: Et moi j'ai le droit d'en placer une?

Il semblait apparement véxé suite à la remarque de Christian, qui l'avait indirectement comparé à un monstre. Celà l'avait encore plus déterminé, car il en avait assez de subir les regards des autres en permanence.

Setho: Je vous rejoindrai rapidement en combat de toute façon.

Lloyd: Alors on y va!

Comme prévu, Suzie entra dans la banque seule, tandis que ses coequipiers attendaient que la voie soit libre pour "entrer par derrière".

Suzie: Laisse-les grosses brutes!

Leviathan chercha alors autour de lui, ne voyant pas qui venait de parler. Il vit alors la petite fille devant la sortie de la banque, avec les bras croisés, et un air bagarreur.

Leviathan: Hahaha! Tu t'es perdue gamine?

Suzie: Je t'ai dit : Laisse-les grosse brute!

Leviathan: Et tu va faire quoi? Appeller ton papa? Ouh! J'ai peur!

Suzie: Non. Je vais te botter les fesses moi même!

Leviathan explosa alors de rire.

Leviathan: Tu me fait trop rire! Pour la peine je vais te mettre ave les autres otages sans trop te taper dessus, mais pour ça il va falloir être sage.

Suzie: C'est toi qui va devoir être sage si tu veux pas que je te tape trop fort!

Il commença alors à lentement s'approcher d'elle, le sourire au lèvres. Il faisait bien deux fois et demi sa taille. Lisandru qui était resté un peu derrière rejoignit alors les autres qui s'étaient préparés à entrer par un autre chemin.

Lisandru: C'est bon, la voie est libre. On peut entrer. Mais... On devait pas passer par une fenêtre?

Lloyd: Désolé, mais il n'y en avait pas sur cette facade du batîment.

Lisandru: Mais tu va quand même pas découper un mur partiellement blindé et d'un mètre d'épaisseur?

En réponse, Lloyd fit apparaitre une longue lame solide qui partait de son poignet, puis se concentra afin de lui donner l'aspect d'un laser.

Lloyd: Ne parlez pas trop, j'ai besoin de beaucoup de concentration pour la garder dans cet état.

Il enfonça alors la lame dans le mur comme dans du carton, en désintégrant littéralement le béton comme le blindage par un simple contact. Il y eut lors une étincelle, puis l'alarme retentit.

Lloyd: ???

Le blindage des murs se renforça alors par une deuxème couche, et la porte d'entrée située derrière Suzie fut fermée par une grille.

Lloyd: Merde!

Setho: Pas possible...

Lisandru: Tu te rend compte que tu avais 200 mètres de mur pour entrer dans la banque par derrière, et il a fallu que tu te plante pile sur le système d'alarme?

Christian: Ce qui m'étonne le plus c'est qu'il ait pas été déjà activé ou alors coupé après l'entrée de Leviathan.

Laura: Et moi ce qui m'inquiète c'est qu'on a laisé Suzie toute seule avec lui!


De son côté, Suzie n'avais plus du tout envie de se moquer. Son issue de secours avait été bloquée, et les autres allaient avoir besoin de temps pour entrer.

Leviathan: Comme c'est dommage... Tu va être obligée de jouer avec moi!

Il tendit alors la main vers elle pour la saisir par le bras, mais elle réagit plus vite, et lui donna un coup incroyablement rapide et puissant dans l'entrejambe. Il y eut un bruit métallique, comme si elle avait frappé dans une porte blindée. Il semblait cependant qu'il n'ait pas parfaitement encaissé le choc. Suzie se servt alors de sa super agilité pour se dégage et reculer rapidement.

Leviathan: Pétasse! Je vais t'exploser!

Ses mains brillèrent alors d'une puissante lumière bleue. Il donna alors un coup de poing dans le vide, et il y eut comme une explosion d'énergie qui projeta violemment Suzie contre la grille. Si elle n'avait pas été naturellement résistante, elle aurait pu ne pas s'en remettre. Elle se releva difficilement, et regarda le Léviathan avec un air paniqué.

Suzie: Ca par contre... C'était pas prévu au programme!


Laura: Dépéchez vous!

Lisandru et Christian s'étaient joint à Lloyd pour défoncer le mur. Ils utilisaient respectivement les attaques de champ de force et la télékinésie pour l'amocher le plus possible.

Lloyd: Je crois pouvoir régler ce problème, mais après il faudra faire sans moi.

Setho: Pourquoi?

Lloyd: Tu vois l'état que j'ai donné à ma lame pour désintégrer ce mur? Je peut le faire à plus grande échelle pour creuser un tru en à peine 5 secondes. Le seul inconvénient est que ça va me dépenser énormément, et je ne pourrai plus assurer pour la suite.

Laura: On sera encore 5! On va pouvoir y arriver.

Lloyd jeta alors un reghard au mur, et concentra son énergie au maximum afin de créer un champ de force autour de lui. Il le fit alors passer directement dans son état plasmatique, et fonca tout droit dans le mur. Celui-ci se désintégra de la même manière, et ce fut comme s'il avait traversé de l'air. Il arriva de l'autre côté en deux secondes, puis s'effondra sur le sol, en sueur.

Lloyd: A vous d'assurer maintenant!

Les 4 autres foncèrent alors à travers les couloirs de la banque pour arriver dans la salle principale, où se tenait le colosse.

Setho: Il y a des otages dans les salles à côté, je m'occupe d'eux! Je vous retrouve un peu plus tard!

Il changea alors de direction, et laissa Lisandru, Christian, et Laura s'occuper du gros morceau. La première chos qu'ils virent fut Suzie plutôt mal en point près de la porte.

Leviathan: Tiens! Apparemment elle n'était pas seule. Vous n'avez pas honte d'envoyer les enfants en chair à canon? Vous n'allezpas faire long feu de toute façon face au terrible et impitoyable LEVIATHAN!!!

Il se jeta alors sur eux en faisant briller ses deux mains en même temps, et lacha sur eux son énergie bleue en provoquant une onde de choc qui sépara les membres de l'équipe. Les choses sérieuses allaient commencer!

_________________
He's crazy like a fooooooool!
What about it Daddy Poooool!


PS: Merci Gorby pour cet instant de poétisme d'une rare intensité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daddy Pool
Ultimate Pschit-Man
avatar

Nombre de messages : 2837
Age : 28
Pschit-Team : Visiteur
Date d'inscription : 08/03/2005

MessageSujet: Re: Shinde NX : "Un nouveau départ".   Mar 19 Fév - 2:43

De son côté, Setho courait des les couloirs, à la recherches de tout ce qu'il y avait à sauver, de manière à pouvoir rejoindre le combat le plus vite possible. Malheureusement, la banque était très importante, et les otages présents sur les lieux au moment du braquage étaient très nombreux. A chaque porte qu'il ouvrait, il trouvait une dizaine de personnes ligotées et baillonées.

Setho: Mais comment il a fait pour tous les ligoter comme ça alors qu'il est seul?

Il s'approcha alors d'une femme très corpulente, et quand il la libéra, celle-ci le repoussa en hurlant.

Femme: Lachez moi espèce de mutant!

Elle le gifla alors, et commença à s'enfuir. C'en était trop pour lui, et il sortit de ses gonds.

Setho: Quoi? Vous allez encore dire que vous préférez rester ici plutôt que de vous faire sauver par moi? Et bien je vous en prie rester mourir ici! La différence entre nous est que moi, je met ma vie en péril pour venir sauver celle de gens sans aucune gratitude et qui vous insultent au passage, alors que vous ne pensez qu'à votre petite personne et il ne vous est même pas venu à l'idée d'aider les dizaines d'autres personnes qui sont en danger de mort dans cette banque si on ne les évacue pas!

Il se calma alors une seconde, et reprit plus froidement:

Setho: Et c'est nous qu'on traite de monstres? J'y réfléchirai à deux fois à votre place.

L'effet attendu ne se produisit pas. La femme prit juste un air indigné avant de s'en aller sans ajouter un mot. Quand Setho libéra une autre femme ligotée sur le siège d'à côté, celle-ci le remercia et lui parla sur un ton compréhensif:

Femme: Ne l'écoutez pas. Tout le monde n'est pas comme ça. Ce sont les gens comme vous qui représentent la raison dans notre espèce et non les gens comme elle. Seulement ce sont eux qui parlent le plus fort et on en finit par penser qu'ils représentent une majorité. Mais n'écoutez pas cette minorité. Il y a tant de gens qui sont avec vous mais ne le disent pas.

Setho: Je vous remercie. De toute façon les héros sont de moins en moins reconnus et il faut s'y faire. Il en est de même pour la différence.

Femme: J'ai un fils qui a quinze ans, et qui est un mutant. Au début, j'étais paniquée, et même désespérée, mais à force de l'aimer, et à force de voir des mutants faire le bien autour de nous, j'ai fini par réaliser que ce que beaucoup appellent une différence n'est jamais qu'une manière de voir les choses. D'ailleurs, mon fils a le pouvoir de se dupliquer, donc il pourrait aider à évacuer les otages très rapidement. Il ne peut juste pas l'utiliser dans cette position ou alors il créerait des doubles également ligotés.

Setho: Vous savez où se trovue votre fils?

Femme: Dans la pièce à côté!

Ils allèrent alors ensemble dans une autre salle remplie d'otages, et libérèrent le fils en question. La mère se jeta alors dans ses bras.

Femme: Eddie! Dieu Merci tu n'a rien!

Elle se retourna alors vers Setho.

Femme: Vous pouvez aller aider vos amis. On s'occupe d'aider les autres victimes.

Setho: Merci infiniment madame.

Setho laissa alors les otages entre les mains de cet Eddie, avec un sourire à l'idée que sa mère allait désormais être fière d'avoir le héros qui aura sauvé des vies lors d'un braquage à Los Angeles, et surtout fière qu'il ait été un mutant. Il courut en direction de l'entrée où le combat avait lieu, mais entendit une explosion dans le couloir opposé. Il se précipita alors sur les lieux, et vit un homme dans un grand manteau avec un chapeau et de lunettes noires devant un coffre fraichement ouvert, et avec une grosse malette à la main.

???: C'est bon! Je l'ai. On peut tout arrêter et rentrer.

Quand l'homme se retourna, il se retrouva face à face avec Setho. Sa première réaction fut de sortir une arme et de lui tirer dessus. Setho eut le temps d'esquiver en se jetant derrière la porte du coffre qui était tout près de lui suite à une projection violente depuis sa position d'origine.

???: Parfait. Tu te cache, et moi je m'enfuis! Ne pense même pas à sortir de ta cachette d'ici ou je vais faire des trous dans ton joli masque! Et encore tu a de la chance que je ne me serve pas de mes pouvoirs mais ça pourrait me faire identifier. A plus l'ami!

Il tira alors trois balles sur la porte blindée derrière laquelle se cachait Setho, et s'enfuit en courant. Setho attendit dix secondes avant de le poursuivre, mais il était trop tard... Il avait disparu et on entendait à peine le bruit éloigné de ses pas. Setho sortit alors un communicateur, et hurla à l'attention de Lloyd qui avait laissé le sien branché.

Setho: Lloyd! Il semblerait qu'il y ait un complice ou un profiteur qui a volé quelquechose, et il va dans ta direction. tu ne peut pas le rater. Selon l'état dans lequel tu es, essaye de l'arrêter ou alors de te cacher car il est armé. Lloyd tu me reçois?

Lloyd: Je te reçois, mais il y a juste un détail qui va pas m'aider. Etant donné que les otages sont tous en train d'être libérés, et que je suis devant la seule sortie valable de cette banque, il est pas tout seul à venir vers moi. Je suis pas en état de marcher ni de me battre, mais je tient debout et en piochant dans les bas fonds de mes réserves, si vous m'accordez une grasse matinée demain matin je peut le couper en deux si tu veux. Il a l'air de quoi?

Setho: J'ai pas pu voir de quoi il avait l'air. Il avait un chapeau et des lunettes noires qui cachaient son visage. Et il avait un grand manteau beige.

Setho arrêta la communication en arrivant devant un grand écran indiquant les cours boursiers. Ce qui l'avait choqué était de voir les noms de Foster et de Nicolaï en haut de la liste des transactions effectuées. Il s'approcha un peu, et vit que le temps d'une minute, leurs actions avaient fait une chute historique, puis étaient revenues à leur valeur initiale la minute d'après. Aussi étrange que celà pouvait paraitre, elles avaient chuté exactement en même temps, pour une minute seulement, en perdant 70% de leur valeur pour la reprendre tout de suite, et, durant ce laps de temps, un chanceux avait réussi à acheter des actions en masse dans les deux partis. L'écran se brouilla alors, et la transaction disparut, comme si elle n'avait pas eu lieu.

Setho: Mais qu'est-ce que ca veut dire...

Le regard de Setho se porta alors sur une autre transaction, mais bien plus ancienne. Ce qui avait attiré son regard était le mot "LEVIATHAN" qui apparaissait en majuscules et se démarquait sur la description. Il regarda alors l'article entier correspondant à cette transaction:

'Un riche groupe anonyme investit 500 millions de dollars dans le projet Leviathan develloppé par la section de haute technologie de l'armée. Celà va permettre d'avancer la création du premier prototype de plusieurs mois, et de le perfectionner."

Setho fut ramené à la réalité par la voix de Lloyd dans le communicateur:

Lloyd: Il m'a filé entre les doigt! J'ai retrouvé le chapeau, les lunettes, et le manteau que tu m'a décrits, mais sur le sol un peu plus loin. Il a du se mêler à la foule.

Setho: Et il est déjà sorti?

Lloyd: C'est aussi pour ça que je t'appellais. Je viens d'avoir la confirmation que tous les otages étaient dehors. Le compte y est. Tu peut retourner dans l'entrée, j'arrive dès que je peut.

Setho: Bien reçu!

Il courut alors dans la direction du combat, sans se rendre compte qu'il venait vraiment de passer à côté de quelquechose. De toute façon, il aura le temps de s'y intéresser quand Laura et Lisandru se rendront compte qu'une partie de leurs actions a disparu sous leur nez sans aucune trace d'achat. Mais la question restait de savoir lequel des deux allait feindre la surprise... Sauf si quelqu'un d'autre était derrière tout ça.

A SUIVRE

_________________
He's crazy like a fooooooool!
What about it Daddy Poooool!


PS: Merci Gorby pour cet instant de poétisme d'une rare intensité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daddy Pool
Ultimate Pschit-Man
avatar

Nombre de messages : 2837
Age : 28
Pschit-Team : Visiteur
Date d'inscription : 08/03/2005

MessageSujet: Re: Shinde NX : "Un nouveau départ".   Lun 10 Mar - 0:47

Les 4 membres de l'équipe étaient désormais en carré autour du Leviathan, qui les avait séparé en produisant une onde de choc. C'était leur premier véritable adversaire, et tout le monde était très stressé. De plus, l'absence de Lloyd, et de Setho, et le mauvais état de Suzie n'allait pas jouer en leur faveur.

Laura: Commes totues les grosses brutes, il doit être faible au niveau mental! Je le met hors jeu!

Christian: Attends une minute!

Laura l'ignora, et lui lança une puissante rafale mentale. A sa grande surprise, le Leviathan, qui semblait en vouloir plus particulièrement à Lisandru, n'eut pas la moindre réaction. C'était comme si elle n'avait rien fait.

Laura: C'est pas possible... Je vais recommencer!

Elle tenta une seconde fois, mais sans plus d'effet. Elle n'arrivait même pas à entrer dans son esprit pour lire ses pensées.

Laura: Je n'y arrive pas! C'est comme si quelquechose bloquait mes intrusions!

Christian: C'est ce que j'essayais de te dire! Il arrive que même les plus grosses brutes aient une résistance mentale, et le plus souvent on leur en rajoute une! Son casque doit certainement arrêter les attaques mentales! Tu a de la chance, car il aurait très bien pu les réfléchir et les renvoyer contre toi. Il faut toujours vérifier ce genre de choses avant d'attaquer.

Laura: Mais si il est intouchable sur le plan mental, qu'est-ce que je fais?

Christian: On va essayer de lui enlever son casque! En attendant essaye de ne pas te faire toucher!

Laura n'était pas motivée à l'idée d'être mise à l'écart, mais elle n'avait pas le choix. La seule option qui lui restait était sa forme de diamant, mais celà restait purement défensif. De son côté, Lisandru tentait de se défendre comme il pouvait avec son champ de force, face à des attaques énergétiques toujours plus puissantes du Leviathan. Son champ de force avait de plus en plus de mal à absorber les attaques.

Lisandru: Si quelqu'un pouvait m'aider, ce serait pas trop mal!

Ce fut Christian qui souleva difficilement le Leviathan avec sa TK, et le projeta contre un mur proche. Le seul effet produit fut l'effondrement du mur. Le Leviathan de son côté n'avait pas une éraflure.

Christian: Apparemment il semble aussi avoir une très grande résistance sur le plan physique, et son armure a l'air quasi indestructible. Mais comment on bat ce type?

Lisandru: Tu a dit que les 3 principaux types d'attaque sont Mental, Physique, et Energique. Il faut qu'on essaye le dernier.

Suzie: Mais Lloyd est le seul dans cette catégorie!

Lisandru: J'ai déjà réussi à reproduire son pouvoir. Je devrais réessayer!

Leviathan: On ne me soulève pas comme ça!

Ils l'avaient presque oublié. Il s'était jeté sur Christian, et avait abattu ses deux poings en même temps sur lui. Par chance, la bulle télékinétique s'était activée d'elle-même, et il ne fut pas directement touché. La bulle s'enfonca profondément dans le sol, créant un cratère arrondi dans le sol de la banque, et Christian tomba dos au sol, un peu sonné. La bulle télékinétique disparut alors, laissant le champ libre à leur ennemi qui s'empressa de recommencer. Ce fut cette fois Suzie qui s'interposa, et bloqua l'immense poing au vol, alors qu'il faisait presque sa taille. Elle fit alors une sorte de prise de judo et envoya le Leviathan au milieu du hall d'entrée.

Christian: Merci.

Suzie: Il n'y a pas de quoi!

Suzie retourna alors à la place qu'elle avait quitée fièrement, de manière à l'encercler de nouveau par une formation carée. Lisandru tenta alors une décharge énergétique en utilisant la matière de Lloyd sous sa forme instable. Il avait du mal à la concentrer correectement, mais l'effet était là. Le Leviathan la recut de plein fouet dans la poitrine et... Absorba l'énergie dans son armure.

Lisandru: Quoi?

Le leviathan récupéra alors cette énergie dans ses poings, et renvoya la même décharge à Lisandru qui n'eut pas le réflexe de se protéger, et fut touché à son tour en pleine poitrine.

Christian: Son armure absorbe les attaques énergétique et peut les renvoyer... Mais c'est pas possible! Très peu de matières ont cette propriété! Cette armure a du coûter des millions!

Lisandru se releva avec difficulté, sous les rires incessants de leur adversaire.

Leviathan: Je suis invincible! Vous allez regretté d'avoir osé résister! Subissez la fureur du Leviathan!

Il concentra l'énergie bleue qu'il manipulait dans tout son corps, et frappa le sol de manière à créer une grosse explosion. Tout le monde avait heureusement eu le réflexe champ de force/forme de diamant/bulle télékinétique, sauf Suzie qui fut touchée de plein fouet.

Christian et Laura: Suzie!

Elle ne bougeait plus. Elle était complètement inconsciente.

Laura: Trève de plaisanterie! Il faut en finir vite! Retire-lui son casque avec ta télékinésie et je l'achève!

Christian voulut alors s'exécuter, mais il s'arrêta net.

Christian: Je ne peut pas.

Laura: Pourquoi?

Christian: Il ne porte pas de casque. Son armure est en un seul morceau! Elle a aussi l'air collée à son corps de manière définitive.

Laura: Comment c'est possible?

Christian: On a déjà vu ça avec des nanocombinaisons pour des soldats d'élite, mais c'était beaucoup moins puissant et beaucoup moins imposant.

Lisandru: Aidez moi!

C'était encore Lisandru qui subissait les attaques du Leviathan pendant que les autres réfléchissaient. Il était à bout de forces depuis qu'il avait tenté de reproduire une lame à l'état le plus concentré comme lorsque Lloyd avait désintégré le mur. Il ne s'attendait pas à ce que celà soit aussi éprouvant. Dans tous les cas, celà n'avait pas suffi à désintégrer l'armure, mais elle avait très légèrement fondu, et il y avait désormais une encoche au niveau du ventre. Christian ramena alors Lisandru ainsi que Suzie aurpsè de lui et Laura avec sa télékinésie. Ce fut alors que Setho les rejoignit.

Setho: Me revoilà! Qu'est-ce que j'ai raté?

Laura: On a tout essayé contre lui, mais il semble n'avoir aucun point faible! Son armure arrête les attaques mentales et physiques sans aucun problème, et absorbe toute attaque énergétique pour son propre compte.

Lisandru: J'ai réussi à lui faire une entaille. Je pense qu'à force d'acharnement, on devrait réussir à le battre.

Setho: Et on ne peut pas l'attaquer sur le plan mental?

Il n'eut pas besoin d'entendre la réponse face à la tête d'enterrement de ses alliés.

Setho: Je vais essayer d'amener des créatures de l'autre monde dans celui-ci. Au moins pour le distraire pendant que vous l'attaquez.

Ils durent alors tous s'écarter pour éviter la charge de leur ennemi infatiguable. Ce fut alors que le combat commençait. Chacun de leur côté, ils tentèrent de l'attaquer comme ils pouvaient. Lisandru lui envoyait des attaques à l'aide de son champ de force qui s'écrasaient sur l'armure sans grand effet, Laura s'efforçait de tenter de traverser sa barrière mentale, Christian lui lancait tous les objets qui lui tombaient sous la main, et même des morceaux de mur ou des lingots d'or qui trainaient. De son côté, Setho avait invoqué trois créatures cauchemardesques qui avaient commençé par l'attaquer en rongeant peu à peu son armure, mais étaient vite passées à l'état de chair à canon pour prendre les coups titanesques à la place de l'équipe. C'était cahcun pour soi à celui qui réussissait à le toucher avec le plus d'effet. La fissure dans l'armure s'était légèrement creusée, mais le Leviathan restait toujours insensible à tout ce qu'ils pouvaient imaginer. Alors qu'il tenait une créature de Setho par chaque main, il les écrasa sur la troisième en les réduisant toutes les trois en bouillie.

Leviathan: Maintenant, je m'occupe de vous!

Il lança alors des attaques énergétiques dans tous les sens, en ravageant littéralement la pièce. Tout le monde se défendit alors avec les défenses qu'ils avaient, en faisant un triangle de champs de force autour de Setho et Suzie pour les protéger. Il y avait de nombreux trous dans le plafond et dans les murs, et d'immenses fissures traversaient le hall de la banque.

Setho: La salle est en ruines. Il faut qu'on sorte d'ici.

Christian: Tous les otages sont dehors?

Lloyd: Je peut te le confirmer. Le bâtiment est vide.

Lloyd venait d'arriver en s'aidant d'une béquille qu'il avait probablement empruntée à un des otages. C'était quand même lui qui avait l'air le mieux en point de tout le groupe.

Christian: Alors tu est finalement là. Tu a fait une bonne sieste? On t'aura à peine attendu.

Lloyd: Le jour ou tu utilisera tes pouvoirs à un point où c'est mauvais pour ta santé, pour par exemple soulever un building avec ta télékinésie, à un tel point que tu a du mal à rester conscient, si tu est capable d'arriver plus vite, alors tu pourra dire ça. Mais là, c'est déplacé. Alors on en est où?

Christian lui fit le même résumé qu'à Setho, et ajouta:

Christian: Toi qui est un si grand stratège, si tu a un autre plan foireux n'hésite pas.

Lloyd commençait à en avoir marre des critiques incessantes de son supérieur avec qui les tensions commençaient à se faire de plus en plus grandes.

Lloyd: Déjà, mon plan a peut être foiré, mais ça a permi de sauver tous les otages, et c'est le principal. Ensuite... On peut toujours tenter un truc.

Le Leviathan venait d'en finir avec les 2 autres créatures invoquées par Setho. Il se rua alors sur le groupe, et Lloyd fut le premier à attaquer. Il lanca des rafales d'énergie en continu sur le Leviathan, qui absorba le tout sans en souffrir.

Leviathan: Encore un cloporte qui vient me défier! Tu va regretter de m'avoir fourni tant d'énergie!

Il s'apprêta alors à tout renvoyer vers Lloyd, mais celui-ci cria:

Lloyd: maintenant Laura!

Celle-ci s'interposa au dernier moment, et créa sa barrière de Diamant. Le rayon entra dans le diamant, qui servit de prisme, et le refleta en le divisant en centaines de petits rayons très concentrés qui balayèrent la salle. Heuresement, tout le monde était protégé par un champ de force de Lisandru. Les petits rayons touchèrent plus particulièrement le Leviathan dont l'armure fut fortement endommagée, ainsi que... Le plafond. Celui-ci s'écroula alors complètement sur lui, le recouvrant complètement.

Laura: Ca a marché!

Setho: Pourquoi a t'il été aussi touché par ces rayons à la sortie du diamant?

Lloyd: Le diamant a fonctionné comme un prisme, et ma matière sous sa forme énergétique réagit comme la lumière, donc comme elle a servi de base à son attaque, les propriétés ont été conservées. Et surtout il était invulnérable face aux attaques extérieures, mais on avait pas essayer de lui renvoyer ses propres attaques. Pour pouvoir utiliser sa propre énergie, l'armure ne doit pas pouvoir l'absorber. Donc si on la lui renvoie, elle prend cher.

Il fit alors une pause avant d'ajouter.

Lloyd: En fait, je crois que c'est plutôt le plafond qui l'a mi KO.

Christian: Attendez. C'est pas fini.

Le Leviathan se releva alors de sous les décombres, toujours infatigable. Il avait de nombreuses éraflures, mais presque rien de grave.

Lisandru: Et maintenant?

Leviathan: Je commence à en avoir marre de vous! Je vais vous écraser pour de bon!

Il se rua alors sur eux, tout en faisant trembler toute la salle à chacun de ses pas. Ce fut alors que la porte blindée qui s'était refermée à l'entrée suite à l'alarme explosa, et que 3 nouvelles personnes entrèrent dans la salle. A leur tête...

Lloyd: Black Crow?

Black Crow: Procédure 3. On y va!

Les 3 personnes se placèrent alors en triangle autour du Leviathan, sortirent une sorte de pistolet-grappin dans leur coure, et lui tirèrent dessus en même temps, ce qui eut pour effet de fixer un aimant à son armure, relié au pistolet par un fil très résistant. Ils l'enroulèrent alors en lui tournant autour, puis, après avoir fixé le grappin à leur ceinture, ils sortirent deux autres armes et tirèrent deux fléchettes életriques sur le Leviathan qui résta sur place sans comprendre ce qui se passait. Ils appuyèrent alors sur un bouton situé sur le grappin, et une sorte de courant vert traversa les fils et le Leviathan, qui hurla de douleur avant de tomber au sol, complètement paralysé et vidé d'énergie. L'autre équipe était complètement bouche bée devant ce qui venait de se passer.

Black Crow: Mission terminée. On rentre.

Christian: Mais vous êtes qui?

Black Crow: Groupe Alpha Prime en mission pour Stark and co. On a été envoyé quand ils ont vu que vous aviez besoin d'aide. Heureusement d'ailleurs.

Les deux coéquipiers de Black Crow tirèrent alors le leviathan à l'aide des cables jusqu'à un hélicoptère qui attendait dehors, laissant leur chef parler.

Christian: On avais pas besoin d'aide.

Black Crow: J'ai vu ça. Je n'ai pas de temps à perdre alors ne tentez pas de vous justifier.

Christian: Mais comment vous avez réussi à le battre comme ça?

Black Crow: On a envoyé un courant spécial qui, avec une inversion de la polarisation de son armure, a permis de transformer toute l'énergie qu'elle contenait de manière à l'électrocuter de l'intérieur tout en le vidant de ses batteries.

Les autres n'avaient pas tout à fait compris comment ils avaient fait pour réussir aussi facilement, mais ils ne posèrent pas de questions. L'humiliation était déjà assez grande.

Christian: Très bien. Vous voulez qu'on vous aide à rédiger le rapport?

Black Crow: Ce n'est pas la peine. Merci de l'avoir occupé en attendant notre arrivée.

Il s'en alla alors, et monta dans l'hélicoptère directement vers Avenger Island. Christian se retourna vers ses équipiers, et vit que Suzie s'était réveillée.

Christian: On remballe tout et on rentre.

_________________
He's crazy like a fooooooool!
What about it Daddy Poooool!


PS: Merci Gorby pour cet instant de poétisme d'une rare intensité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daddy Pool
Ultimate Pschit-Man
avatar

Nombre de messages : 2837
Age : 28
Pschit-Team : Visiteur
Date d'inscription : 08/03/2005

MessageSujet: Re: Shinde NX : "Un nouveau départ".   Lun 10 Mar - 0:47

Chapitre 5 : Les conséquences de l'échec

Ils furent tous silencieux dans l'hélicoptère qui devait les amener à leur tour à leur QG. Ils venaient d'avaler un échec pour leur première mission, et le drame n'avait été évité que grace à Alpha Prime qui était arrivé à la rescousse. Seul Lloyd avait passé le voyage à répéter des phrases comme "Je déteste ce type", ou "Ca vous paraît pas bizzare qu'ils aient trouvé exactement la methode pour le battre et quel est le courant exact à utiliser alors qu'ils n'étaient même pas sur les lieux", mais la seule réponse qu'il avait reçu de Chrisitan était "Ils sont meilleurs que nous et il faut s'y faire".

Une fois au QG, Christian les réunit très rapidement dans la salle de réunion.

Christian: Mes amis, pour faire un bref bilan de notre mission, c'était un véritable fiasco! On a reçu des plaintes d'otages insultés lors de leur libération,

Setho eut une pensée pour la femme qu'il avait libéré en premier, se doutant qu'elle était à l'origine de cette plainte. Christian continuait son énumération:

Christian: des menaces de procès pour avoir ravagé le hall d'entrée ainsi qu'un coffre de la banque, ainsi qu'une dette pour réparer les dommages causés directement sur le système d'alarme. De plus, on aura littéralement échoué, car on nous a informé que l'objectif de la prise d'otage était le vol, et que non seulement 250 millions ont été volés, mais surtout qu'un coffre au contenu secret défense et très important a été forcé et vidé sous notre nez!

Setho: J'ai vu le voleur, mais je n'ai pas réussi à l'arrêter. Le coffre contenait une simple malette. C'était un homme plutôt grand et mince mais je n'ai pas pu voir grand chose d'autre.

Christian: Et surtout, on aura même pas réussi à arrêter le Leviathan, alors qu'un autre groupe est arrivé et l'a mi KO en cinq secondes montre en main.

Lloyd: J'ai déjà eu affaire à leur leader. Un type qui se fait appeler Black Crow. C'est pas un mutant, mais il a quelquechose de spécial. En tout cas ce type est un pro à l'état pur. Et ça sert à rien de faire des recherches sur lui, car à part son titre de chef de ce groupe, rien n'est répertorié nulle part. On ne sait même pas de quoi il a l'air sous son costume. Sinon, ses coéquipiers sont deux mutants très efficaces mais qui ont la chance d'exister officiellement. Ils forment le groupe le plus efficace au service de Stark and co. En gros c'est nos rivaux numéro 1.

Christian: C'est peut être un peu exagéré de parler de rivaux. Sans eux on n'aurait pas réussi à battre le Leviathan. Mais pour en revenir au sujet de cette réunion, j'aimerai vous dire que je suis globalement déçu.

Tout le monde soupira alors. C'était le tragique moment où le chef d'équipe remuait le couteau dans la plaie.

Chrisitian: Pour commencer, Lloyd, tu a mis au point un plan qui nous a été fatal. Tu a mi Suzie en grand danger en l'envoyant seule en première ligne. Ce genre de décision n'est pas pardonnable, car elle peut coûter la vie à un coequipier!

Lloyd: Tu pourrai être plus indulgent pour quelqu'un qui a commi les mêmes erreurs. Et puis je pouvais pas me douter que sur 200m de mur je finirai juste dans le système d'alarme.

Christian: Il faut toujours calculer son coup avant d'agir. Si tu avais pri plus de précautions tu aurait pu l'éviter. Et puis ce "sacrifice" pour nous permettre d'entrer, a également eu des conséquences graves, car chacun est important en permanence. Rappelle toi la règle des 5! Une seule personne en moins suffit pour que le groupe s'écroule.

Laura: Ne sois pas trop dur avec lui. Il a fait ça pour gagner du temps, et sans ça Suzie aurait pu se faire blesser bien plus gravement. Çà c'est joué à quelques secondes.

Christian: Cependant, l'idée d'envoyer Setho libérer les otages pendant que nous occupions le Leviathan était une très bonne idée. Il était le plus vulnérable d'entre nous, et celà a permis de sauver des vies civiles, ce qui représentait notre priorité. Même si nous perdions face à notre adversaire, les otages auraient été en sécurité. Maintenant, parlons un peu du combat en lui même et de notre attitude en général. Vous n'avez rien remarqué à propos d'Alpha Prime? Ils étaient parfaitement synchronisés. Et nous, nous étions plus désordonnés et que jamais!
Nous attaquions chacun de notre côté, alors que l'on est bien plus puissants en combinant nos pouvoirs pour porter une seule attaque. Nous nous faisions toucher et mettre hors jeu un par un, ce qui nous a fait perdre l'avantage que nous donnait le nombre. De plus, nous avions en permanence 2 ou même 3 membres qui n'étaient pas présents ou alors incapables de se battre. Il faut nous soutenir les uns les autres pour toujours rester debout. Ne pas nous mettre en carré autour de l'ennemi, mais faire un mur devant lui tous ensemble. C'est pourquoi j'ai décidé que notre prochain entrainement serait exclusivement dédié à la coopération. Celà nous permettra de découvrir comment nous associer pour être plus forts et faire 1+1=3. Je vous propose de vous reposer un peu pour vous remettre de vos émotions, puis je vous appellerai le moment venu. Vous pouvez disposer.

Tout le monde quitta alors la salle de réunion en faisant profil bas. C'était l'échec qui permettait de progresser, mais c'était toujours difficile à admettre.

_________________
He's crazy like a fooooooool!
What about it Daddy Poooool!


PS: Merci Gorby pour cet instant de poétisme d'une rare intensité


Dernière édition par Argoths le Lun 22 Sep - 19:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frost
Ultimate Pschit-Man
avatar

Nombre de messages : 2926
Age : 30
Pschit-Team : Visiteur
Date d'inscription : 06/07/2005

MessageSujet: Re: Shinde NX : "Un nouveau départ".   Lun 7 Avr - 0:11

En sortant de la salle tout le monde se dirigea vers l’ascenseur sans échanger un mot, ils gravirent les étages et une fois arrivés dans les parties habitables ils se séparèrent chacun retournant à ses appartements.

Laura se dirigea vers sa chambre furieuse contre elle-même, elle qui pensait être à la hauteur elle avait juste réussi à prouver que fasse à l’inattendu elle devenait inutile, presque un poids pour l’équipe.
Elle se dirigea vers la salle de bain de marbre blanc, même si un bain n’effacerait pas son amertume il aurait au moins le mérite de la détendre.
Elle fit couler l’eau dans la baignoire, en y ajoutant tout de sorte d’huiles parfumées et de substances produisant une mousse colorée puis quand le résultat fut satisfaisant elle hotta ses habits et plongea avec délice dans ce plaisir simple mais au combien agréable.

Le temps sembla s’arrêter et Laura ne sut dire combien de temps elle s’était prélassée quand on vint frapper à sa porte.

Laura: « Qui est la? »

Servante: « Désolé de vous déranger Miss Foster mais vous avez reçu un appel urgent de votre bureau, ils veulent que vous les rappeliez au plus vite car la situation semble critique. »

Laura: « Critique? »

Servante: « Ce sont là leurs mots Miss. »

Laura: « Très bien j’arrive au plus vite. »

Servante: « Voulez-vous que je range après votre départ. »

Laura: « Non laissez je vais m’en occuper, la situation est urgente mais pas au point d’oublier mes bonnes manières. »

Servante: « Bien Miss. »

Laura sortit de son bain se sécha en hâte, et pris en vitesse des habits dans son gigantesque dressing.
Elle prit tout de même le temps de prendre un débardeur blanc qui soulignait les courbes de sa poitrine sans paraître vulgaire avec un losange découpé au niveau du nombril pour laisser apparaître celui ci.
Elle prit un jean simple mais blanc toujours, qu’elle assortit avec des chaussures à lanières le tout pour un rendu qui la mettait très à l’aise tout en gardant ce côté distingué.

Elle noua ses cheveux en queue de cheval et se maquilla rapidement. Puis elle sortit et se dirigea en vitesse vers l’ascenseur qui la mènerait une fois encore au cerebro sans même remarquer la présence de Setho dans le couloir.

Après avoir descendu les étages qui la menait au sous sol et passé le système de sécurité du Cerebro elle s’installa à son siège et mis en marche la machine.

Cerebra: « Bonjour Miss Foster que puis-je faire pour vous? »

Laura: « Met moi en relation avec mon bureau. »

Laura attendit quelques secondes puis l’image de son assistante apparue à l’écran.

Laura: « Bonjour Anne j’ai appris que la situation était critique que se passe t-il? »

Anne: « Et bien Miss je vais vous exposer les choses simplement vous n’êtes plus la dirigeante de cette société, il semblerait que nos actions ont chuté au plus bas pendant un instant sans explication et une personne a racheté 70% des parts. »

Laura ravala sa salive, la société qu’elle avait bâti à elle seule ne lui appartenait plus c’était impossible.
Laura: « Comment ceci est-ce possible? »

Anne: « Nous ne savons-pas il semblerait qu’un bug informatique soit à l’origine du problème mais la situation est compliquée car tant que nous ne pouvons prouver qu’il y a un problème notre nouveau patron risque d’arriver à tout moment. »

Laura: « Et Nicolaï ? »

Anne: « Je crains de ne pas comprendre où vous voulez en venir Laura. »

Laura: « Ce petit vieux est mon principal concurrent sur le marché, il doit y être pour quelques choses ! »

Anne: « J’aimerais que ça soit vrai, les choses seraient plus simples hélas sa société a subi le même phénomène. D’ailleurs il souhaiterait vous parlez le plus vite possible. »

Laura: « Très bien je l’appelle sur le champ en attendant cherchez moi le responsable ou un seul indice qui pourrait me mener à lui et quand vous aurez du nouveau appelez moi sur le champ.
Il va voir qu’on ne se joue pas de moi comme ça. »

Anne : « Bien Miss. Au revoir. »


Laura coupa la communication et s’empressa de se mettre en liaison avec le bureau Nicolaï.

« Bureau de Nicolaï que puis-je faire pour vous ? »

Laura : « Bonjour je suis Laura Foster je désire m’entretenir avec votre patron. »

« Je suis désolé il n’est pas disponible pour le moment vous voulez peut-être un rendez vous ? »

Laura : « Non je veux lui parler sur le champ c’est urgent ! »

« Mr Nicolaï est occupé rappelez plus tard, et je vous prierai de changer de ton, ce n’est pas parce que j’occupe ce poste qu’on doit me parler comme à une moins que rien. »

Laura : « Ecoute moi bien petite sotte je suis Laura Foster directrice de la Foster Corporation, membre d’une équipe de super-héros affiliée au groupe Stark et la plus puissante télépathe sur cette planète alors je veux parler avec ton patron tout de suite ! »

« Euh bien…bien je vous met en relation tout de suite. »

Laura attendit quelques secondes derrière son écran puis se présenta à elle un homme d’une cinquantaine d’année plus séduisant qu’elle l’aurait pensé et aux traits similaires à ceux de Lisandru.

Nicolaï : « Bonjour Miss Foster j’attendais votre appel come vous le savez sans doute nous vivons une situation assez gênante. »

Laura : « En effet c’est le mois qu’on puisse dire, mais sans vouloir vous offenser pourquoi vouloir en parler avec moi. »

Nicolaï : « Nous sommes tous les 2 touchés par ce phénomène inexplicable, je pense qu’il est temps d’oublier nos petites luttes infantiles et de chercher une solution ensemble. »

Laura : « Cette idée me semble raisonnable, mais j’aimerais que nous en discutions face à face afin que nos projets ne soient connus d’oreilles indiscrètes. »

Nicolaï : « Votre réseau Cerebra n’est pas censé être le plus sécurisé de la planète ? »

Laura : « En théorie oui mais je préfère ne pas prendre de risque j’arrive tout de suite. »

Nicolaï : « Mais comment vous… »

Il n’eu pas le temps de finir sa phrase Laura coupa la communication et se concentra sur Nicolaï, elle ressentie ses pensées comme une sorte d’écho elle en remonta le fil et une fois la source atteinte elle ouvrit les yeux. Comme elle avait espérer elle se trouvait dans son bureau ou plutôt sa forme astrale.

Nicolaï : « Eh bien ca c’est impressionnant, je ne pensais pas que notre première rencontre se passerait ainsi mais puisque vous êtes ici, je vous en prie asseyez vous. »

Laura s’assit dans le fauteuil que lui présenta Nicolaï.

Laura : « Bien je vais aller droit à l’essentiel je dispose de peu de temps pour vous parler. Il nous faut agir et vite j’ai déjà chargé mon entreprise de retrouver le responsable, mais dans l’hypothèse où malgré tout la situation ne pouvait s’arranger il nous faut un plan B. »

Nicolaï : « Ca me semble une idée raisonnable que proposez-vous ? »

Laura : « Une alliance, si nous perdons le contrôle de nos sociétés il nous faut encore un endroit où agir pour moi et aussi pour vous et votre fils. »

Nicolaï : « Que vient faire Lisandru la dedans ? »

Laura : « Et bien les dons que vous avez fait pour notre QG sont techniquement issus directement de votre société et si notre inconnu décide demain de mettre la main sur nos entreprises il met la main sur notre QG. »

Nicolaï : « Grand Dieu je n’avais pas pensé à ca !!! Les conséquences seraient désastreuses. »

Laura : « Ce n’est rien de le dire, voilà ce que je propose vous allez contacter la reine du Wakanda Orora, c’est la fille de la défunte X-men Tornade et une amie proche. Expliquez-lui la situation et demandez-lui si nous pourrions bâtir une entreprise sur son royaume.
Ensuite une fois l’accord passé je vous laisse mettre tout en place, il faut envoyer la bas nos meilleurs éléments c’est pourquoi je vous ai fait une liste de mes meilleurs ingénieurs, chercheurs et autres personnes qui pourraient nous être essentielles. »

Nicolaï : « Je vois que vous avez pensé à tout, mais pardonnez moi mon indiscrétion mais pourquoi ne pas vous en charger personnellement si vous connaissez si bien la reine du Wakanda. ? »

Laura : « J’ai des raisons de penser qu’on essaye de nous saboter moi et mon équipe, ceci n’est qu’un élément qui confirme mes doutes et je ne peux pas me permettre de me faire surprendre encore une fois. »

Nicolaï : « Je comprends je vais donc me charger de çà mais comment vous contactez si j’ai besoin de votre aide ? »

Laura : « Vous n’aurez qu’à penser très fort à moi je capterais votre pensée et je vous recontacterais de la même façon qu’aujourd’hui. »

Nicolaï : « Bien, je vous promets de faire de mon mieux pour nous sortir de ce pétrin en tout cas je suis ravi de vous avoir rencontré même si c’est dans telle circonstance. »

Laura : « Moi de même si j’avais su je me serais alliée à vous bien avant au lieu d’essayer de vous ruiner. »

Nicolaï : « Merci, une dernière chose, j’aimerais que vous gardiez un œil sur Lisandru, il est encore jeune et insouciant et ces manigances à l’égard de votre équipe lui sont inconnues.
Si vous pouviez essayer de le préserver de tout çà je vous en serais gré. »

Laura : « Bien sur c’est la moindre de choses que je puisse faire pour vous à bientôt. »

Laura ferma les yeux et comme elle était arrivée, elle disparue pour rouvrir les yeux dans le Cerebra.
Elle venait de régler un de des problèmes majeurs, mais il y en avait encore un autre qui se profilait et c’est avec Lloyd qu’elle devrait en discuter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dargelle
Pschit-Man Confirmé
avatar

Nombre de messages : 996
Age : 30
Pschit-Team : New Avengers
Date d'inscription : 16/05/2006

MessageSujet: Re: Shinde NX : "Un nouveau départ".   Mer 23 Avr - 1:22

Setho se laissa tomber sur son lit. Démoraliser et exténuer

-tend de choses à penser, t'en de choses a prévoir ... si seulement je pouvais ... me ... laisser aller.

Ses yeux se fermèrent, quittant deux mondes de cauchemar pour en embrasser un autre.

-------------------------------

Tout était noir, froid , calme

- où suis-je ?

Setho pouvait sentir le contacte du bois sous ses pieds. Le contacte lui rappelait celui d'une scène de théâtre.

- il y a quelqu'un ?

Un silence de mort fut ça seule réponse

- Je paris que ça n'arrive pas aux gens normaux

Setho entendit des battements d'aile suivie d'un croak. L'obscurité se dissipa peut à peu, des cages d'oiseaux commençaient à se dessiner a quelque mètre de lui. Une, deux, trois, dix vingt, trente, plus setho avançais plus le nombre de cage augmentais, elle semblait être tenue par du fil de pêche qui montait à l'infinie.

À l'intérieur se trouvait divers oiseaux s'apparentant à la famille des corvidés. Chacun piaffais et battais des ailes, comme si quelque chose de terrible allais arriver. En quelque seconde le profond silence s'était transformé en amas de bruit insupportable. Setho se sentait soudainement mal, comme quand on apprend la mort d'un proche et les cris des oiseaux sonnais à ses oreilles comme des cris d'agonies.

Setho : Silence … silence

Les crie s’intensifier.

Setho : HA HA HA HA HA HA HA … JE VOUS ORDONE DE VOUS TAIRE
Les corbeaux se turent

Voix inconnue: Commande et nous obéirons

Setho regarda autour de lui ,mais il ne vie que des oiseaux.

Setho : Qui êtes-vous ?

Voix inconnue : Qui suis-je ? Comment le saurais-je si toi tu ne le sais pas ? Peut être suis-je l'homme invisible. Peut être ne suis-je que le fruit de ton imagination. Ou alors tu as attrapé une de ces psychoses si courant chez les personnes de ton type

Setho : Où êtes vous ? Montrez-vous.

Voix inconnue : Peut être suis-je ici, peut être suis-je là. Ou peut être suis-je derrière vous une hache ensanglantée à la main. Vous êtes vous déjà demandé si votre peur, si elle devait s'incarner, si elle ressemblerait a ça ?

Setho : Parlons face a face.

Voix Inconnue: Non

Setho: Alors, pourquoi m'avoir fait venir ici ? Vous voulez me tuer ?
Voix inconnue : Te tuer ? Celas pourrait être divertissent. Peut être pourrais-je t'ouvrir l'abdomen et te retirer les viscères comme le faisait Jack. Non je ne suis pas ici pour te tuer, je suis ici pour discuter avec le vrai setho .

Setho : Il est hors de question que je l’aise l’ancêtre s’incarner en moi ne serais que pour un instant.

Voix inconnue : JE NE PARLE PAS DE CE FOSIL !!!

Setho : Vous avez pensé à consulter ?

Voix inconnue : personnage

Setho : pardons ?

Voix inconnue : C'était le personnage qui s'exprimais il y a quelque instant. Moi je veux parler au vrai setho, celui qui a tué ses parents, celui qui a ouvert la porte, celui qu'aucun mortel n'osait défier. Mais en face de moi je n'es que ce stupide personnage que vous vous amusiez à jouer et qui finalement vous a remplacé ... qui aurait cru que vous tomberiez si bas maître. Je sais que vous êtes toujours là maître, sachez que vos légions vous sont resté fidèle et quand vous jugerez bon de refaire surface nous nous tiendrons à vos côté quelque soit la situation.

Setho : Donc nous avons terminé ?

Voix inconnue : Pas tout à fait, laisse-moi te donner un conseil. Ne touche pas la pierre de nyme, tu pourrais en mourir ... et mon maître avec.
La vision de setho se troubla à nouveau, les oiseaux se remirent à piaffer. Et setho se réveilla

-------------------------------------

Setho se réveilla en sueur. Il était de nouveau de retour au manoir. Un silence morbide régnait dans la pièce.

Setho : Fini la crème glacée avant de dormir

Setho se leva et réajusta sont ... costume ... puis il s'assit à son bureaux et fixa le nombre disproportionner de photo collée au mûre.

Se pouvait il que la voix est dit la vérité. Jusqu ici il avait cru que ses souvenirs appartenait à l'autre, mais la possibilité qui y est trois protagoniste expliquerait beaucoup d'incohérence. Setho savait depuis longtemps qu'il n'était pas celui qu'il avait cru être.

Cela avait d'abord été des impressions des réflexes, puis des connaissances et pour finir des souvenirs. Plus le temps passait plus setho oubliait certaine partit de sa ... vrai vie, oubliant son mariage, oubliant ses sentiment, oubliant son visage. Le seul moyen qu'il avait trouvée pour se souvenir était de prendre des photos des lieux et des protagonistes qu'il avait connue et quand il les voyait il se souvenait de tout ... tout sauf son nom.

C'était une sensation étrange d'avoir deux vies, on essais de fer des liens entre les deux, mais on n'y arrive que rarement, on ne sait plus quel voie écouter. L'expérience de vie de l'un nous dit de réagir de façon X et celle de l'autre de façon Y. Des visions de la vie différente. C'était comme si vous étiez obligé de partager votre corps avec quelqu'un d'autre qui serait un vous si vous auriez pris un chemin radicalement différent. Au tout début il avait cru qu'il devenait fou, mais il avait fait des recherches et avait découvert des preuves que sa ... deuxième vie était bien réelle. Il avait ensuite pensée que sa vie actuelle était peut-être inventée de toutes pièces, mais il avait vite écarté cette possibilité, quand il avait rencontré des gens qu'il avait connues.

Mais il y avait aussi son oeil et ses marques fait au fer brûlant qui recouvrait la moitié de son corps. Dans l'une de ses vies, on lui avait fait les marques au fer rouge dans sa jeunesse, puis il avait vécu un enfer sans nom puis l'oeil était apparut. Par contre, dans sont autre vie il n'avait jamais eu de tatouage ou d'oeil lui permettant de voir dans l'Autre monde. Quelle était la vérité ? Mais pour Setho la vraie question était : quelle ''vérité'' voulait t'il croire.

Mais pour l'heure il valait mieux étudier son ... ennemie ?

Un nuage noir et des cages contenant des corvidés. Il se rappelait avoir déjà lue quelque chose comme ça, mais ou ?

Setho se leva et traversa de l'autre côté de la pièce. Il fixa le coin de mûre cherchant le petit orifice presque invisible. Une fois trouvé setho y introduis une petite pièce que le créateur des lieux avait laissé à son attention sur son bureau. Le mûre s'ouvrit et une petite bibliothèque s'avança pour le remplacer. Peut importe qui avait conçue cette chambre il ou elle avait eu assez de sagesse pour y introduire ce petit compartiment sachant très probablement que quelqu'un comme setho possédait des livres qui ne devait pas tomber entre n'importe quelle main.

Setho se demanda qui était au courant pour cette petite cachette, mais aussi si les autres membre de l'équipe en possédait une et si oui qu'est-ce qu'il pouvait bien y cacher.

Il avait remplit la bibliothèque avec divers grimoire qu'il avait pu transporter de l'endroit qu'il lui servait de résidence. Mais il n'avait là qu'une négligeable partie de sa collection privée. Il avait laissé de post-it sur la couverture de chacun, au cas ou un imprudent ou un amateur, tombait sur sa petite collection.

( ) = post-it

Le Clavis philosophiae et alchymiae

(Ingrédient inaccessible pour le commun des mortelles)

Le Sefer Ha Zohar

(N'invoquer pas quelque chose que vous ne pourriez contrôler)

L'Ars Magna et Ultima

(Inutile au nom initier)

Le Livre de Dzyan,

(Se n'est pas l'histoire et les rituels qui y sont décrit qui sont importants, mais les rime de ces poèmes)

Un recueille personnelle des Fragments de G'harne

(Le nombre de personne connaissent cette langue ce conte sur les doigts d'une main)

Le Cthaat Aquadingen

(À ne pas lire près de l'eau, a moins d'avoir fait le rituel de fidélités)

De Vermiis Mysteriis. Si Christian savait qu'il avait introduit ce livre dans le manoir il l'aurait probablement tué.

(Je vous déconseille de le lire a voix haute, vous pourriez le regretter)

Le testament de Carnamagos

(Aide à comprendre la magie, ne contiens aucun rituelle, enchantement, etc)

Une copie des 6 première Tablettes de Zanthu . Setho n’avait pas encore eu le temps de traduire les 4 dernières

(Incomplet donc sans intérêt pour vous)

L’Unaussprechlichen Kulten

(La couverture dégage parfois un poison mortelle au toucher ... j'aurais peut-être du vous prévenir avant)

Les Tessons d'Eltdown

( ni toucher pas… vous connaissez la combustion instantanée ?)

Massa Di Requiem per Shuggay

(La nécromancie est la branche la plus dure et la plus risquée de la magie)

Et son préférer et le plus dangereux de touts les écrit que cette dimension est créer : Le Kitab al Azif , littéralement « Livre du musicien » . Il n'en avait que quatre copies encore intactes, les cinq autres avaient malheureusement (ou heureusement selon les points de vue) été détruit par des sages (ou fou ?) . Setho en possédaient deux. Une ici au manoir et l'autre dans sa demeure.

( ne le lisser pas, vous aller le regretter)

Mais le document que cherchait setho n'était pas ici.

Setho : Kan vient ici

La créature du monolithe apparut aussi silencieusement que l'aurait fait un fantôme.

Kan : Oui maitre ?

Setho : À tu la pierre ?

Kan : oui

Setho : donne-la-moi

Kan ouvrit Ce qui lui servait de gueule et laissa tomber une petite pierre au sole. La pierre était de forme ovale et d'un noir opaque. Dès qu'on la regardait une étrange sensation de déjà vue s'emparait de l'observateur.
Setho la fixa pendant un moment, réalisant enfin ce qu'il venait d'acquérir, réalisant enfin ce qu'il allait faire

Setho : Va voir Victor et dis lui qu'il prépare le Libris Mortis, dit il s'en quitter la pierre des yeux.

Kan : Oui maître

Kan disparut aussi subtilement qu'il était apparut.

Setho : À nous deux.

Setho tandis sa main pour toucher l'objet de son désir, mais au moment où il la touchait son gant prit flamme. Le brasier bleu se répandit à une vitesse inimaginable. Pendant un instant setho s'aida à la panique et quitta la pierre des yeux. Mais se ressaisie et réalisa la supercherie au moment ou les flammes recouvrait.

Setho : Et dire que pendant un instant je me suis fait avoir, se n'est qu'une illusion.

Le feu disparut à la fin de ces mots. Setho regarda là où la pierre se trouvait quelque instant plus tôt, mais elle avait disparu.
Setho : Aller m'a belle je n'ai pas le temps de jouer.

La pierre sortit de dessous le bureau en roulant et alla se positionner devant setho. Celui si la saisie rapidement et l'enferma dans un petit coffret se trouvant sur le bureau.

Setho : préparons la pièce maintenant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frost
Ultimate Pschit-Man
avatar

Nombre de messages : 2926
Age : 30
Pschit-Team : Visiteur
Date d'inscription : 06/07/2005

MessageSujet: Re: Shinde NX : "Un nouveau départ".   Lun 2 Juin - 1:20

Laura sortit de Cerebra et pris l’ascenseur en direction des parties habitables du QG, une fois arrivée à l’étage des chambres elle s’engagea dans le couloir.
Elle croisa une nouvelle fois Setho, lui lança un bref sourire puis une fois qu’elle l’avait dépassée capta sans le vouloir une de ses pensées.

« Et bien finalement elle a appris la nouvelle on dirait, je me demande si Lisandru est au courant. »

Laura ne se retourna pas et préféra accélérer le pas en direction de la chambre de Lloyd.

Laura : « Lloyd c’est moi je peux entrer. »

Lloyd : « Bien sur vas-y. »

Laura pénétra dans une chambre qu’un ado envierait, avec toutes ces télés et ces consoles dernières générations, d’ailleurs Lloyd était absorbé par un de ses jeux et il ne tourna même pas la tête vers Laura.
Elle s’installa dans un fauteuil à côté de lui et regarda avec un vague intérêt les exploits videoludiques de Lloyd.

Lloyd : « Tu veux jouer ? »

Laura : « Non merci, je suis venu te parler de choses importantes. »

Lloyd : « Ah je vois et bien vas-y je t’écoute. »

Laura : « Je préférerais en parler dehors si tu veux bien m’accompagner ? »

Lloyd compris à la mine de Laura que le sujet qu’elle voulait aborder était à la fois trop important et trop confidentiel pour être abordé ici où n’importe qui pourrait surprendre des bribes de leur conversation.

Ils prirent donc le chemin des jardins qui se trouvaient derrière le QG.

Lloyd : « ouah je ne savais pas qu’on avait d’aussi beaux jardins. »

Laura : « Oui je sais ils étaient crées à ma demande, j’aime me balader dans ce genre d’environnement pour décompresser. »

Lloyd : « Et bien je ne savais pas que la Nature c’était ton truc, ca colle pas trop avec ton image de femme froide et manipulatrice. »

Laura : « Je sais, il y a un tas de trucs que tu ignores à mon sujet, les autres aussi d’ailleurs. »

Ils s’installèrent sur un banc de marbre blanc entourés de roses blanches, leur entretien aurait pu ressembler à un rendez-vous romantique si le sujet qu’ils allaient aborder n’était pas aussi important.

Lloyd : « Bien de quoi veux-tu me parler ? »

Laura : « De plusieurs choses, tout d’abord je pense qu’on essaye de nous évincer. »

Lloyd : « Euh tu ne serais pas un peu parano sur les bords la ? »

Laura : « Lloyd je suis sérieuse tout d’abord l’intervention d’alpha prime est plus que suspecte alors que cette mission devait nous permettre de faire nos preuves tu l’as fait remarqué je te signale. »

Lloyd : « C’est vrai mais je pense que tu devrais éviter de voir là un complot à grande échelle si tu veux mon avis. »

Laura : « Je ne te l’ai pas demandé et je n’ai pas fini de parler, je viens de perdre mon entreprise. »

Elle avait dit ca sur un ton neutre sans émotion comme si elle parlait du beau temps ou du dernier film sorti au cinéma.

Lloyd : « Quoi ? Mais comment est ce possible ? »

Laura : « Je n’en sais rien tout ce que je sais c’est que quelqu’un a racheté 70% des actions de mon entreprise et de celle de Nicolaï et lorsque cette personne réclamera son du je devrais partir et tout ce qui est lié à mon entreprise lui appartiendra y compris tous les équipements que j’ai apporté ici. »

Lloyd : « Hum je suis perplexe qu’est ce qui me prouve que ceci n’est pas un de tes plans pour te servir de moi ? »

Laura : « Ecoute je sais que tu te méfies de moi et je te comprends mais tu es le seul à qui je puisse en parler. »

Lloyd : « Et Christian c’est lui le chef après tout. »

Laura : « C’est vrai mais il ne semble pas très partisan de notre théorie du complot. »

Lloyd : « C’est vrai mais je ne vois pas comment t’aider c’est un domaine ou je ne connais rien. »

Laura : « Je sais ce que je te demande c’est d’être vigilant, je m’occupe de tout ce qui peut nous atteindre de l’extérieur et toi tu devras faire attention aux complots internes. »

Lloyd : « Internes tu veux dire au sein de l’équipe !? »

Laura : « Oui au sein de l’équipe et de l’organisation. »

Lloyd : « Qui soupçonnes-tu ? »

Laura : « Setho. »

Lloyd : « Je reconnais qu’il est bizarre, mais il a montré son dévouement à l’équipe. »

Laura : « J’ai capté une de ses pensées il était au courant pour le rachat de mon entreprise. »

Lloyd : « Tu penses qu’il a quelque chose à voir la dedans ? »

Laura : « Je n’en sais rien tout ce que je sais c’est qu’il cache quelque chose, et qu’en plus il y a quelque chose de mauvais en lui… »

Lloyd : « De mauvais ? »

Laura : « Oui je l’ai ressenti quand j’ai essayé de l’attaquer lors de l’entrainement »
Lloyd : « Pourquoi n’essaierais tu pas de le sonder discrètement. »

Laura : « Je pense qu’il s’en rendrait compte et il a une grande défense psychique si il se défendait contre l’intrusion qui sait ce qui pourrait arriver. »

Lloyd : « Tu dramatises un peu la non ? »

Laura : « Non il pourrait très bien me tuer ou moi je pourrais, j’ai déjà perdu une fois le contrôle de mon pouvoir par le passé et je me suis juré de toujours faire attention à ce que je faisais depuis.
Je ne veux plus briser la vie de quelqu’un. »

Des larmes apparurent dans ses yeux, elle se retourna pour ne pas que Lloyd les voit, l’évocation de sa plus terrible expérience n’était pas la priorité du moment.

Lloyd : « Ok donc si je comprends tu me demandes d’espionner à ton compte, je n’aime pas trop ca j’ai l’impression de trahir mes principes. »

Laura : « Je sais, mais tu es le seul en qui j’ai confiance et nous sommes les seuls qui pouvons empêcher notre équipe de sombrer.
Renseigne toi sur nos amis et aussi si tu peux l’organisation Stark, de mon côté je vais essayer de voir qui veux s’emparer de ma société et de celle de Nicolaï.
Mais ne parle de ca à personne et tu ne dois rendre tes observations qu’à moi. »

Lloyd : « Très bien j’essaierais de faire de mon mieux, pour le bien de notre équipe. »

Laura : « Une dernière chose. »

Elle tendit sa main et la posa sur le front de Lloyd, elle se concentra un moment puis enleva sa main.

Laura : « J’ai placé des barrières psychiques pour être sur que personne ne puisse être au courant de notre plan.
Retournons à l’intérieur maintenant il ne faudrait pas éveiller les soupçons des autres. »

Et ils repartirent en silence vers le manoir, chacun portant secrètement le poids d’une mission importante à accomplir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dargelle
Pschit-Man Confirmé
avatar

Nombre de messages : 996
Age : 30
Pschit-Team : New Avengers
Date d'inscription : 16/05/2006

MessageSujet: Re: Shinde NX : "Un nouveau départ".   Ven 6 Juin - 22:39

Setho Attendit que Lloyd se sépare de Laura pour l'aborder.

Setho : Suis moi.

Lloyd : Pour...

Setho : Ne pose pas de question.

Lloyd suivit setho, s'était peut-être une occasion de ... l'observer plus en profondeur.

Setho le conduisit jusqu aux manoir puis j'usqu'a sa chambre. Les meubles avaient été poussés sur le côté. Une petite créature, apparemment fait de sable, s'appliquait à disposer et à allumer diverses chandelles de différente grandeur de différente couleur et aux différents parfums. Ils avaient été disposés de façon très méthodique et à des distances égales, formant ce qui semblait être une tête de serpent au milieu d'un pentac.

Setho : Entre et assis-toi, dit il en pointant une chaise qui avait été mise de côté à son attention.

Lloyd : je peus savoir ce que je viens faire ici ?.

Setho : Un instant. Il se tourna vers la petite créature de sable qui avait terminé son travail. Merci Nhilusse tu peux disposer.

La petite créature se dirigea vers un vieux sac de cuivre où il se coucha.
Setho referma la petite attache du sac et l'accrocha à un crochet sur le mur.

Lloyd regarda le reste de la chambre de setho. A la base elle n'était pas si différente de la sienne s'était seulement les meuble qui était très différent. Lloyd pouvait voir de vieux vinyles datant de l'avant et après guerre.

Un de ces murs était entièrement recouvert de photo et de dessin représentant des lieux des objets ou des personnes. Une grande horloge était accroché sur le mur à sa droite, une dizaine de chiffre pointait divers signes, que Lloyd ne connaissait pas, il y avait aussi une petite aiguille qui bougeait dans un tic tac régulier. Il y avait aussi de nombreux papier sur lesquels étaient inscrits des séries de chiffre et de forme géométrique complexe.

Lloyd : joli ta chambre, dit-il sur le ton de politesse

Setho saisie un petit coffret sur son bureaux et s'installa au centre de la tête de serpent

Setho : Le rituelle que je veux accomplir nécessite la coopération de deux individus. Veux-tu êtres ce deuxième individu ?

Lloyd : Pourquoi moi ?

Setho : Laura profiterais de cet instant de faiblesse pour me soutirer quelque chose, Lisandru accepterais avec un grand sourire aux lèvres et c'est ce qui m'inquiète, Christian semble avoir quelque préjuger sur la magie même s'il reconnait son utilité et finalement Suzie est beaucoup trop jeunes pour que je lui confie une ... tâche comme celle-ci. Ça te va comme raison ?

Lloyd : Tu es de mauvaise humeur aujourd'hui?

Setho : disons que je dore très mal c'est temps si

Lloyd : Je comprends. Je veux bien t'aider tant que tu ne me demandes pas de sacrifier une vierge où d'égorger un poulets.

Setho : Ce n'est rien de ce type ... et puis pour ce genre de rituelle je n'ai pas besoin d'aide ... bon commençons.

Il saissit un petit couteau poser à sa gauche, il déroula le bandage de sa main droite et se coupa légèrement le petit doit, il redéposa ensuite le couteau.

Setho : donne moi ta main gauche

Lloyd la lui tendit. Setho dessina une petite tête de serpent au creux de sa paume. Il fit de même avec sa propre paume.

Setho : Bien, nous voilà lier. Si jamais il devait m'arriver quelque chose pendant le rituelle, assure toi bien que nos deux signes ne s'effacent pas.

Lloyd : D'accord.


=====================================



Setho : Je ne demanderais pas de croire tous ce que je dirais, mais je crois que pour des personnes comme nous... des personnes avantager par la nature ou le hasard ... qu'il est important de garder un esprit ouvert sur les mystère de notre monde.

Lloyd : je crois avoir l'esprit assez ouvert.

Setho : Bien, connais-tu la théorie de l'espace-temps d'Einstein ?

Lloyd : Ca remonte à loin dans ma mémoire, mais je me rappelle de l'important.

Setho : je vais quand même te rappeler la partit la plus importante pour notre rituelle. Pour faire simple le continuum espace-temps comporte quatre dimensions : trois dimensions pour l'espace, X, Y,et Z, et une pour le temps, T. Un événement se positionne dans le temps et l'espace par ses coordonnées ct, x, y, z qui dépendent toutes du référentiel.

Mais Einstein était beaucoup plus qu'un simple scientifique, c'était un prêtre des mathématiques transcendantales, murmura setho avec respect.
Un mystique profond et un explorateur du grand soupçonné.

Malheureusement il n'avait pas les connaissances que j'ai et une partie de son oeuvre est restée inachevé. J'ai poursuivies ces recherches et est fait des découvertes que le commun des mortelles ne peux imaginer

Setho ouvrit le petit coffret et en sortis une petite pierre noire.

Setho : << Ce-ci est la dernière représentante des pierres de Nyme, ce sont des pierres qui ont été amené d'une autre dimension par un mage don le nom est depuis longtemps oublier. Si on en croit la légende elle aurait été prélevé directement sur le temple du monolithe.

Le monolithe est le nom de l'une des sources de pouvoir de laquelle les mages peuvent tirer un ajout de pouvoir ou de puissance. Mais ce pouvoir est capricieux et à une volonté propre dons les ambitions sont inconnue, ces pour ca que nombreux sont les mages qui se refuse à l'utiliser. Je suis tombé par hasard sur un ... appelons cela un lien pour faire simple ... qui reliais sont monde au notre, j'étais jeune et insouciant je ne connaissais donc pas les risques... mais aujourd'hui grâce à cette erreur de jeunesse j'ai tissé un lien amicale avec cette source de magie c'est pour ça que je ne crains pas sa puissance. >>

Lloyd : Et à quoi elle sert cette pierre ?

Setho : C'est une drogue.

Lloyd : Et je suppose que tu vas l'utiliser ?

Setho : Bien sur. Vois-tu je crois que certaine drogue amplifient la conscience humaine. Et grâce à la pierre de Nyme et aux connaissances mystiques et mathématiques que je possède, je crois qu'il m'est possible de reculer dans le temps

Lloyd : je ne comprends pas.

Setho : Le temps n'est que notre perception imparfaite d'une autre dimension de l'espace. Le temps et le mouvement sont l'un et l'autre des illusions. Tout ce qui a existé depuis le début du monde existe à l'heure actuelle. Les événements qui se sont produits il y a des siècles sur cette planète continuent à exister dans une autre dimension de l'espace. Des événements qui se produiront dans des siècles existent déjà. Nous ne pouvons percevoir leur existence parce que nous sommes incapables de pénétrer dans la dimension de l'espace qui le contient. Les êtres humains tels que nous les connaissons, ne sont que de simple fractions, des fractions infiniment petites d'un tout énorme.

Il y a cependant certaine personnes qui par nature ont un dons pour communiquer avec cette autre dimension, je parle des voyant ... je ne parle pas de ceux que l'on trouve dans les fêtes foraine, bien qu'une personne ayant se don puise y trouver une place accueillante. Mais tu sais tout comme moi que certains mutant on déjà possédé un pouvoir comparable à ce don.

Il y a aussi certains objets qui peuvent permettre de communiquer directement avec être d'un autre temps, mais ces objets son rare, très rare. Je sais aussi qu'un fort pouvoir psychique facilite l'usage de t'elle objet, j'ai même connue une personne avec un pouvoir psychique si dévlopé qu'il n'avait pas besoin d'un tel objet. Malheureusement une personne comme cela reste rarement sur notre plan d'existence.

Lloyd : Je crois que je comprends.

Setho : Bien, je savais que tu n'étais pas si simplet que tu veux bien le faire croire.

Lloyd : eee ...

Setho : Les voyages dans le temps sont très dangereux quarre un simple petit changement peut modifier des milliard de temps ...
Lloyd : Si c'est si dangereux, pourquoi veut-tu le faire.

Setho : La drogue ne me permettra pas de voyager directement à travers le temps, seulement de voir pars les yeux de quelqu'un d'autre, ensuite une partis de t'on travaille seras de m'empêcher de me fondre dans la personne et dans prendre le contrôle. Tu devras aussi prendre en note tous ce que je dirais et s'il m'arrivait de me perdre dans le temps je veux que tu me ramènes par un stimulus physique. Si j'ai l'air de ressentir une douleur intense tu devras me ramener également. Cela te va ?

Lloyd : Je ne peus pas dire que j'approuve l'usage de cette drogue, mais je vais faire ce que tu me demandes.

Setho : Bien prend la tablette et le stylo sur le bureau. Encore une chose j’aimerais que tu me promette que ce qui va se passer va se passer ici va rester entre nous.

Lloyd : D’accord au point ou j’en suis …

Setho : bien commençons.

Setho regarda les papiers recouverts d’équation et de forme.

Setho : Parfois, lorsque je fais des calcule intense j'arrive à ressentir la présence du temps. Mais malheureusement lorsque je m'en aperçois je pers cette impression.

Après quelque minute setho enleva son masque. C'était la première fois depuis l'incident de la salle des dangers que Lloyd voyait setho sans son masque. Il était plutôt beau mais ce n'étais pas un top modèle, c'est traits étais dure et il semblait ressentir une effroyable pression et ce n'étais sans conter le tatouage fait au fer rouge, Lloyd se demandais quel pouvais bien être les raisons s'infliger un t'elle supplice.

Setho regarda le ''pendule'' et approcha la pierre de sa bouche, une minute passa et soudainement au même moment ou setho avalais la pierre la petite aiguille du pendule s'arrêta.

Setho : Le pendule c'est arrêté, murmura t'il. Le monolithe approuve cette expérience.

Il commença à murmurer des incantations qui durèrent plusieurs minutes puis s'arrêta brusquement, le sang avaient quitté sont visage et sa respiration ce faisait plus lente presque pénible.

Setho : Il commence à faire sombre, dit-il tous bas. Note le. Il commence à faire sombre et les objets commencent à disparaître je les discerne encore, mais il s'évanouisse rapidement.

Je quitte la pièce. Les murs s'évanouissent et je ne vois plus aucun objet. Tons visage, pourtant, est encore visible. J'espère que tu écris ce que je te dis. Je crois que je vais faire un saut dans l'espace. Ou peut-être vais-je faire un saut dans le temps, je ne sais. Tout est sombre, indistinct.
Il demeura assis, quelque temps, en silence et soudaient il se raidie

Setho : Je vois !

Il s'était redressé et c'étais pencher en avant, fixait, tendu, le mur d'en face.

Setho : << je vois tout. Les milliards de vies qui m'ont précédé sur cette planète se déroulent devant moi, en ce moment. Je vois des hommes et des femmes de tous âge et de toutes couleurs. Ils se bâtent, tues, battisse, danse et chantent. Ils sont assient autour de feux, navigue dans des bateaux d'écorce, des bateaux a vapeur. Ils dessinent des mammouth sur les mures, ils couvrent des toiles d'étrange dessin futuriste. J'assiste à la migration de certain membre de l'Atlantide en cimérie. Je vois une étrange et ancienne race de nain gris. Je vois les hommes de néanderthal à leur début .

Je vais essayer de voir a traver les yeux de quelqu'un.

Je ... Je suis à Athènes, et Périclès est encore jeune. Il parle de ... Je ... je vois à travers une autre paire d'oeil.

Je suis là où se trouve maintenant l'Italie, Je marche avec la légion impériale. L'angoisse et l'admiration me fond tremblez, tandis que défilent les énormes étendards et que le sol frémit sous le pas des hastati victorieux. Cela change encore.

Un millier d'esclaves se prosternent devant moi tandis que je passe dans une litière d'or et d'ivoire, trainée par des boeufs de Thèbes noirs comme la nuit, que des jeunes filles couvertes de fleurs crient '' Ave Caesar '', que je salue de signe de tête et que je souris

Maintenant, c'est moi l'esclave sur une galère maure. J'ai faim et je meure de soif.

Je vois s'ériger une grande cathédrale. Pierre part pierre elle s'élève et pendant des mois, des années, je suis là et je regarde chaque pierre venir s'insérer à sa place.

On me brûle sur une croix, la tête en bas, dans les jardins parfumés de thym de Néron.

J'observe avec amusement et mépris les bourreaux à l'oeuvre dans les chambres de l'inquisition

Je me faufile dans un théâtre élisabéthain et j'applaudis Le marchand de venise.

Je crois que je comprends comment me rendre à un moment précis, essayons ... oui ça marche.

Je m'agenouille en adorateur devant la Magna Mater et je jette des pièces de monnaie sur les genoux nus des courtisanes sacrées qui sont assises, le visage voilé, dans les jardins de Babylone

Bien maintenant que j'ai compris comment voyager je vais essayer de me rendre à l'un des moments que je veux visiter. Voilà. J'y suis.

Je suis à Isis avec mon frère, les nations s'incline devant nous et le pharaon, assis sur son trône, nous crains.

C'était le bon lieu, mais le mauvais temps. Essayons à nouveaux.

Voilà je suis encore a Isis cette fois je suis assis sur mon trône. Il y a un plus petit trône à ma gauche , où est assis ma femme, elle ne sait pas que je sais que l'enfant qu'elle va me donner n,est pas le miens ... a ma droite se deux autrse trône un aussi grand que le mien et l'autre un peux plus à sa droite est aussi grand que celui a ma gauche. Devant moi s'avance mon frère et sa femme. Les prêtres s'inclinent sur son passage. Je me lève et l'accueil comme il se doit.

Les prêtres préparent les incantations pour le rituelle. Mon frère ouvre une boite que ces esclave transportaient et en sort ... le masque de Neb le prêtre fou.

Sais ça la clé ? Où avais-je déjà vue cela ? C'était non loin de la Vallée des Rois. Oui c'est ça, mais je doute qu'il soit encore la ... je vais devoir faire des recherches.

Je vais essayer une dernière chose.

Je suis ... moi il y a ... je ne sais plus, je ne sais pas. Je suis chez moi dans mon appartement, je suis normal, sans pouvoir sans costume. Je suis avec elle je ... AAAAHHH >>

Setho avait porté sa main à son coeur, comme s'il avait eu mal. Il essayait de se levé mais il n'y arrivas pas

Lloyd : setho !

Setho : Son nom ! Je veus son nom !

Faute de pouvoir se lever il se mit a genou, de la bave noir commençais à sortir de sa bouche et il semblait avoir des problèmes de respiration. Il se pencha vers l'avant et vomi une longue gerbe de liquide noir.

Lloyd se leva et courut ouvrir la porte

Lloyd : À L'AIDE QUELQU'UN!

Setho s'effondra au sole. Lloyd s'approcha et vérifia ses signes vitaux.

Setho ne respirait plus. Il entendit des pas se dirigent vers la porte de la chambre.

Lloyd : UN MÉDECIN VITE !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dargelle
Pschit-Man Confirmé
avatar

Nombre de messages : 996
Age : 30
Pschit-Team : New Avengers
Date d'inscription : 16/05/2006

MessageSujet: Re: Shinde NX : "Un nouveau départ".   Dim 29 Juin - 19:19

Médecin : Sincèrement je ne sais pas quoi vous dire. Pour faire simple je dirais que son corps est cliniquement mort, cependant nous avons enregistré une activité cérébrale croissante ce qui est en théorie et en pratique, du moins jusqu'ici, impossible.

Christian : Vous n'avez vraiment aucune idée de ce qu'il lui arrive ?
Médecin : Depuis ma jeunesse je m'intéresse à la médecine, j'ai été dans les meilleures écoles possibles, 100 des meilleurs médecins de la planète
ont postulés pour se poste et seul cinq d'entre eux ont été choisies. Nous sommes les meilleures et pourtant nous sommes dépassés par la situation


Christian : Et le liquide noir ?

Médecins : Une amie chimiste l'examine en ce moment même

Christian : Merci, prévenez-moi s'il y a du changement

Christian jeta un dernier coût d'oeil au corps de setho avant de se retourner et de quitter la pièce. Son équipe étaient assis dans la salle d'observation, attendant le diagnostic.

Laura semblait pensive comme si elle était ailleurs.

Lisandru semblait contrarier comme si les événements présents avaient bousculé un plan préalablement établit.

Suzie était calme, silencieuse, elle avait déjà connue la mort de personne proche et elle souhaitait que ce malheureux sort ne s'abatte sur l'un de ces nouveaux proches.

Mais le plus troublé était sans aucun doute Lloyd, il était nerveux, presque hystérique et ne cessais pas de jeter des coûts d'oeil à sa main.

Lloyd : Comment va-t-il ?

Christian : Mal.

Laura : Il n'y a rien que les médecins puissent faire.

Christian : Non sons cas ne relève plus de la médecine

Lisandru : On a réussi à réunir les cinq plus grands médecins de ce siècle ont les paient une fortune et dès la première fois où on n'a vraiment besoin d'eux ils nous laissent tomber. Dit 'il sur un ton de plaisanterie

Christian : Je ne crois pas que ce soit le moment de plaisanter.

Lisandru : C'est ma manière à moi de gérer les émotions fortes.


Christian se tourna vers Lloyd.

Christian : Je crois que tu nous dois quelque explication. J'ai vu le pentagramme. Quesque vous fabriquiez la dedans.

Lloyd : Il ... Il voulait que je l'aide pour un rituelle

Lisandrue : En quoi consistait t-il ?

Lloyd : je ne peu pas en parler.

Les yeux de Laura et de Lloyd se croisèrent

Lloyd : Pas maintenant du moins. Mais il m'avait dit que c'était sans réel danger. Quelque chose ne s'est pas passé comme prévue.

Lisandru : J'ai gardé quelques liens avec la famille Strange que j'ai fréquenté dans ma jeunesse. Peut être qu'ils pourraient nous aider.

Christian : Sa ne coûte rien d'essayer. Il ne sert à rien de rester ici à attendre allons nous reposer. Sur ce Christian sortit de la pièce, vite imiter par les autres membre de l'équipe

Un peu plus tard.

Lloyd était debout dans l'infirmerie, la dernière fois qu'il avais regardé sa montre elle indiquait 11 :18 de l'après midi.

Après tout ce qu'il avait enduré c'est dernier jour il était fatigué et las mais la tête de serpent qu'avait dessiné setho avec son sang le brûlait de plus en plus l'empêchant de fermer l'oeil. Il ne savait pas pourquoi il était retourné à l'infirmerie du manoir. Il était conscient qu'il ne pouvait rien faire pour aider setho, mais quelque chose d'étrange l'avait poussé à venir ici.
Maintenant il trouvait sa réaction stupide. Mais pourtant il ne pouvait s'empêcher de regarder le corps de setho comme si quelque chose l'empêchais de détourner les yeux.

Son masque !

Lloyd sorti de la pièce prise l'ascenseur et se dirigea vers le cartier résidentiel.


Setho était couché sur le lit de l'infirmerie. Ils auraient voulu parler, crier, ou ne serais que lever le petit doigt, mais il ne pouvait pas. Il était à l'infirmerie et pourtant il n'y étais pas. Perdue entre deux mondes. Il entendit un rire d'enfant.

Enfant : Je te retrouve en bien mauvaise posture. Mais ne t'inquiète pas je suis là. Il va bientôt essayer de sortir et de prendre le contrôle. Mais nous serons là.


Tout étaient calme, la pluspart des employer avaient rejoint leur cartier se trouvant dans l'aile ouest et seul les membres de la sécurité devaient encore être debout. Lloyd dévala les escaliers.

Il arriva dans la grande salle commune qui reliait les chambres de l'équipe. Il descendit les quelques marches restant et se dirigea vers la chambre de setho. Les bougies avaient été éteintes, mais laisser au sol, la chambre était plongé dans le noir.

Mais Lloyd nu aucun mal à trouver le masque qui luisait d'une couleur argenté. Au moment où il le saisissait Lloyd entendit un rire d'enfant. Lloyd regarda autour de lui , mais il n'avait rien.

Lloyd : J'ai dur rêvé

Lloyd sorti de la pièce et parcourra le même chemin qu'il avait pris pour venir.


Lisandru était assis dans le noir de sa chambre et sirotais un ver de vins rouge.

Il avait contacté les membres de la famille strange qu'il connaissait. La plupart n'avait pas répondue a ces appelles et les autres n'avait pas pu l'aider dans l'instant présent, mais avait promis de se pencher sur le problème dès qu'il le pourraient. Il avait la tête qu'il tournait.

J'ai peut être trot abuser du vin ?

Puis soudains il sentit ses force le quitté et il lâcha sa coupe qui alla se briser au sol. Il essaya de remuer son bras, mais il en était incapable. Ses yeux se fermèrent au moment où il entendait un rire d'enfant.


Laura était dans son lit, elle n'arrivait pas à dormir. Elle avait l'esprit tourmenter et les penser ne saisait de se bousculer dans sa tête. Tant de choses à prévoir et à faire ... Elle décida finalement de se lever pour aller prendre une douche espérant que cela la calmerais et chasserais ses penser.

Au moment où elle entrait dans la douche elle se figea ses membre s'engourdissait sa respiration se faisait difficile, elle entendit un petit rire d'enfant. Elle tomba a genoux ses force l'avait quitté seul son entêtement lui permettais de rester a genoux

Setho : J'essaierais de me souvenir de cette image...

Ses yeux se fermaient et elle s'effondra


Christian était assie a la terrasse du deuxième étage. Il regrettait le temps ou il vivait seul avec Suzie. Les chose ne se passait pas comme il le voulait, mais ça il y était habituer, ces seulement qu’en général il n’avait eu qu’a s’occuper que de ces propre problème, mais maintenant il devait agir comme un chef et endosser les responsabilité qui vont avec.

Parfois il avait goût de crier ou de plaisanter sur des chose qu’il ne devrait pas, d’envoyer les autre membre et les responsabilités se faire voire et de partir pour ne revenir que quelque jour plus tard. Mais il avait réprimer ces désire, s’étais peut être la l’une des raison pour la quelle il n’arrivais presque plus a fermer l’œil.

Un rire d’enfant vient troubler son calme. Il se retourna mais il n’avait rien.

Sutekh : tu devient fou mon pauvre Christian

Christian n’eu pas le temps de bouger que quelque chose l’avait déjà frapper et envoyer valser de l’autre côté du balcon et ses yeux se fermaire

Suzie dormais elle était si tranquille, si innocente et pourtant elle restait forte dans les moments. Cela lui faisait regretter d'avoir tourné a l'une des partis de ça vie. Mais que faire avec ce corps, et sans elle y arriverais t-il ... mais de tous façons étais-se bien réel ? Où n'étais que fiction ?

Jeune fille a la hache : Nous devons y aller.

Seth : Je sais ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dargelle
Pschit-Man Confirmé
avatar

Nombre de messages : 996
Age : 30
Pschit-Team : New Avengers
Date d'inscription : 16/05/2006

MessageSujet: Re: Shinde NX : "Un nouveau départ".   Dim 29 Juin - 19:20

Lloyd entra dans la salle d'attente et regarda par la fenêtre qui donnait sur l'infirmerie. Le corps de setho avait disparu. Au moment où il réalisait sa disparition les lumières s'éteignirent, puis les lumières rouges du générateur de secours ce rallumer

Interphone : Ici Kreger le manoir a été envahi. Je répète le manoir est envahie. Unité A et b positionner vous à l'entrée. Unitée C et D diriger vous Le cartier d'habitation. Unité E, F ,G diriger vous vers les cartier de l'équipe et entrer sous les ordres de Christian. Les autres accomplissements le plan de formation c23.

Lloyd se figas un moment

Que faire ?

Rejoindre l'équipe, je dois rejoindre l'équipe.

Lloyd se retourna et sortis de la pièce. Il pouvait entendre des coûts de feux venant de sa droite. Il se rapprochait de lui et bientôt il put voir des soldats se rapprocher de lui

Soldat 1 : entrer dans l'infirmerie vite.

Lloyd voulut utiliser ses pouvoir, mais il n'y arrivas pas c'était comme si quelque chose l'empêchais de se concentrer

Le premier soldat le poussa dans l'infirmerie puis entra bientôt suivi par les quatre autres. L'un des soldat referma la porte puis s'éloigna braquant son arme vers elle , Mais il ne se passa rien.

Soldat 2 : Ils étaient justes derrière nous.

Soldat 1 : je sais. Kreger ?

Le solda appuya sur un petit boutons près de son casque

Soldat 1 : Ici l'équipe G nous avons été séparé de E et F et somme entrer en contacte avec l'ennemie

Radio : quelle est votre position G

Soldat : nous sommes à l'infirmerie. Monsieur Wolf est avec nous.

Radio : Bien rester où vous êtes et attendez de nouvelle instruction

Slodat 3 : Il se fout de nous rester la avec ces ... chose.

Interphone : Ici Kreger, la plupart des membre de l'équipe semble avoir disparut j'ordonne donc l'évacuassions général du manoir.

La lumière s'éteignit de nouveaux Son instinct lui ordonna de sortir de la pièce et il n'hésita pas à l'écouter. Lloyd entendit les cries des soldats. Il se mie a courir en direction du téléporteur

Soldat 3 : attender moi

Lloyd se retourna et vie un des soldats.

Lloyd : Quesque c'était que ces choses ?

Soldat : J'en sait rien, mais on doit sortir si on ne veut pas finir comme les autres.

Le soldat alluma la lampe se trouvant sur son fusil et ils se remirent a courir. Il arriva bientôt au téléporteur. Les statues censée protéger le manoir avait été accroché au plafond par une étrange toile noire et le téléporteur avait disparut remplacer par un mûre.

Soldat : Il devrait être juste la ! LE TÉLÉPORTEUR DEVAIT ÊTRE JUSTE LA !

La lampe s'éteignit et Lloyd entendit un autre crie. Il se retourna et courra la panique l'envahie il ne savait pas où ils allais, ses penser n'avait plus de sens. Ils les entendaient ... ces choses derrières lui.

Il finie par déboucher dans la salle commune de l'équipe. Il eu à peine le temps de réaliser que les escaliers avaient disparu qu'il heurtait violemment le sol, se déboîtant l'épaule. Il se releva péniblement et rammassas le masque de setho qu'il transportait toujours.

C'est chose semblait avoir abandonné, pour une raison inconnue, sa poursuite. Le mur de ver qui était ordinairement accessible par la première série de marche et qui permettais d'accéder au balcon, laissait filtrer la lumière de la lune.

Grâce a cette lumière Lloyd pus les distinguer ... le corps momifier des membres de son équipe seul manquais à l'appel celui de setho. Il se précipita vers le plus proche des corps, celui de Laura et vérifia son pou

Elle respire toujours

Il alla ensuite voir le corps le plus près, celui de Lisandru.

Lui aussi il respire toujours.

Il voulu ensuite allé voir celui de Suzie, mais il fut arrêter par des cries d'oiseaux. Lloyd se retourna rapidement vers le mure de vitre et il vies un nuage noir composer d'un nombre inimaginable de corvidés se diriger vers lui.

Ils foncèrent vers le mure de vitre le fracassant par leur nombre. La nuée fondit vers lui. Il voulut de nouveaux activer ses pouvoir mes ceux si lui firent défaut une seconde fois.

Le ''nuage'' le frappa de plein fouet l'envoyant durement au sol. La nué commença à tourné autour de lui, Lloyd se redressa légèrement, mais au moment où il tentais de se lever son corps se paralysa.

Sutekh : Enfin arriver mon cher Lloyd.

Le '' cercle'' que formais la nué d'oiseaux s'élargie. Lloyd pouvait distinguer une forme humaine de l'autre côté des oiseaux. Cette forme avançais vers lui.

Sutekh : Je t'aurais cru plus rapide, mais l'essentiel c'est que tu sois la

Les oiseaux s'espacèrent et laissèrent entrer la forme.

Cette chose étais très semblable à un humain a l'exception du haut de son corps. De très grande taille bien muscler et à la peaux très foncé presque noir le haut de son torse de ses épaules et de sa tête était recouvert d'un court poile noire. A la place d'une tête humain ses trouvait un mélange de tête de Yenne de chacal et de crocodile. Ils portait un pagne fait d'or massif

Sutekh : quoi tu ne me reconnais pas ? Rien de plus étonnant puisque tu ne mas jamais vraiment vue. Bon quoi qu'il en sois je suis ici pour le masque.

Le bras de Lloyd posséder par une force mystérieuse tendit le masque de setho , mais au moment ou la créature levais la mains pour le saisir deux autres personne entrais en scène.

Setho : Se n'est pas bien de prendre des choses qui ne nous appartiennent pas.

La première personne à entrer dans le cercle ressemblait à un setho dans la trentaine mais ses trais étais anormalement fins Mais le coté droit gauche de son visage était déchirer , comme si on lui avait enlever une partie de la peaux. Il portait les mêmes vêtement que setho mais ceux si étais moins délabré plus propre et plus ... noble. Seul manquait à se costume l'habituelle masque d'argent.

La deuxième personne à entré dans le ''cercle ''. Était Une très jeune enfant albinos et imberbe. Il était vêtu d'un pagne blanc. Il tenait un petit pantin de bois de sa main droite et tenait la main du plus grand de sa main gauche


Setho : Alors, c'est maintenant que tu tente de refaire surface.

Sutekh : L'occasion étais trop tentante

Setho : Biensure, mais tu crois vraiment que je vais te laisser me tuer ?

Sutekh : Et toi , tu crois vraiment que tu pourras m'en empêcher ? Après tout t'est pouvoir ne sont qu'une infirme partis des miens. Mais imagine ce que nous pourrions réaliser ensemble.

Setho : désoler j'ai déjà donné et regarde ce qui est arrivé

Sutekh : Oui, mais ce n'est que la conséquence de ton échec. Ces toi qui à refermé la porte au moment où tu en avais le plus besoins. Si nous étions réunis ce monde pourrait être à nos pieds. Tu pourrais te venger et créer ce monde pure dont tu rève

Setho : il était une fois un scorpion qui était sur le bord d'une rivière et qui voulait se rendre sur l'autre rive.

Il vit une grenouille et lui dit:"grenouille peux tu m'aider a traversé cette rivière?"

La grenouille n'étant pas dupe lui répond:"me prends tu pour une idiote, je sais que dès que tu sera sur mon dot et que je t'aurais fais traversé tu me piqueras et je mourrai."

Le scorpion lui répond :"fais moi confiance je ne te tuerais pas."

A ces mots la grenouille le fais grimper sur son dot et commence à le faire traversé lorsqu'au milieu du chemin le scorpion lève son dar et pique la grenouille celle-ci ce sentant mourir lui dit:"pourquoi a tu fais ça ? Pourquoi m'as tu piquer? Maintenant nous allons mourir tous les 2.
Et le scorpion lui répond:

"je n'y peu rien grenouille c'est dans ma nature."
Morale de l'histoire ?

Sutekh : Si on s’associait je finirais par te tuer ?

Setho : Non, enfin si. Mais ici ce serait plutôt vole ce que tu à volé au lieux d'écouter des histoires.

Sutekh se retourna. Le masque avait disparu de la main de Lloyd.

Deux personnes entrèrent dans le cercle. L'une des deux personnes ressemblais setho si il avait été dans la fin de la vingtaine et avais été plus grand et plus muscler ... cependant il n'avait pas le tatouage nie l'oeil rouge habituelle de setho. Il portait un pantalon et un t-shirt d'un blanc parfait. Il tenait le masque d'argent de setho.

A ces côté se tenait une petite fille au cheveu noir qui portait une robe blanche recouverte de sang. Elle tenait, une hache de pompier qu'elle laissait traîner derrière elle.

Seth : Surprise !

Il avança d'un aire sur de lui

Seth : La famille est enfin réunie.

Setho : Combien de temps cela fait depuis la dernière fois.

Sutekh : Qui le sorais après tous l'un d'entre vous n'existe pas non ?

Seth : exacte

Setho : en effet

Sutekh : Alors lequel de nous prendra possession du corps de setho ?

Setho : Tant que ce n'est pas toi

Seth : L'ennemie de mon ennemie est mon ami.

Sutekh : vous croyez encore qu'a deux vous pourrez me repousser

Setho : sa a marché la dernière fois non?

Sutekh : et me revoilà plus fort que jamais. Vous croyez vraiment que vous pourrez me repousser indéfiniment

Seth : Nous verrons.

Sutekh : Que ferez vous une fois que je serais mort ? Autant sois peut que ce soit possible.

Setho : à ce moment l’un d’antre nous deviendras le scorpion et l’autre la grenouille

Sutekh : Bien on dirais que cette idée son claire pour vous. En générale ces a ce moment que je vous tue.

Seth : Sauf que tu oublis que nous avons toujours le masque

Sutkh : Finissons-en

Les trois levèrent rapidement le bras

Les trois : EVISTIS CARÉE

Une lumière aveuglante jahit de leur mains et Lloyd perdit connaissance
Et ils se réveillèrent, Laura était dans la douche, Lisandru dans son divan, Suzie dans son lit, Lloyd dans la salle d'attente et Christian dans l’herbe. Tout était redevenue normal comme si tous cela n'avait été qu'un mauvais rêve... mes ça ne l'étaient pas.

Lloyd se releva. Il tenait encore le masque de setho dans sa main. La porte de l'infirmerie s'ouvrit derrière lui.

Setho : T’aurais vue mes vêtements ?


Dernière édition par Dargelle le Dim 7 Sep - 22:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daddy Pool
Ultimate Pschit-Man
avatar

Nombre de messages : 2837
Age : 28
Pschit-Team : Visiteur
Date d'inscription : 08/03/2005

MessageSujet: Re: Shinde NX : "Un nouveau départ".   Jeu 3 Juil - 1:20

15 minutes plus tard...

Lloyd: Ordinateur, donne moi tout ce que tu sais à propos d'un certain Sutekh.

Ordinateur: Aucune réponse dans la base de données.

Lloyd: Et pourtant ce nom est dans le dictionnaire. Ca veut donc dire que soit c'est une information secret défense, soit Setho a piraté l'ordinateur d'une manière ou d'une autre. Tant pis. Fais moi une recherche sur Setho, car visiblement il nous cache beaucoup de choses.

Il ne fut pas surpri de voir que la fiche de son coequipier était très peu détaillée et ne répondit à aucune question qu'on pouvait se poser. Décidément c'était une manie pour cet ordinateur de ne mettre que les choses qu'on ne cherche pas.

Lloyd: Décidément, ces machines sont de moins en moins fiables.

Il sortit alors de la salle de l'ordinateur, et se dirigea vers les quartiers de l'équipe, plus précisément vers la chambre de Laura. Il s'arrêta en posant la main sur la poignée. Il se retrouvait face à un choix difficile, qui était de trahir la confiance de l'un de ses amis. D'un coté il y avait Setho, qui lui cachait énormément de choses, mais semblait être pur au fond de lui, et de l'autre il y avait Laura, dont il avait plus de mal à cerner les intentions, mais qu'il avait l'impression de mieux connaitre. Il décida finalement de rentrer dans sa chambre pour y réfléchir, et prendre une bonne douche qui n'était pas du luxe après l'activité physique intense qu'il avait eu lors de l'invasion du manoir, si elle avait vraiment eu lieu.

Cet évènement était vraiment très étrange. Personne ne se rappelait de rien, et tout était comme si rien n'était arrivé, et pourtant Lloyd était persuadé que ce n'était pas un mauvais rêve. Setho avait refusé de répondre à totues ses questions, et semblait même essayer de lui faire comprendre que même lui ne savait pas de quoi il parlait. Mais Setho n'était pas suffisament bon menteur pour lui faire avaler une chose pareille. Tout celà ne sortait pas de son imagination.

Il enleva ses vêtements, et prit une douche bien chaude pour se détendre. En sortant, il se dirigea vers la télécommande qui commandait à peu près tout dans sa chambre, et appuya sur un bouton pour ouvrir le placard qui contenait ses vêtements. Il appuya accidentellement sur un autre bouton, et une porte s'ouvrit sur une autre partie cachée qu'il n'avait pas encore découverte.

Lloyd: Bon sang! Ils en ont encore beaucoup comme ça?

Cette pièce était à l'image de l'autre qui contenait le mini cinema et l'émulateur de consoles, mais était dédiée à la musique. En effet, la pièce était complètement insonorisée, et contenait des intruments parmi les plus chers sur le marché. Il y avais de nombreux amplis, et une estrade sur laquelle étaient déjà disposés une batterie, et plusieurs guitares. Décidément, ils n'avaient pas lésiné sur les moyens pour le confort des habitants. Il enfila un pantalon, saisit une guitare Gibson d'un modèle mythique dont il avait toujours rêvé, et joua quelques notes pour voir ce que celà donnait, sans entendre qu'on frappait à sa porte.

Laura: Je peut entrer?

Elle entrouvrit la porte, et le vit toujours torse nu se précipiter sur sa veste pour l'enfiler. Amusée, Laura ouvrit complètement la porte.

Laura: Je ne te savais pas si pudique.

Elle s'arrêta net en voyant une lumière rouge briller au milieu de son abdomen.

Laura: Qu'est-ce que...

Lloyd avait une marque rouge brillante au milieu de l'abdomen, comme si sa matière avait remplacé sa chair à cet endroit, sur une surface de trois centimètres de large pour une quinzaine de centimètres de haut.

Lloyd: C'est rien. J'avais pas envie que vous voyez ça, mais maintenant que c'est fait...

Laura: Qu'est-ce qui t'es arrivé?

Lloyd: J'ai pas trop envie d'en parler. C'est déjà vieux et j'ai appris à vivre avec.

Laura: Tu es blessé... Pourquoi ne va pas tu vois un médecin?

Lloyd: Les medecins ne pourront rien faire. Ce n'est pas vraiment une blessure, et mon corps est en réalité en parfait état. C'est très compliqué et je n'ai pas vraiment envie d'en parler.

Il enfila alors un T-Shirt, et s'assit sur le lit.

Lloyd: Changeons de sujet. Que me vaut cette visite?

Laura: Tu te rappelles de la mission que je t'avais confiée à propos de Setho? Il se trouve qu'il n'y a pas si longtemps il t'a fait entrer dans sa chambre, et il en est ressorti inconscient, transporté vers l'infirmerie.

Lloyd: J'ai fait ce que tu m'a demandé. J'ai bien observé toute sa chambre, ainsi que le rituel qu'il avait commencé, une sorte de voyage de l'esprit, mais je n'ai rien vu de suspect. Ca a plutôt mal tourné parce qu'il avait du faire une erreur de calcul, et il a perdu connaissance parce qu'il s'était perdu dans les limbes du temps et de l'espace.

Il préféra ne pas parler de ce qui était arrivé ensuite.

Laura: Et tu sais ce qu'il cherchais à faire?

Lloyd: Je crois qu'il cherchais une information dans le passé, pour essayer de trouver la clé pour comprendre une théorie qu'avait entamé Einstein. C'était juste une quête du savoir, sans pensée mauvaise. Il a toujours aimé chercher des réponses, et il a la passion des casse tête, donc celà ne me surprend pas plus que ça.

Laura: Très bien. J'aimerais que tu continue tout de même à le surveiller, car il semblerait qu'il se passe des choses sans que nous nous en rendions compte.

Lloyd: Pourquoi n'arrives-tu pas à faire confiance aux autres?

Laura: Plait-il?

Lloyd: Je te trouve un peu trop méfiante envers les autres. Ils ont pourtant beaucoup à t'apporter si tu accepte la main qu'ils te tendent.

Laura: Si tu avais vécu dans le monde des affaires, tu ne dirai probablement pas ça.

Lloyd: Depuis qu'on s'est rencontré, quand tu a voulu -excuse moi du terme- t'incruster dans l'équipe, j'ai tout de suite vu que tu n'étais pas aussi froide que tu veux le faire croire. J'attends juste que tu nous montre la véritable personnalité sous ce masque de glace. C'est une des raisons pour lesquelles je t'ai défendue quand Christian a voulu refuser ton entrée, à part le fait que j'avais envie de le voir enrager. Tu avais l'air de valoir beaucoup plus que ce que tu montrais.

Laura: Qu'est-ce que tu en sais?

Lloyd: Rien du tout. Après tout c'est toi la télépathe. Mais nous verrons si l'avenir me donnera raison... Tiens c'est bizzare.

Laura: Quoi?

Lloyd: Je sens toujours la présence de ma matière une fois qu'elle est matérialisée, et je la sens actuellement qui se déplace dans le couloir.

Ils allèrent alors voir sur place, mais il n'y avait absolument rien.

Lloyd: J'ai du rêver. Je suis désolé si je te met hors de ma chambre, mais j'ai l'impression de m'être battu toute la nuit contre des des ennemis imaginaires et je pense qu'un peu de sommeil ne me ferait pas de mal avant de partir pour l'entrainement.

Laura ne comprit pas trop ce qu'il voulait dire, mais elle avait de toute façon ce qu'elle était venu chercher.

Laura: Très bien. A tout à l'heure alors.

Lloyd ferma la porte, et s'allongea sur son lit.

Lloyd: Bizzare... J'était pourtant sur d'avoir senti quelque chose boug... MERDE!

Il se précipita hors de son lit, et courut dans le couloir. Pourvu qu'il ne soit pas trop tard!

Laura entra dans sa chambre, et ferma la porte. L'entrainement que leur avait promis Christian allait avoir lieu dans deux heures, et elle avait le temps de se détendre un peu. Elle regarda dans sa garde robe, en réfléchissant à la tenue qu'elle allait mettre, à la fois élégante, et pratique pour le combat. Sa porte s'ouvrit alors à la volée, et Lloyd apparut, ma main brillante d'énergie. Il tira alors un rayon de matière sous forme pure droit sur elle, en visant la tête. Elle cria sur le coup, mais le tir ne fit que la frôler.

Laura: Ca va pas?

Lloyd: Eloigne toi du mur!

Laura jeta un coup d'œil derrière elle, et remarqua une sorte de serpent de vase noire qui venait de s'écraser contre le mur après avoir reçu l'attaque de Lloyd. Visiblement, il s'en était fallu d'une seconde pour qu'il ne lui tombe pas dessus depuis le plafond.

Laura: Qu'est-ce que c'est?

Lloyd: J'en sais rien, mais ça m'a déjà attaqué le jour de notre arrivée.

Le serpent rampa alors à une vitesse folle vers eux, et bondit à nouveau sur Laura. Lloyd s'interposa, et le coupa au vol en deux morceaux. Le plus petit se fixa sur le front de Laura, et elle hurla, prise de maux de tête atroces. Le deuxième morceau entreprit alors de fuir en se posant au plafond. Mais il y avait une autre priorité : Laura commençait à émettre des ondes psychiques très puissantes, qui touchèrent tous les habitants du manoir. C'était comme si le serpent prenait le contrôle de Laura, et la forçait à attaquer tout le monde. Lloyd semblait ne pas se soucier de cette attaque mentale.

Lloyd: Tu va te détacher oui!

Tirer était impossible, mais il devait faire vite car le petit morceau grandissait au faire et à mesure qu'il se nourrissait des pouvoirs de Laura comme il l'avait fait avec lui. Il courut alors dans la salle de bain, remplit un verre d'eau très froide, et revint pour le jeter au visage de Laura. Il venait de ruiner sa coupe de cheveux, mais l'étrange bestiole, qui avait gardé la faiblesse face au froid absorbée sur Lloyd, se rétracta et tomba. Il l'enferma alors dans une sphère rouge de sa matière, et la fit passer sous son état plasmatique pour tout désintégrer à l'intérieur avant qu'elle n'absorbe quoi que ce soit. La vase noire fut alors définitivement détruite.

Lloyd: Bon débarras.

Laura: Bon sang mais qu'est-ce que c'était que ce truc?

Suzie apparut alors devant la prote de la chambre.

Suzie: Qu'est-ce qui s'est passé? On a tous senti des attaques mentales! Laura c'était t... Au secours!

L'autre moitié du serpent venait de s'attaquer à la jeune fille. Le temps que les autres réagissent, la créature avait doublé de volume, et avait désormais la forme d'une énorme araignée de la taille d'une grosse pastèque, qui englobait la tête de Suzie tout entière, la faisant étouffer.

Lloyd: Je vais essayer de la détacher! Laura, va chercher de l'eau froide!

A peine Laura était revenue avec un verre rempli que l'araignée se détacha, évita le jet d'eau, et détala vers la fenêtre avec une agilité déconcertante, bien supérieure à ce qu'elle avait montré précédemment.

Laura: Ca va Suzie?

Lloyd: Elle est inconsciente.

Laura: Je l'amène au centre médical.

Lloyd: Moi, je vais sauter de ton balcon.

Il courut alors en direction de la magnifique terrasse de la chambre de Laura, et se jeta dans le vide. Il créa une plate forme sous ses pieds, et ralentit sa chute en utilisant de sa "télékinésie" qu'il avait sur sa matière, ce qui ne l'empêcha pas de faire un atterrissage douloureux. Il regarda alors autour de lui à la recherche de l'araignée qui avait fuit par le jardin, avant de se rendre compte qu'elle se trouvait... Sur le toit.

Lloyd: Et M**de!

Il eut juste le temps d'apercevoir une silhouette sous une grande cape marron prendre l'araignée dans sa main, puis disparaître.

La silhouette avait disparu facilement en usant de son agilité nouvellement acquise en absorbant l'araignée. Ce n'était pas le pouvoir visé, mais il était tout aussi pratique. Il était juste dommage que le morceau qui avait réussi à absorber et recopier la télépathie ait été détruit, mais son tour viendra.

Christian avait réuni l'équipe autour de Suzie, qui s'était récupérée, mais se sentait très faible. L'absorption n'avait pas fait disparaitre ses pouvoirs, mais les avaient seulement copiés. Cependant, sa force vitale en avait pri un sacré coup. Quand Lloyd entra dans le centre médical, Christian lui lanca de nombreuses questions.

Christian: Qu'est-ce que c'était? Tu a réussi à la suivre? Tu avais déjà vu vette bestiole? Pourquoi tu n'en avais pas parlé?

Lloyd: Du calme! Je ne sais pas ce que c'est, et si j'en avais eu la moindre diée crois moi que je vous en aurai parlé, mais j'avoue que je l'avais moi même oublié. Je n'ai pas réussi à la suivre, mais au moins on est fixés : Il y a quelqu'un qui contrôle ce truc.

Christian: Alors il faut être sur nos gardes. Il semblerait qu'il soit plus facile qu'on le croit d'entrer par effraction ici. En attendant, l'entrainement est annulé, mais je vais quand même faire un briefing dans deux heures. J'ai reçu les ordres de nos supérieurs directs, et on risque d'avoir du pain sur la planche.

_________________
He's crazy like a fooooooool!
What about it Daddy Poooool!


PS: Merci Gorby pour cet instant de poétisme d'une rare intensité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astflo
Ultimate Pschit-Man
avatar

Nombre de messages : 2727
Age : 28
Date d'inscription : 02/02/2005

MessageSujet: Re: Shinde NX : "Un nouveau départ".   Mer 3 Sep - 22:35

Chapitre 6 : L'ombre d'un complot

Christian entra dans la salle du briefing et s’installa a son siège respectif, celui en bout de table, à la tête de l’équipe, il regarda l’heure, et soupira, fit basculé a tête en arrière, regardant le plafond puis se redressa.

Christian : Le jour où ils seront à l’heure, je serais surement mort et enterrer au plus profond des entrailles de la Planète. Bon je vais les appeler comme d’habitude.

Le jeune homme regarda sa montre puis appuya sur un bouton se trouvant sur le côté du cadran, un bruit de grésillement se fit entendre comme dans les interphones, puis il annonça à son équipe de le retrouver immédiatement dans la salle. Les jeunes héros ne se firent pas prier et entrèrent dans la salle dans les quelques minutes qui suivirent, chacun à sa place, fixant leur chef en attendant la nouvelle. Christian sorti 6 dossiers du tiroir et en distribua un à chacun, les membres ouvrirent la première page et virent qu’il y avait 2 missions.

Christian : Il y a du nouveau à propos des évènements de la banque. Il semblerait que des relevés de transactions boursières pourraient nous conduire sur une piste pour déterminer l’origine de l’attaque. Le groupe Alpha Prime qui nous a sorti du pétrin sur place est parti enquêter à ce sujet. Ce qui a le plus inquiété les services secrets serait le cambriolage d’un des coffres. Son contenu est classé secret défense, mais sa récupération est une priorité absolue.

Lloyd : Et comment tu veux qu’on retrouve un objet dont nous ignorons complètement la nature ?

Setho : La seule chose qu’on sait est que cet objet tient dans une mallette.

Christian : C’est pour ça que je suis en train de négocier plus d’informations, et que nous avons reçu une, ou plutôt deux autres affectations. Comme vous pouvez vous en apercevoir, l’une se déroule au fin fond de l’Afrique, d’après des données satellites et des interviews, des phénomènes étranges se dérouleraient au alentour d’un village, on soupçonne en premier lieu le joyau de Cyttorak.

Lloyd : Mais Cyttorak à été vaincu et le rubis détruit lors de la bataille… n’est ce pas.

Christian : Exact c’est pour cela qu’il faut aller voir cela de plus près. Tandis que l’autre problème est dans l’endroit le plus glaciale de notre planète, au pole nord, on observe une fonte des glaces excessivement anormales dus à des radiations or elles ne sont pas stables et se déplacent plutôt rapidement. Ainsi nous allons constituer deux équipes.

Suzie : Moi je veut aller en Afrique, j’aime pas le froid et puis si il s’agit de quelqu’un de fort je serais là pour rivaliser.

Suzie hocha la tête avec un joli sourire montrant toute la pureté et la candeur de son âge.

Laura : Moi aussi je vais aller la bas, car si il s’agit bien du pouvoir de Cyttorak il faudra ma puissance mentale pour l’exterminer.

Setho : Chère Laura, je pense que je vais prendre votre place, je suis un illusionniste hors pair et je pense que les autres auront besoins de vous dans le froid polaire, si il faut immobiliser cette chose qui se déplace apparemment très vite, seul vous-même pourrait l’arrêter.

Christian : C’est exact, donc nous feront ceci, Suzie, Setho et moi-même iront régler ce problème. Lisandru, Lloyd et toi vous irez loin dans le nord. Couvrez vous bien, il fait froid la bas, aux dernières météo ils ont annoncé -65.

Lloyd sursauta dans son siège comme parcourut par un vent glacé.
Lisandru : Bon allons préparer nos affaires nous partiront dans 1h, il faut pas qu’on perde de temps, après tout les pauvres pingouins ont besoin de notre aide.

Laura : Au pole nord il n’y a pas de pingouin, ils sont au pole sud, navré de te décevoir.

Lloyd s’esclaffa après la claque que venait de se prendre Lisandru, mais il ne se moqua pas très longtemps, en se prenant un champ force dans la chaise qui le fit tombé.

Lloyd : C’est bon je vais faire mes valises. A bientôt vous trois !!!

Suzie : A bientôt, et faites attention à vous.

Christian : nos affaires sont déjà prêtes, ont a plus qu’à embarquer.

Setho : Tu le savais depuis le début…

Christian : De quoi parles-tu mon ami ?

Setho : Les équipes… Elles étaient déjà faites !

Christian ne répondit pas, ils entrèrent dans le jet qui décolla incessamment sous peu et pris la direction pour le continent d’origine de Setho.

Pendant ce temps là, les 3 autres héros préparent leurs affaires. Laura sorti un grand manteau à capuche blanc orné de fourrure blanche, ainsi qu’un jean blanc et plusieurs haut blanc. Dans un autre sac elle s’occupa de mettre tout ce qui était trousse de secours car elles savaient qu’elle allait être avec deux grands dadets qui feraient surement les idiots sur la glace et se feraient mal.

Lisandru lui pris une bonne grosse veste polaire blanche, des vêtements résistants à l’eau et au froid, puis il descendit à la cuisine, s’approcha du frigo quand un robot domestique l’interrompit.

Droïde : Monsieur Nicolaï, en ce qui concerne nourriture tout à été préparer et emballer et tout se trouve dans le jet.

Lisandru : Je vous remercie, et le campement ?

Droïde : De même, 2tentes, lampe à pétrole, lampe de poche, boule chauffante, mini cuisinière, sac de couchage.

Lisandru : Parfait. Merci vous pouvez retourner à vos fonctions.

Lisandru se prépara un café en attendant les deux autres.

Lloyd lui stressait à l’idée de partir au pôle nord, il aurait tellement voulut partir en Afrique, au soleil, la chaleur tropicale, les femmes et tellement plus encore. A la place il partait dans le milieu qu’il détestait le plus : Le grand froid, son talon d’Achille. Il enfourna dans sa valise une dizaine de pull polaire de diverses couleurs du jaune poussin au rouge flamboyant en passant par le orange flash. La valise terminé il sauta dessus pour pouvoir la fermer, puis il appela un robot. Le robot entra dans la chambre.

Droïde : Que puis-je faire pour vous monsieur ?

Lloyd : Descendez ma valise au sous sol.

Droïde : Bien monsieur.

L’androïde s’approcha du bagage et agrippa la poigné et la souleva, mais en vain, elle ne bougea point, il recommença mais toujours rien, le robot appuya sur un bouton et 3autres droïdes entrèrent, et à eux 4 ils transportèrent l’encombrant bagage du jeune homme.

Laura descendit et s’approcha de l’ascenseur, elle en profita pour envoyer un message télépathique aux deux jeunes hommes.

Laura : « Il est l’heure »

Laura entra dans l’ascenseur et descendit au sous sol niveau 4, la porte s’ouvrit et quel ne fut pas son étonnement de voir les deux hommes déjà la.

Lloyd : il était temps, on se demandait si on allait t’attendre ou partir sans toi. Les femmes les plus charmantes savent décidément se faire attendre.

Laura : Très drôle. Lisandru, tout est chargé ?

Lisandru : Oui !

Lloyd : Hey ! Vous savez pas quoi ?

Laura : ???

Lisandru : Non ???

Lloyd : On va s’appeler les 3L (3ailes) ! Lloyd, Lisandru, Laura

Lisandru : …

Lloyd : Désolé… C’était juste pour jeter un froid pour qu’on soit habitués une fois sur place…

Laura : ... Il faut pas perdre espoir, un jour il changera, enfin je l’espère.

Lisandru : Bon embarquons le voyage risque d’être long et mouvementé.

1h plus tard, l’équipe numéro 1 atterrit dans la jungle tropicale de l’Afrique, pas très loin de l’endroit où ils doivent se rendre, mais à cause de la densité de la foret, ils ont été obligé d’atterrir plus loin.

Suzie : On est arrivé ?

Christian : Non pas encore, ils nous restent 2h de marche.

Setho : Bon ben c’est parti, faudrait arriver au lieu avant la tombé de la nuit quand même.

La petite équipe franchirent des torrents, traversèrent des précipices, affrontèrent des jaguars affamés, déjouèrent les pièges des grottes lugubres, quand enfin ils arrivèrent à destination après 2h de péripéties. Quand au même moment, plus au nord, dans le blizzard et le froid glaciale, l’autre équipe était en difficultés.

Lisandru : Le moteur a lâché, l’avion ne se redresse plus, nous allons nous écrasés.

Lloyd : Sur la Terre ?

Laura : DANS L’EAU !!!

L’avion se disloquait de plus en plus, ce vent n’est pas normal quelque chose se cachait derrière. Lisandru tentait malgré tout de redresser l’avion mais peine perdu.

Laura : Champ de Force, crée un champ de force autour de l’avion.

Lisandru : Mais…

Laura : LISANDRU !!!

Lisandru : Je ne peux pas, l’avion est trop grand.

Laura : LISANDRU !!!

Lisandru se concentrai créait des champs de force qui disparaissait aussitôt.

Laura et Lloyd : LISANDRU !!!!

Lisandru faisait de son mieux mais l’avion était trop grand et il prenait de la vitesse impossible pour lui de créer un champ de force aussi grand et stable.
L’avion allait bientôt s’écraser contre l’immense étendu liquide. Lisandru sauta de son siège et se jeta sur Laura et Lloyd tout en créant un champ de force autour d’eux, au même moment l’avion frappa de plein fouet l’eau, les vitres éclatèrent, le squelette du jet se déchirèrent comme du papier, lors de l’impact les 3jeunes mutants furent projeter contre l’une des parois et la traversèrent, Lisandru perdit conscience et le champ de force disparut laissant les survivants dans l’eau gelée à une bonne centaine de mètres de la surface. Laura et Lloyd attrapèrent les bras de l’inconscient et battirent des pieds pour remonté le plus vite possible à la surface. Malgré le froid, ils arrivèrent à la surface, reprenant leurs souffles ils virent que leurs affaires flottaient, ils s’accrochèrent à des caisses en attendant que Lisandru reprenne connaissance.

Lloyd : J’ai froid.

Laura : Moi aussi !

Lloyd : On va mourir ?

Laura : Non, des que Lisandru se réveillera ils nous sauveras.

Lloyd : Si il se réveille…

Laura : Il est incapable n’empêche, il peut même pas créer un champ de force autour de l’avion.

Lloyd : Laura ! Et toi dis moi tu crois que tu sers à quelque chose avec ta forme de diamant, tu ne peux que protéger ta personne comme une égoïste. Lisandru nous a protégés nous tandis que si ils n’avaient pas été la on serait mort.

Laura baissa la tête et se tut, elle savait que Lisandru avait fait de son possible, elle releva la tête et observa au loin.

Laura : La bas !

Laura pointait du doigt, Lloyd regarda et vit d’immense falaise blanche mais elles étaient loin, si loin qu’ils seraient mort de froid avant même d’avoir fait un quart du chemin. Soudain Lisandru toussa et cracha de l’eau, il se réveilla avec un mal de tête affreux.

Lisandru : Que c’est il passé ?

Lloyd : Tu as foiré ton sauvetage dans l’avion, donc on s’est retrouvé dans l’eau glaciale mais tes amis les pingouins du pôle Nord sont venus nous sauver et nous ont fait remonter sur un iceberg. Ensuite le réchauffement climatique a fait fondre toute la calotte glacière, et l’eau a recouvert toute la surface du globe, alors on s’est accroché à des caisses et maintenant on va tous mourir ! Sinon toi ça va ?

Lisandru : Vous êtes qui ? Et qui suis-je ? Ou suis-je ? On se connait ?

Lloyd : En plus il est amnésique… Et bien on est pas dans la m*****… C’est perdu d’avance, on va tous mourir ici.

Laura : Il le fait exprès idiot.

Lisandru : Vous allez bien ? C’est pas que mais la Terre est quand même assez loin et je me voit pas nager tout ca. Venez prés de moi.

Lloyd et Laura se rapprochèrent de Lisandru, qui créa un champ de force sous leur pied et les soulevas dan les airs ainsi que les valises, et ils partirent en direction de la côte.

Quelques heures plus tard sous un soleil de plomb.

Suzie : Il est vraiment costaud celui la !

Setho : certes mais ce fichu armure le protège de tout, il faut trouver la faille.

Christian envoya un décharge téléquinetique mais le monstre lui renvoya ce qui le fit tomber à terre. Suzie aida le jeune homme à se relever.

Suzie : Tu vas bien ?

Christian : Il n’y aucun problème. Sa super puissance est supérieure a la tienne sauf qu’il a en plus une super résistance.

Setho : Mais pourquoi mon pouvoir ne lui fait aucun effet !

Christian : Il doit être entrainé mentalement, faudrait qu’il soit affaiblit pour l’achever.

Suzie : Faut trouver un moyen ! Mais quoi ?

Suzie regarda autour d’elle, une foret a moitié déboisé à cause de cette brute infâme, un homme de 2m50 pour 1m50 de large, une armure mordorée et une paire de bracelet en onix avec des inscriptions païennes. Suzie eu soudain une révélation, elle savait comment faire, elle fit un clin d’œil a Christian qui compris de suite, pendant ce temps la petite fille se précipitait sur le colosse, elle prit appuie sur un rocher et saute sur lui en lui donnant deux coups de pieds, mais la brute la frappa et l’envoya contre un arbre, grâce à son agilité surhumaine elle se redressa et prit appuie sur celui-ci pour se propulser encore sur l’hercule des enfers qui reçut un bon droit et un uppercut, pour riposter il lui donna un coup de genou dan le ventre, la fillette vola dans les airs, elle monta a une bonne trentaine de mètre au dessus de la tête de son ennemi puis elle entama sa descente, elle atterrit sur a tête en lui donnant une série de coup de pied, l’homme lui attrapa la cheville la fit tournoyer et valser dans le décor en direction de ses deux coéquipiers, Christian eu le reflexe de faire un support avec sa TK, et la propulsa a une vitesse phénoménale, le Colosse n’eut point le temps de réagir Suzie lui donna un coup de poing, il tomba à terra, Christian le souleva lui fit faire un tour de grand 8 avec sa TK et le jeta au sol, l’homme réussit avec beaucoup de peine à se relever quand il vit que l’adorable fillette se tenait devant lui avec un rocher à la main et elle l’écrasa avec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.corse-vs-picardie.skyblog.com
Astflo
Ultimate Pschit-Man
avatar

Nombre de messages : 2727
Age : 28
Date d'inscription : 02/02/2005

MessageSujet: Re: Shinde NX : "Un nouveau départ".   Mer 3 Sep - 22:35

Tandis que dans les eaux glaciales se trouvaient nos 3autre coéquipiers, après 1h et demi au dessus de l’eau grâce à Lisandru, ils touchèrent enfin le plancher des vaches ou plutôt celui des esquimaux, Lisandru était à bout de force il s’écroula par terre. Laura et Lloyd établir le campement.

Laura : Lloyd tu pourrait pas utiliser ton énergie pour faire fondre la glace

Lloyd : …

Laura : Lloyd tu m’écoute ?

Lloyd : Oui oui, je vais essayer.

Lloyd se concentra et utilisa sa matière sous sa forme plasma et crée un petit trou.

Laura : Plus profond enfin !

Lloyd : Heu tu crois je pense que ca devrait aller

Laura : Non il faut plus profond

Lloyd soupira et utilisa encore une fois son pouvoir mais ceci ne fit guère grand effet, cela n’agrandit pas plus le trou.

Laura : Ton pouvoir ne marche pas sur la glace ou quoi ?

Lloyd : Pour être franc, non. Le froid est la seule chose qui peut affecter ma matière.

Laura : Bon on se contentera de çà.

Lloyd planta des piqués et utilisa une des boules de chaleurs, la boule s’alluma d’abord par une petite lueur orangé et devint plus intense dans les tons rougeâtres. Laura installa Lisandru dans le trou tandis que Lloyd installa la bâche coupe vent. Lisandru se réveilla et regarda autour de lui, il avait tout installé sans les avoir aidé alors pour rendre la pareil, il prépara un succulent diner. Apres avoir mangé, ils s’endormirent dans leurs sacs de couchage. Quand plus tard dans la nuit ténébreuse, un éclair vert frappa pas très loin du campement, Lisandru sursauta et fit le premier a réagir, il dressa un champ de force sur eux, ce qu’il fit avec bonne étoile car un autre éclair verdâtre les frappas de plein fouet qui se heurta contre le champ de force.

Lisandru : Laura, Lloyd debout on est attaqué.

Laura sauta sur une des lampes et éclaira le ciel, une chose jaune et verte parcourait le ciel à grande vitesse.

Lisandru : Lloyd attaque le

Lloyd : …

Lisandru : Lloyd vite

Lloyd se concentra un fit un éclair de plasma rouge qu’il tira dans l’air, il manque de peu l’ennemi qui réagit aussitôt celui-ci s’immobilisa et provoqua un éclair venant une nouvelle fois s’écraser contre le champ de force mais celui-ci se craquela.

Lisandru : Il est puissant très puissant, si il continu il va briser le champ de force

Laura : Je vais l’attaquer psychiquement

Laura se concentra et envoya une déferlante télépathique, la chose reçut l’attaque de plein fouet et chuta de quelques mètres mais il se ressaisit et fonça droit sur eux, une lueur verte l’entoura.

Lisandru : Il arrive, attention il va fendre notre bouclier.

Laura se prépara à envoyé une nouvelle attaque mais l’entité allant beaucoup trop vite, il fit exploser le champ de force dans un bruit sourd, s’écrasa au sol et libera une décharge radioactive. Laura eut le temps de se mettra sous sa forme diamant pour ainsi éviter les dégâts, Lisandru s’entoura d’un champ psychique tandis que Lloyd, incapable de maintenir un bouclier sous une température aussi basse, la reçut de plein fouet et s’écroula par terre.

Lisandru : Lloyd !!! C*****d tu va voir se que tu va voir

Le jeune homme lui envoya une décharge avec son bouclier ce qui fit voltiger la créature au loin, puis il s’approcha de son ami pour l’aider.

Laura : Ne l’approche pas il émet encore de radiation et on ne sait rien sur l’origine de celle-ci.

Lisandru : Mais…

Lloyd : Elle a raison, ce n’est rien je vais bien.

Le soleil se levait, un paysage entièrement blanc fit place aux ténèbres, l’entité révéla enfin son identité c’était une femme aux courbes parfaites, élancé, grande, brune aux yeux vert, elle portait une combinaison de cuir jaune verte, une bague de jade à son annulaire. La femme tendit son bras dans leur direction et une vague verdâtre s’abattit sur eux, Lisandru riposta avec brutalité en envoya un spectre psychique.

Laura : Son pouvoir lui vient de la bague !

Lisandru : J’ai vu ! Il faut l’immobiliser et lui enlever.

Lloyd : Bon j’ai un plan, Laura utilise ta télépathie pour la brouiller, Lisandru tu la coince avec ton champ de force et moi je l’attaquerais et lui retirerait la bague.

Laura et Lisandru : C’est partit.

Lisandru créa un étau psychique autour d’elle qui se resserra de plus en plus, Laura lui sonda l’esprit et lui transmit des voix à l’intérieur de son crâne, la femme tomba à genou en se tenant la tête, tandis que le fin stratège s’approcha avec agilité dans son dos, mais à quelques mètres de sa proie, le fameux bijou déchargea une importante quantité radioactive ce qui fit exploser le champ de force, et attaqua la télépathe férocement et la mettant KO, puis elle se retourna vigoureusement et envoya un éclair sur Lloyd celui-ci eut tout juste le temps de se protéger en réussissant cette fois à créer un bouclier de plus petite taille.

Femme : J’aime qu’on me résiste.

Lloyd : Je vais te donner du fil à retordre !

Lloyd esquissa un sourire des plus charmeurs puis créa avec tant bien que mal une épée et courra vers la sublime brune, elle eut juste le temps de décoller afin d’éviter le coup qui aurait du la couper en deux, elle l’attaqua avec ses poings radioactifs mais il se protégea avec son épée mais celle si commençait petit à petit à se déformer de plus en plus.

Femme : Un petit problème on dirait bien !

Lloyd : C’est fait exprès

Femme : Je sais très bien que ton pouvoir ne résiste point au froid

Lloyd : Mais comment…

Lisandru sauta sur la femme et la plaqua au sol, il essaya de lui enlever la bague mais un spectre radioactif le propulsa dans les airs.

Femme : Tu crois que ton copain arrivera à faire quelque chose, avec son champ de force c’est peine perdu.

Lloyd créa un laser mais celui-ci disparut avant de rencontrer la femme.

Lloyd : Je déteste le froid !

Femme : Vous n’êtes que de véritables amateurs.

Lloyd : Maintenant !

Précédemment Lisandru était resté au côté de Laura pour copier son pouvoir ainsi il a pu lire le plan d’attaque de Lloyd. Celui-ci créa un étau autour de ses jambes tandis que Lloyd se jeta sur elle et la désintégra grâce à son pouvoir, la femme devient cendre alors que la bague reposait sur le sol glacé. Lloyd la ramassa, et il s’approcha de Laura qui se remit de son état de choc. Un jet noir apparut et les ramenas au manoir.

(A suivre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.corse-vs-picardie.skyblog.com
Frost
Ultimate Pschit-Man
avatar

Nombre de messages : 2926
Age : 30
Pschit-Team : Visiteur
Date d'inscription : 06/07/2005

MessageSujet: Re: Shinde NX : "Un nouveau départ".   Ven 5 Sep - 17:01

Cauchemar II: New-York, New-York…


Me revoici à nouveau parcourant les méandres de mon esprit, chose étrange à notée ce phénomène ne se manifeste pas toutes les nuits comme si mon subconscient choisissait des moments clés que lui seul interprète.
Je poursuis encore ce long corridor fait de portes semblables mais contenant chacune des souvenirs précis, ou alors peut-être contiennent-elles toutes le même souvenir, peut-être suis-je obligée en cet instant de revivre un souvenir particulier.
Je me dirige vers la première porte qui se présente à moi et avec une crainte justifiée je l’ouvre et me retrouve happée dans un épisode de ma vie passée.

Me voici à New-York dans un taxi, assis à côté de moi-même mais avec 7
ans de moins, la différence entre mon souvenir précédent étant la perte de mon innocence.
Avant que mon double parle je connais déjà notre destination, c’est une expérience troublante d’être en contact avec son soit passé mais aussi avec son soit futur comme si mon passé et mon avenir se trouvait liée.

Alors que les questions affluent dans ma tête nous voici arrivée à destination, devant un vieil immeuble à l’aspect un peu miteux mais largement suffisant pour les étudiants qu’il abrite.
Je suis mon double qui s’engage dans l’immeuble, elle monte jusqu’au 3 étage et s’arrête devant la chambre 31 et frappe.

???: « Qui est là ? »

Laura : « Lucas c’est moi, Laura. »

La porte s’ouvre et le visage lumineux d’un jeune homme de 19 ans, bien bati et il faut l’avouer très mignon apparait devant Laura.

Lucas : « Laura !!! C’est une surprise je t’en prie entre. »

Mon moi s’execute trainant avec elle sa lourde valise contenant les derniéres traces de sa vie passée.

Lucas : « Je t’en prie assied toi, tu veux boire quelque chose ? »

Laura : « Un verre d’eau ca ira merci. »

Lucas s’exécuta et vint se poser prés d’elle.

Lucas : « Dis moi que vient tu faire ici ? A en juger par ta valise ce n’est pas une simple visite. »

Laura : « Tu as raison, je vais être franche avec toi je me suis faite chassée de chez moi et je n’ai plus d’endroit où aller et j’ai pensé à toi et à notre promesse. »

Je me souviens encore de cette promesse, une promesse qu’on fait quand on est au lycée du style : amis pour la vie, je serais toujours la pour toi.
Le souci c’est qu’on ignore les limites où s’applique ce genre de promesse.

Lucas : « Bien sur tu peux rester autant que tu le souhaites, mais c’est un peu petit ici il faudra que tu te trouves un logement rapidement. »

Laura : « Ne t’en fais pas pour ca j’ai eu le temps de planifier certaines choses pendant le vol qui m’a amené ici. »

Lucas : « C’est cool alors mais dis moi pourquoi ton père t’as chassé, toi le profil typique de la fille à papa ? »

Laura : « Il m’a chassé parce que…. je suis différente de lui. »

Lucas : « Différente ? Que veux-tu dire. »

Laura : « Je suis une mutante. »

Lucas : « Ouah tu veux dire comme ceux qu’on voit à la télé ?»

Laura : « Et oui ca m’est venu le jour de mes 18 ans, j’étais un peu flippé, j’ai même cru devenir folle vu la nature de mon pouvoir mais pendant le vol j’ai appris à le contrôler un peu. »

Lucas : « Et que peux tu faire ? »

Laura : « Je suis télépathe je peux entrer dans l’esprit de n’importe qui et le modeler à ma guise. »

Lucas : « Ouah j’ai entendu ta voix dans ma tête c’est un truc de fou !»

Je regarde avec amusement l’expression de Lucas qui après tant d’années est toujours aussi drôle mais son étonnement laisse place à un sourire résolu.
A l’époque je n’en ai pas pris conscience mais maintenant je vois le premier signe de ma descente aux enfers.

J’essaye de me concentrer, de reprendre le contrôle de ma psyché et de sortir de se souvenir. Je ferme les yeux quelques secondes, et quand je les rouvre je me retrouve dans une sale blanche avec au centre une sorte de sarcophage transparent, avec à l’intérieur un homme.
Je me précipite vers lui mais à peine me suis-je mis à courir qu’une violente rafale me repousse, la pièce, le couloir tout s’éloigne à la vitesse de la lumière et je me réveille une fois encore au bas de mon lit épuisée et vidée de toute énergie.


Laura : « Humph je devrais penser à investir dans un tapis plus confortable pour amortir mes chutes. »

Laura se dirigea vers sa salle de bain se passa un peu d’eau sur le visage puis s’assit devant sa coiffeuse pour voir l’étendu des dégâts.

Laura : « Géniale j’ai une mine affreuse il va y avoir beaucoup de travail pour que je ressemble à quelques choses. »

« Arrête de te soucier autant de ton apparence, il y a des choses plus importantes à faire. »

Laura : « Tiens te revoilà toi, pourquoi cela ne me surprend pas. »

Tandis qu’elle disait ca son reflet dans le miroir changea pour devenir la femme qu’elle serait dans une dizaine d’années.

« Tu progresses ton voyage psychique touche bientôt à sa fin. »
Laura : « Mais quel on est le but ? »

« Il te permettra d’entrer en possession de tes pleins pouvoirs. »

Laura : « Je suis en pleine possession de mes moyens je te signale. » s’indigna t’elle.

« C’est faux et tu le sais sous tes grands airs tu caches cette blessure et Lloyd s’en est rendu compte, ce voyage a pour but de te faire passer à autre chose de chasser ce démon qui te hante et de préparer à ton sombre avenir. »

Laura : « Mon sombre avenir ? »

« Je ne peux rien te dire le temps est comme un cours d’eau il peut s’emballer ou se calmer ce n’est pas un long fleuve tranquille, d’ailleurs tu prends un chemin que je n’ai pas pris et par conséquent les épreuves qui t’attendent seront différentes.
Mais je me dois de te préparer au pire. »

Laura : « Très bien ca veut dire que je ne suis pas prête d’arrêter de tomber de mon lit. » dit elle d’un ton sarcastique.

« Non et tes cauchemars seront d’autant plus intenses à mesure que tu avanceras. Et puis entre nous tomber de ton lit ne te fera pas de mal tes fesses se ramollissent. »

Laura : « Ca fait plaisir de voir que dans 10 ans je serais encore une peste. » dit-elle en rigolant.

« C’est notre marque de fabrique aller je te laisser une longue journée t’attend. Prend soin de nous »

Et après ces derniers mots le reflet de Laura changea pour renvoyer l’image d’une jeune femme de 25 ans exténuée.

Laura : « Bon je vais me recoucher moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daddy Pool
Ultimate Pschit-Man
avatar

Nombre de messages : 2837
Age : 28
Pschit-Team : Visiteur
Date d'inscription : 08/03/2005

MessageSujet: Re: Shinde NX : "Un nouveau départ".   Dim 7 Sep - 19:25

Pendant la nuit, Laura n'était pas la seule à faire des cauchemars...

Lloyd était perdu au beau milieu d'une tempête de neige, sans même savoir dans quelle partie du monde il pouvait se trouver. Il tenta de créer un bouclier pour se protéger du vent, mais le froid rendit cette action impossible. Il marcha quelques minutes en sentant son corps se paralyser petit à petit, quand une forme rouge brillante attira son attention.

Lloyd: Il y a quelqu'un?

Il avança un peu, et distingua une sorte de loup de lumière rouge. Celui-ci s'enfuit alors tout de suite en le voyant arriver.

Lloyd: Attends!

Il regroupa toutes les forces qui lui restaient, et se lança à la poursuite de l'étrange animal, en remontant une colline recouverte par la neige. Une fois arrivée au sommet, la tempête se calma d'un coup, et le loup avait disparu. Il continua de faire quelques pas en avant, et se rendit compte qu'il venait d'entrer dans un cimetière. Toutes les tombes étaient vierges, sans nom, et il marchait entre elles, à la recherche de celle qui pourrait signifier quelque chose. C'est alors qu'il se vit lui même, debout devant une tombe récemment fleurie, une rose à la main. Le double laissa alors échapper une larme, qu'il essuya aussitôt. Il déposa alors la rose sur la tombe, et s'éloigna en silence. Lloyd s'avança alors pour lire le nom sur la tombe, mais il entendit un grognement derrière lui. En se retournant, il se retrouva nez à nez avec le loup rouge qui l'avait conduit jusqu'ici.

Lloyd: Qu'est-ce que tu veux?

Le loup Rouge leva alors la tête, et poussa un long hurlement en direction du ciel. Une fois le hurlement terminé, toutes les tombes se mirent à briller d'une lumière rougeâtre. Lloyd répéta alors sa question.

Lloyd Qu'est-ce que tu veux?

Toutes les tombes explosèrent alors en même temps, et Lloyd se réveilla en sursaut. Sa cicatrice lumineuse sur l'abdomen était très douloureuse, ce qui arrivait rarement.

Lloyd: C'était juste un cauchemar...

Il se leva pour prendre de l'aspirine, et en avala un cachet entier. Se doutant qu'il ne trouverait pas le sommeil, il descendit jusqu'à l'ordinateur, et fit des recherches afin de déterminer l'identité de la femme qui les avait attaqués au Pôle Nord. Il recherchait "mutant contrôlant les radiations", mais ne trouva rien qui correspondait. Il utilisa alors la fonction portrait robot, et vit trois noms s'afficher. Il la reconnut immédiatement, et regarda tout ce qu'il y avait à savoir sur elle.

Lloyd: Natacha Pulovski. D'origine Russe, non mutante, orpheline, entrainée dès ses plus jeunes années par les services secrets, devenue chasseuse de primes parmi tant d'autres. Un grand classique. Elle a surement été payée par quelqu'un... elle a même du être payée très cher pour se balader avec un bijou radioactif dans le grand nord... Mais si ce n'est pas pour accélérer la fonte des glace, alors pourquoi faire? A mon avis, ça doit être lié à ce qui s'est passé en Afrique. Voyons si les trois autres sont rentrés, comme ça je pourrai leur poser la question.

Il afficha alors une liste des personnes présentes dans la manoir, et vit s'afficher les noms de tous les employés, en plus de ceux de Laura, de Lisandru, et enfin du sien. Le système de sécurité n'affichait aucun intrus.

Lloyd: Enfin une nuit sans invasion de Dieu Egyptien ou de créature en tout genre.

Une quinzaine de minutes plus tard, alors que Lloyd se lassait de ses recherches en tout genre, les noms de Christian, Suzie, et Setho apparurent. Lloyd éteignit alors l'ordinateur, et se dirigea vers l'entrée pour les réceptionner. Il croisa plusieurs personnes, et bouscula un homme sans faire exprès. Malgré la puissance du choc, l'homme ne bougea pas d'un poil, et Lloyd eut même un étrange frisson en le touchant.

Lloyd: Excusez moi.

L'homme lui répondit que ce n'était rien, et continua son chemin.

Lloyd: C'est moi ou alors... Hey! Attendez!

_________________
He's crazy like a fooooooool!
What about it Daddy Poooool!


PS: Merci Gorby pour cet instant de poétisme d'une rare intensité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daddy Pool
Ultimate Pschit-Man
avatar

Nombre de messages : 2837
Age : 28
Pschit-Team : Visiteur
Date d'inscription : 08/03/2005

MessageSujet: Re: Shinde NX : "Un nouveau départ".   Dim 7 Sep - 19:26

Au même moment, à l'entrée du QG...

Suzie: On s'en est bien sorti pour une fois non?

Christian: On peut dire ça. On a arrêté ce fou furieux, mais on ne sait toujours pas ce qu'il cherchait à faire.

Setho: Et qu'est-ce qu'on va faire de ses bracelets?

Christian: On les envoie au département scientifique pour une étude plus poussée. L'autre équipe a également trouvé un bijou dans ce genre qui est déjà là bas. A mon avis, ces deux évènements doivent être liés, et si on arrive à savoir d'où viennent ces objets, on remontera surement à la personne qui a envoyé ces deux criminels.

Ils se retrouvèrent alors face à une sorte d'énorme araignée noire.

Christian: Setho, je croyais que tu n'avais plus de problèmes de créatures qui s'échappaient de l'autre monde.

Setho: Ça vient pas de l'autre monde...

Suzie devint alors toute pâle. Elle venait de reconnaître la chose qui l'avait attaquée dans la chambre de Laura. Avant que Christian n'ait le temps de réagir et de crier "Attaquez là!", la chose était déjà sur Setho. Des dizaines de créatures plus horribles les unes que les autres apparurent alors autour d'eux. Elles étaient cependant très petites, et semblaient très faibles.

Christian: Suzie, tu te charges des monstres, moi, je détache cette horreur!

Setho ne pouvait même pas crier, et était à moitié recouvert par cette sorte de boue noire, qui était en train de l'étouffer. Christian essaya de se servir de sa télékinésie pour l'arracher, mais la surface recouverte était trop grande pour tout retirer d'un coup. Il retira alors par petits morceaux, les projetant contre les murs, mais la chose grandissait plus vite qu'il ne la faisait rétrécir. De plus, les morceaux indépendants revenaient toujours à la charge.

Christian: Comment on se débarrasse de ce truc?

Lloyd était le seul qui ait déjà réussi à s'en débarrasser deux fois, et qui en connaissait les caractéristiques. Cependant il n'était pas là, et ils devaient faire sans lui. Suzie était en train de se battre avec des étranges créatures qui grandissaient au faire et à mesure que l'araignée absorbait l'énergie de Setho. Si au début elle pouvait les écraser d'un bon coup de talon, les créatures étaient en train de devenir plus fortes qu'elles. Au bout d'un moment, Setho tomba à la renverse, et la glaise noire coula sur le sol, avant de lentement se diriger vers Christian.

Christian: Oh non...

Il se rendit alors compte que Suzie était en train de se faire battre, et que Setho était complètement inconscient. Il se sentait toujours responsable face à ses alliés vaincus. Lorsque la glaise noire sembla sauter sur lui, il eut le réflexe de créer une bulle télékinétique contre laquelle s'écrasa l'étrange être vivant. Celle-ci commença alors à s'étaler dessus, jusqu'à l'englober complètement. Christian était alors complètement coupé de la lumière, et sentait cette chose visqueuse presser contre sa bulle.

Christian: Je dois trouver un plan et vite!

Il se rendit alors compte que la créature était en train de "dévorer" sa bulle. Il la sentait s'affaiblir, et dut se concentrer pour la maintenir, jusqu'au moment tragique où il sentit un liquide visqueux couler le long de sa nuque. Il eut le réflexe de créer une onde de choc télékinésique, et propulsa tout le liquide noir qui recouvrait sa bulle. Il en restait cependant un peu sur lui, qui s'accrochait comme une sangsue, en lui absorbant son énergie. Il put alors constater que Suzie était KO, et que les Monstres devenus énormes s'approchaient de lui. Il sentait son pouvoir devenir de plus en plus faible et hors de contrôle, et voyait tous les objets autour de lui voler en tous sens. Les monstres s'approchèrent alors pour le maintenir, mais des rayons laser les frappèrent tous en pleine tête.

Christian: Lloyd! C'est pas trop tôt! Lloyd?

Ce n'était pas son coéquipier qui avait tiré ses rayons, mais la statue à son effigie qui gardait l'entrée. Les 6 statues à l'image des 6 membres de l'équipe venaient de s'activer face à la nouvelle menace. Chacune devait posséder les pouvoirs de leurs modèles, avec plus ou moins de réalisme. Celle de Lloyd avait déjà fait une démonstration en se servant tout simplement de rayons et de lames laser, celle de Suzie était déjà dans la mêlée, et le fait qu'elle soit bien plus grande que l'originale lui permettait d'écraser les monstres du monde de Setho, celle de Lisandru était protégée par un champ de force, et en générait autour d'elle pour protéger les membres sonnés de l'équip. Celle de Laura était équipée du dernier modèle d'émetteur mental, et projetait des vagues en direction des monstres de Setho qui s'en retrouvaient paralysés, et celle de Setho possédait un module qui ouvrait un portail dimensionnel qui menait en réalité à une zone du département spécifique où étaient élevés des animaux génétiquement modifiés pour le combat, et parfaitement dressés. Enfin, celle de Christian était protégée par le même champ de force que Lisandru, et utilisais une sorte d'énergie télékinétique à la manière des green lantern pour reproduire la télékinésie le plus fidèlement possible.

Il fallut 10 secondes aux statues pour mettre les monstres de Setho hors d'état de nuire, et pour éjecter la glaise noire du corps de Christian. Celle-ci s'enfuit alors sous la forme d'une sorte de grande Panthère. Sa taille avait augmenté de manière incroyable. Après avoir repris ses esprits, Christian jeta un œil vers les statues qui reprenaient leurs places.

Christian: Et dire que ces copies programmées sont plus efficaces, et plus tactiques que les originaux...

Il avait laissé beaucoup de ses forces dans l'affrontement, mais il savait que s'il ne se lançait pas à la poursuite de cette chose, elle frapperait encore et deviendrait encore plus puissante. Il se rendit rapidement compte qu'elle se déplaçait incroyablement rapidement sous sa nouvelle forme, et pouvait courir sur les murs ou le plafond à la vitesse d'un guépard. Il abandonna la poursuite après l'avoir perdue de vue, et retourna auprès de Setho et Suzie pour les amener au centre médical.

-----

Pendant ce temps, sur le toit, l'intrus attendait que sa créature revienne à lui. Il prit un air satisfait en la voyant arriver à l'autre bout du toit.

???: Bien joué. Qu'est-ce que tu me ramène cette fois-ci?

Lloyd: Un type qui a des comptes à rendre!

Lloyd créa deux sabres dans ses mains, et s'avança doucement vers lui.

Lloyd: Quand je vous ai percuté dans le couloir, j'ai senti ma matière en vous comme je le sent dans votre bestiole, alors je vous ai suivi pour voir comment vous faisiez exactement. Je ne sais pas comment vous contrôlez ce truc, mais je crois avoir compris qu'il doit être en vous pour que vous puissiez utiliser ses pouvoirs. Donc si je vous tue maintenant, vous ne pourrez pas vous défendre.

Il tendit la main vers lui, et des dizaines de pointes de sa matière se matérialisèrent, et foncèrent droit sur l'intrus à la manière d'une pluie de couteaux. A sa grade surprise, l'inconnu créa un bouclier dans la même matière que lui, mais d'une couleur grisâtre.

???: Je ne vais quand même pas prendre le risque d'envoyer tout mon potentiel en même temps. Vous avez failli réussir à détruire tout ce que j'ai envoyé les deux dernières fois, alors je ne commettrai plus cette erreur.

L'homme forma alors deux sabres semblables à ceux de Lloyd. La panthère restait étrangement immobile.

Lloyd: C'est bien joli de savoir fabriquer des sabres, mais au moins savez vous vous en servir?

Il fallut seulement deux coups à Lloyd pour le désarmer. Il maitrisait parfaitement le combat avec ses armes en toute sorte, tandis que son adversaire ne s'était probablement jamais battu avec ce pouvoir. Lloyd placa alors la pointe d'une des épées sous la gorge de l'intrus. Il l'illumina alors pour mieux voir son visage. Il avait la tête du parfait rat de bibliothèque. Il était brun avec une queue de cheval, portait des lunettes par dessus des yeux de petite taille, semblait avoir autour de la trentaine, et était très frêle. Il faisait pourtant preuve d'une force surhumaine depuis qu'il possédait une réplique du pouvoir de Suzie. La panthère restait toujours immobile.

Lloyd: Pourquoi vous n'appelez pas votre créature?

???: Parce qu'il faut du temps pour l'absorber, et que vous ne me le laisserez pas...

Lloyd: Bien vu.

???: ...Et parce que j'en ai bien assez sur moi!

Le bras de l'inconnu se recouvrit alors complètement de matière, et s'étendit d'un coup vers la gorge de Lloyd à la manière d'un élastique. Il commença alors à l'étrangler avec une force déconcertante. Pendant que LLoyd se débattait, il absorbait peu à peu la créature, jusqu'à en être presque entièrement recouvert. Son visage fut transformé, ses dents s'allongèrent, tout comme sa langue, et ses yeux n'étaient plus humains.

???: J'imagine que tu veux savoir pourquoi je m'attaque à vous avant de mourir. La raison est que j'ai besoin de certains pouvoirs particuliers pour un projet personnel, et que vous possédez tout ce dont j'ai besoin. Mais il me manque encore ce qui m'intéresse le plus. Ton ami très riche qui peut absorber les pouvoirs à proximité. Cela rendrait les choses beaucoup plus faciles tu ne crois pas?

Lloyd: Ça ne sert à rien de posséder tous les pouvoirs si on ne sait pas s'en servir. Il faut toute une vie pour comprendre toute l'étendue d'un seul d'entre eux!

???: Et alors?

Le corps de l'intrus se souleva alors d'un coup, et fut propulsé en arrière. Son corps contenait suffisamment de matière de Lloyd pour que celui-ci utilise son contrôle à distance sur lui. La fusion de l'intrus et de sa créature se releva d'un geste, en s'aidant de nombreux tentacules. Il était évident que la grande quantité de boue noire qui le recouvrait lui donnait déjà un avantage énorme.

Lloyd: Et alors, tu doit connaître les faiblesses qu'ils impliquent, car on ne sait jamais quand on peut les retourner contre toi.

Il sortit alors un extincteur qu'il avait monté avec lui, et bombarda son adversaire qui se rétracta immédiatement.

Lloyd: Surtout quand ton adversaire connait ces faiblesses par cœur.

L'intrus avait perdu une bonne moitié de sa créature, et courait maintenant pour fuir le jet de froid. Lloyd le suivit, mais s'arrêta en le voyant décoller en se servant de la télékinésie. Il ne pouvait le suivre en plein air, alors il descendit frustré, mais mieux informé. Il passa devant le centre médical pour voir ce qu'il était advenu des trois autres qui avaient forcément été attaqués, et vit que seul Christian tenait debout.

Lloyd: Il faut qu'on parle.

Christian: Je vais bien merci de t'en inquiéter. Par contre Setho et Suzie sont mal en point.

Lloyd: Toi et Setho êtes justes affaiblis par l'absorption, mais une bonne nuit de sommeil suffira à vous remettre sur pied. Quant à Suzie, elle a de quoi s'en remettre. Ce que j'ai à te dire est très important. J'aurai pu venir vous aider mais j'ai préféré assurer le coup, et je sais à qui on a affaire.

Christian: Et tu nous a sacrifié pour ta gloire personnelle? Sans les statues de l'entrée, on serai morts à l'heure qu'il est!

Lloyd: C'est pas le moment de se disputer à propos de ça. Si tu peut marcher viens voir, sinon je t'y traines en fauteuil roulant.

Ils allèrent alors à l'ordinateur central, et Lloyd afficha le programme qui montrait la liste des personnes présentes.

Lloyd: Notre homme n'est pas considéré comme un intrus, alors il doit forcément être un employé. Il suffit de voir qui était sur place à ce moment là, et nous le retrouverons. J'ai vu son visage, donc je saurai le reconnaitre.

Il défila alors la liste des personnes présentes, en regardant leurs photos.

Christian: Et la créature, tu sais ce que c'est?

Lloyd: Je suis pas sur, mais je pense que c'est un symbiote. C'est lui!

Il s'était arrêté sur la photo de l'intrus. Il afficha alors toutes les informations qu'ils avaient sur lui. Christian lut alors à haute voix les informations principales.

Christian: Connor H. (Harry) Drill. 29 ans, Nationalité Américaine. Il était très précoce, il a fini par entrer dans un lycée pour surdoués, et a décidé qu'il consacrerait sa vie à la recherche. Il a travaillé avec les plus grands, et a fait de grandes découvertes dans le milieu médical. Son dernier projet très ambitieux était censé révolutionner la greffe d'organes. Il travaillait à partir de l'étude d'une forme de symbiote (bien vu Lloyd) sur une formule miracle capable de copier les caractéristiques des cellules du patient pour se dupliquer et créer petit à petit un organe en parfait état semblable au précédent, et qui réduisait les chances de rejet à 0%. Le succès avait atteint un tel succès qu'il était devenu possible de régénérer les membres perdus, et même de réparer les cellules du cerveau pour rendre la mémoire aux amnésiques. Le projet a cependant été annulé lorsque les scientifiques ont réalisé que cette formule pouvait provoquer des effets secondaires, notamment des mutations très importantes. Drill a très mal pris l'annulation du projet, et s'est enfermé jour et nuit dans son laboratoire avant de disparaitre il y a déjà trois mois. Il est toujours porté disparu. On sait maintenant qui est notre adversaire.

Lloyd: Tu sais comment il a pu entrer dans la liste des employés?

Christian: A vrai dire, il s'est tout simplement fait engager ici comme médecin. Il était vraiment sous nos yeux depuis le départ. Je vais lui retirer les droits, comme ça la prochaine fois qu'il viendra nous le saurons.

Lloyd: Au fait, si vous voulez vous débarrasser facilement de la symbiote, elle est particulièrement sensible au froid. Les extincteurs semblent être les meilleurs armes contre elle. J'aurai du vous le dire avant...

Christian: Comme beaucoup de choses. Maintenant on ne peut rien faire de plus, alors retournes te coucher car il est déjà très tard. Je vais faire de même. Débriefing demain matin.

Ils retournèrent alors tous deux à leurs lits respectifs, sachant que le lendemain serait aussi mouvementé.

_________________
He's crazy like a fooooooool!
What about it Daddy Poooool!


PS: Merci Gorby pour cet instant de poétisme d'une rare intensité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astflo
Ultimate Pschit-Man
avatar

Nombre de messages : 2727
Age : 28
Date d'inscription : 02/02/2005

MessageSujet: Re: Shinde NX : "Un nouveau départ".   Mar 16 Sep - 11:22

Quelques heures plus tard, dans la salle de briefing, l’équipe était autour de la table pour écouter ce que leur chef avait à dire.

Christian : Les deux menaces ont été arrêtées, donc on peut dire que les missions ont été accomplies. Cependant, on ignore complètement ce que ces deux personnes tentaient de faire dans des lieux aussi reculés. Les seules choses que nous ayons pu ramener sont des bijoux qu’ils portaient sur place. Ces objets, qui semblent pouvoir être utilisés comme armes, sont actuellement étudiés au centre scientifique. Le fait que les deux personnes que nous avons affrontées portaient toutes les deux un bijou semblable nous laisse penser que leurs actes étaient liés.

Setho : Il s’agirait donc d’un groupe ?

Christian : Pas exactement. Nous avons réussi à les identifier, et il s’agissait d’une tueuse à gage Russe ainsi que du chef d’un groupe de mercenaires Africains. Ce sont tout à fait le genre de personnes qui sont engagées par un plus gros poisson pour faire le sale boulot sans se salir les mains.

Suzie : Mais on ignore toujours quelle mission on leur avait confiée.

Christian : A mon avis, on risque d’en entendre parler de nouveau très prochainement. Nous allons essayer de déterminer l’origine de ces bijoux, car elle pourrait peut être nous faire remonter jusqu’à la personne qui les a donnés aux mercenaires.

Lloyd : Donc si j’ai bien compris, tant que nos recherches n’auront pas porté leurs fruits, on va tranquillement attendre que l’alarme nous donne une nouvelle mission ?

Une sirène retentit alors dans tout le QG.

Voix : Alerte ! Alerte ! Alerte ! Intrusion ! Intrusion !

Lisandru : Un jour il faudra que tu m’explique comment tu fais pour rendre de telles coïncidences possibles.

Christian : Sécurité maximale en place !

Voix : Sécurité maximale en place

Christian : Rapport sur l’intrus ! Vidéo de surveillance ! Donnés Moléculaire, Physique et Psychique !

Un hologramme apparut devant eux, une vidéo représentant un humain tout en noir avec une capuche cachant son identité.

Christian : C’est encore Drill ?

Laura : Apparemment, c’est une femme.

Lloyd : Très jolie en plus.

L’intruse se trouvait à présent devant l’entrée principale, mais elle ne pouvait entrer dans cette entre ultra sécurisé. Elle se tenait debout devant la porte, ses mains bougeaient comme si elle essayait d’attraper quelque chose puis soudain elle renversa la tête en arrière, la porte d’entrée s’ouvrit, les lasers, grilles, murs en plexi glaces cédèrent sous son passage ! Elle allait arriver dans quelques instants dans le salon ou se trouvait à présent l’équipe au complet !

Lisandru : Que disent les données ?

Christian : Elle possède un pouvoir puissant, niveau physique elle est faible, pour ce qui est du mentale même Laura n’atteint pas son potentiel !

Laura : L’ordinateur doit avoir fait une erreur dans ses évaluations.

Suzie : Elle est là !

Lisandru ne chercha pas à comprendre est créa un champ de force autour de son équipe ! La femme retira sa capuche, de longs cheveux noirs tombèrent, une peau blanche et des yeux noirs comme de l’encre. Elle s’approcha doucement et mis sa main en avant, elle allait toucher le bouclier psychique mais lorsque sa main aurait du toucher la bulle, un trou se fit, elle entra ainsi à l’intérieur de la protection, Christian la regarda bien et eut un choc !

Christian : Wanda ! Wanda Maximoff ! Vous êtes la sorcière rouge !

Femme : Non, je vais tout vous expliquez, si vous pouviez être moins sur vos gardes, ca serait mieux !

Tout le monde s’installa, Christian fit venir à boire et à manger, tandis que la mystérieuse femme entama son explication…

Femme : Tout d’abord je m’appel Anastasia Wojakowska Maximoff, une descendante de Wanda, tout comme elle je pratique la magie, altère la chance ainsi que je vois dans le futur proche ! J’ai régulièrement certaines visions, et la dernière que j’ai eue méritait que je vienne vous voir… Un véritable désastre va se produire ! Une vraie apocalypse, qui emportera le monde avec elle !

Suzie : On va mourir !

Laura : Mais non ma chérie ne t’inquiète pas tout ira bien.
Suzie avait le moral dans les chaussettes, quand tout à coup Anastasia tremblait, sa tête parti en arrière, ses yeux était blanc comme la neige, cela dura une trentaine de secondes, toute l’équipe se demandait ce qui lui arrivait, Ana se tourna vers Christian.

Anastasia : J’ai vu que vous aviez encore une possibilité d’empêcher cela, mais ceci est à utiliser en dernière chance et tu y arriveras, tu sais très bien de quoi je parle.

Christian : Oui ! Je m’en doutais merci !

Anastasia : je dois partir maintenant ! Si vous voulez tenter de ralentir votre fin, alors réfléchissez à ces mots : « Parmi les morts s’éveille l’orangé, et dans la pomme germe le violet ».

La jeune femme partit en courant sans ajouter un mot. Un peu plus éloignée du manoir, elle vit une ombre voler au dessus d’elle. Elle leva la tête et vit un griffon plonger sur elle. Grâce à son facteur chance elle réussit à l’éviter, mais lorsqu’elle se retourna pour courir elle se retrouva en face d’un homme qui l’assomma, et elle tomba par terre. Un moment plus tard, elle ouvrit les yeux. Elle avait mal à la tête, et passa sa main sur son crane, remarquant qu’elle avait une belle bosse. Elle regarda autour d’elle, elle était dans un somptueux bureau, face à un homme brun aux yeux de l’océan, en costar cravate, assis dans un fauteuil de cuir noir, un verre de scotch dans sa main droite, un cigare des Bermudes à la bouche, et un cendrier en marbre sur le bureau qui était en Acacia taillé et travaillé à la main. A sa droite se tenait son garde du corps, grand, chauve, lunette noire, costar, les mains croisés, aucune arme, surement un mutant.

Homme : Mme Anastasia asseyez vous je vous en prie !

Anastasia : Je sais, je sais tout, je sais ce que vous me voulez mais je ne vous dirais rien !

Homme : Tu crois vraiment ? Mike !

Le garde du corps s’avance vers la jouvencelle, l’attrapa par le bras et la fit s’assoir. Le garde du corps resta derrière elle.

Anastasia : Hayder, si vous croyez que vous allez vous en tirer comme çà, vous êtes mal partit.

Hayder : Je vois que votre pouvoir est vraiment grand mais vous ne l’utilisez pas correctement. Alors on va jouer à la diseuse de bonnes aventures ! Qu’est ce que je veux ?

Anastasia : Vous voulez contrôler le monde, anéantir toute résistance et obtenir le pouvoir suprême !

Hayder : Bien ! Maintenant, vais-je y arriver !

Anastasia : Je ne révèle pas le futur, cela pourrais modifier celui-ci !

Hayder : Mais vous savez, vous n’avez pas le choix.

Anastasia : Comment allez vous faire alors ?

Le garde du corps lui mit la main sur la tête, les yeux d’Anastasia devinrent blanc et elle balbutia.

Anastasia : Dans 58 jours, exactement, les planètes seront en parfait alignement.

Hayder : Oh ça rime en plus !

Anastasia : D’agir enfin viendra le temps, libérant les titans, ces monstres malfaisant.

Hayder : Hum et bien, et bien.

Anastasia : Alors Christian l’orgueilleux, vaincu adiguera, et toi Hayder, tu régneras.

Hayder : OUAI !!!!

Anastasia : une petite mise en garde à cette histoire, contre le caméléon pas d’espoir, d’emporter la victoire !! MOUHAHAHAHAHA

Sur ces dernières paroles prononcées, la sorcière disparut, grâce à un de ses enchantements !

Hayder : QUOI !!!!!!!!!!!!!

Hayder énervé balança son verre contre la vitre, mais avant que celui-ci ne casse la vitre, l’homme d’affaire fit un geste de la main, le verre s’immobilisa, il se leva et le récupéra. Il se rassit alors dans son fauteuil, et sortit un agenda électronic noir glossy écran tactile et reconnaissance vocale. Hayder appuya sur un bouton, et 3 hologrammes apparurent au dessus de l’objet.

Hologrammes : Oui Maître !

Hayder : n°1 rend toi à Manhattan, n°2 un avion t’attend pour Cancun, n° 3 vous embarquez dans 4jours.

Hologrammes : Bien Maître !

Hayder : Mike, je vais avoir besoin de tes talents de persuasions.

Hayder sourit, et Mike s’avança vers son patron, s’installant à ses côtés. Pendant ce temps, l’équipe réfléchissait à ce que venait de dire Anastasia.

Setho : « Parmi les morts s’éveille l’orangé, et dans la pomme germe le violet »… C’est une sorte d’énigme.

Lisandru : Vous y croyez vous à cette histoire d’Apocalypse ?

Christian : Il y a une chose que je sais, c’est que les talents de cette jeune femme ne doivent pas être pris à la légère.

Lloyd : Et dans la pomme germe le violet…

Laura : La pomme cela ne vous fait penser à rien ?

Suzie : Si j’ai déjà entendu ca mais la j’ai un trou.

Laura: Big Apple, New York voyons. La grosse pomme !

Setho : Tu pense que l’énigme est censée nous conduire là bas ? Comparé aux endroits où nous sommes allés dernièrement, c’est un peu plus civilizé non ?

Lisandru : Peut être, mais avant la découverte de l’Amérique par les américains, il n’y avait rien là bas à part des arbres et de l’herbe.

Christian : Bien, mais pour les morts.

Setho : Le monde d’hades

Lloyd : Un cimetiere ?

Lisandru : Mais il y en a des milliards !

Lloyd : Ha mince

Christian : Peut être parlait-elle de la fête des morts, au Mexique.

Setho : Pas forcément au Mexique… Il existe un village en Chine où tous les ans, une fête est organisé pour les morts. Les habitants se rendent au cimetière et ouvrent toute les tombes avant de les refermer au petit jour. Ce jour là, tous les habitants sont habillés en orange. Elle avait aussi parlé de couleurs, et je pense que cette coïncidence n’est pas anodine.

Suzie : J’ai peur des cimetières…

Setho : Pourquoi ? Moi j’aime bien. L’atmosphère est reposante, j’adore m’y promener et méditer surtout quand un mort à été enterré récemment.

Toute l’équipe se tourna vers lui avec une grimace horrifiée !

Setho : Ben quoi ?

Laura : Et quand c’est cette fête morbide ?

Setho : Dans… 4 heures !

Lloyd : On n’a pas de temps à perdre.

Apres le voyage, l’équipe au complet débarqua dans la petite contrée nommée Bayi Zhen, il se faisait déjà tard, minuit approchait, les villageois avaient déjà procédé à la cérémonie ainsi l’équipe ne sera pas gênée. Ils s’approchèrent du cimetière, il était juste éclairé par la pleine lune, cette crypte était immense et glauque, les tombes étaient vieilles et craquelés, Setho menait la marche, il ouvrit le portail en bois et entra dedans suivit du reste du groupe, ils marchèrent lentement examinant chaque recoins quand soudain ils furent plongés dans les ténèbres, Lisandru dans la peur créa un champ de force tout au tour d’eux, la lumiere revint.

Setho : Lisandru, ce n’est rien d’autre qu’un nuage.

Suzie : J’ai vu quelque chose !

La fillette s’agrippa à Laura, qui elle aussi n’était pas très rassurée.

Laura : Je ne capte aucune pensée, il n’y a personne à par nous.

Lloyd : Je voudrais surtout pas pourrir l’ambiance, mais… On est pas tous seuls.

Tout le monde se tourna vers ce qu’il pointait du doigt, on voyait légèrement une forme flou dans laquelle on pouvait voir à travers.

Suzie : Un fantome !!! AHHHHHHHHHHHH !!!!!!!!

Suzie partit en courant, suivit de Laura qui ne voulait point la laisser seul, tandis que Lloyd ne se fit pas prier une seconde pour les suivre, tout pâle, en prétextant qu’il voulait « les protéger ». Christian eut plus peur des cris que du fantôme et lui aussi s’enfuit. Lisandru paralysé ne put bouger les jambes, Setho quand à lui ne bougeait pas.

Lisandru : Fait quelque chose !

Setho : Mais quoi ? Je ne vois rien !

Lisandru : Comment ça tu vois rien ? Tu va me faire croire que tu voit pas la femme !

Setho : Non je ne vois rien !

Lisandru ne chercha pas à comprendre et attaqua le spectre avec son champ de force, cela ne fit rien l’entité passa au travers, il s’approcha de Lisandru qui tenta de se protéger avec son bouclier mais en vain, le fantôme traversa et attrapa le jeune homme sous les yeux aveugles de Setho quand soudain Lisandru disparut comme par magie. Les autres membres de l’équipe revinrent.

Suzie : Où est Lisandru

Setho : Envolé

Lloyd : Comment çà envolé ?

Setho : Il a disparut devant mes yeux !

Laura : Pourquoi n’a tu rien fait contre le fantôme ?

Setho : Je n’ai rien vu !

Christian : Etrange !

Soudain des bruits de pleurs se firent entendre. Ils regardèrent autour d’eux quand subitement ils virent une petite fille en pleurs à coté d’une tombe, Suzie s’approcha d’elle.

Suzie : Tu as perdu quelqu’un ? Moi aussi j’ai vécu çà ! Je sais ce que tu ressens ! Viens ne reste pas seule !

Suzie lui pris la main, mais soudainement la main de la fille passa à travers celle de Suzie, la fille se retourna et vit l’enfant entouré d’une lueur orangée. Elle remarqua à son cou un collier au joyau d’ambre, mais elle n’eut pas le temps de réagir que l’adversaire lui sauta dessus et toute les deux traversèrent le sol. Un homme de carrure importante sortit alors de nulle part.

Lloyd : Combien sont ils ?

Lloyd ne prit pas la peine d’attendre une réponse, et créa deux sabres pour attaquer l’homme. Chacun de ses coups ne rencontraient que le vide. Il s’arrêta deux secondes et redonna un coup qui fit se briser ses deux armes. Il n’était plus intangible, il était dur comme du diamant !

Christian : Le collier agit sur l’altération du physique !

Lloyd : Quoi ?

Lloyd n’eut pas le temps de réagir, L’homme le toucha et l’enferma dans un cercueil.

Christian : Laura tu ne peux pas faire quelque chose !

Laura : Intangible ou Diamant mon pouvoir est nul je ne parle pas à du vide et ne traverse pas le diamant !

Setho : Moi je peut !

Setho se concentra et commença à créer diverses illusions des cadavres sortent des cadavres sortent des tombes, et des fantômes arrivent de nul parts. L’homme ne sachant que faire, son corps disparut dans une fumée orange, laissant place à une araignée qui disparut dans un trou.

Setho : Métamorphe aussi ! J’espère qu’il n’a pas peur des bébêtes !

Setho se concentra une fois de plus et cette fois des vagues d’araignées apparurent le sol en était recouvert ainsi que de serpent, de larve et bien d’autres bestioles dégoutantes ! L’homme ne tarda pas à nouveau à se retransformer en humain, il se retrouva face à face à Setho, il lui attrapa le masque et lui enleva et la dans une frayeur à en faire réveiller des morts, avant de tomber en arrière. L’homme restait figé… Il était tout simplement mort de peur, au sens propre du terme.

Laura : Mais que lui a tu donc fait ?

Setho : Je lui ai fait voir la mort !

Setho s’approcha du type et lui enleva le collier. Soudain le sol explosa, Lisandru et Suzie sortirent du sol, le jeune homme à créer un champ de force qu’il a gonflé jusqu’a tout faire sauté !

Lisandru : Où est Lloyd !

Des cris désespérés se firent entendre pas très loin des jeunes héros !

Lisandru : Ne me dites pas qu’il est dans le cercueil !

Laura : Et si !

Suzie : Il faut le sortir de la !

Christian : Non laissez le, il finir bien par sortir de lui-même !

Quelques minutes suffirent Le cercueil tomba en cendres, Lloyd sortit en courant et ne chercha pas à comprendre, il grimpa dans le jet ! Toute l’équipe fit de même et ils rentrèrent au QG !


A SUIVRE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.corse-vs-picardie.skyblog.com
Astflo
Ultimate Pschit-Man
avatar

Nombre de messages : 2727
Age : 28
Date d'inscription : 02/02/2005

MessageSujet: Re: Shinde NX : "Un nouveau départ".   Lun 22 Sep - 18:05

De retour au manoir, Christian reçut un message du laboratoire qui venait de finir d’examiner les bijoux.

Rapport : Le bijoux contient, où plus exactement la pierre contient des données moléculaires mutantes. Nous avons aussi détecté des sources de magie à l'intérieur. Ainsi celui qui le porte se retrouverait doté des pouvoirs contenus dans la pierre. Nous ne savons pas comment cela peut être possible mais ça marche! Nous avons également pu dater les bijoux grâce à un isotope radioactif, et ils sembleraient qu'ils soient âgés de plusieurs siècles, mais aussi qu'ils aient passé tout ce temps sous terre ou prisonniers de la glace, pour n'être déterrés que très récemment. Nous n’en savons pas plus. Voici les bijoux, si vous avez besoin nous sommes là !

Christian : Bien ! Nous savons maintenant que ces bijoux ne sont pas des armes crées par nos ennemis, mais des reliques anciennes qu'ils veulent récupérer, ce qui explique la raison de la présence de ces hommes de mains dans des lieux aussi reculés. Ces bijoux sont une petite merveille enfin placé sous de bonne main, or nous ne savons pas quels rôles ils jouent, mais d'après la prophétie d'Anastasia, ils seraient liés à une catastrophe future. Ainsi, je vais vous dévoilez encore un des secrets de ce manoir. Chacun, possède un coffre fort, qui ne peut être ouvert que par son propriétaire, il est dans votre chambre, caché, très bien caché, alors chercher et placer y, le bijoux que vous avez obtenus.

Lloyd, Setho et Suzie, récupérèrent leur bijoux respectifs, et partirent dans leur chambre à la recherche du mystérieux coffre.

Laura : Ils vont mettre du temps avant de le trouver !

Lisandru : Nous on le sait déjà ! Mais pourquoi ne pas les mettre ensemble dans le coffre principal !

Christian : Parce que chaque coffre ne peut s’ouvrir que à la reconnaissance du pouvoir et ainsi cela sera impossible à l’ouvrir à part son possesseur ! Puis souvenez vous, ils nous restent encore un joyaux à trouver.

Laura : C’est sur ! On devra être prêt à tout moment !

Pendant ce temps là, Suzie, Lloyd et Setho essayait désespérément de trouver la cachette du coffre. Suzie après avoir chercher dans les moindres recoins, elle s’assit, soupira et se détendit, elle repensa quand elle était encore avec ses parents, ils lui manquait tant, elle aimait jouer avec sa mère qui était si tendre avec elle, et son père dès qu’il rentrait du travail elle lui sautait dessus et entamait une partie de cache cache. Là Suzie sursauta, elle se souvenait de sa cachette favorite, son père ne l’avait jamais trouver, elle se planquait sous l’arbre, la fillette regarda dans sa chambre et chercha ce que cela pourrait être puis elle remarqua que vue sous un certain angle une de ses commodes représentait un arbre, elle s’en approcha et grâce à sa force surhumaine, elle le souleva sans peine et vit une trappe à reconnaissance tactile, elle posa la main dessus, la trappe s’ouvrit et le coffre fort aussi. Pour ce qui est de Setho, dans sa chambre sobre et lugubre, il n’y avait que très peu de meuble, il se demanda où encore Christian aurait planqué çà. Puis après mur réflexion, il pensa avoir trouver, il enleva son masque et utilisa son œil qui donnait sur l’autre monde, sa chambre était la même sauf qu’une porte était en plus ! Il s’en approcha, saisit la poignée et la tourna, la porte s’ouvrit sur les ténèbres, un monde atroce remplit de créatures dégoutantes, un coffre lévitant au milieu, baignée d’une lumière ensanglantée, alors Setho s’en approcha, mais des larves aux crocs de requins se mirent en gardes sur la caisse, l’homme aux pouvoirs étranges avançât la main, des larves identiques en sortirent de son bras, alors ces insectes disparurent dans le néant laissant place à l’objet convoité. La malle s’ouvrit alors, Setho plaça le collier d’ambre à l’intérieur de celui-ci, puis il le referma et retourna dans sa chambre.

Lloyd : J’en ai marre, j’ai cherché partout, sous les fauteuils, sous le lit, au plafond, rien, nada, que du vide, aucune trace de ce foutu coffre fort. Bon je vais me faire couler un bain sinon je vais peter un câble, peut être que je vais la trouver en me relaxant.

Ainsi le jeune homme, entra dans sa somptueuse salle de bain de marbre, la baignoire était ronde, on pouvait facilement y rentrer a 6 dedans, il fit couler de l’eau chaude, ajouta quelques perles de bain, puis retourna dans sa chambre pour prendre quelques affaires, il ouvrit ses meubles et choisit une tenu simple mais dans laquelle il se sentait à l’aise et libre de ses mouvements, ainsi il opta pour un de ses jeans souples noir, un tee shirt rouge et des vans a damier noir et rouge. Puis il retourna dans la salle de bain, il se déshabilla et entra dans l’eau chaude, il se détendit et fini par s’assoupir, l’eau coulait toujours puis au bout de dix minutes, un bruit étrange se fit entendre, Lloyd se réveilla, l’eau était entrain de déborder, il coupa le robinet, mais le bruit était toujours présent, il regarda autour de lui, puis il vit un socle qui sortait peu à peu du centre de la baignoire, lorsqu’il fut immergé, il s’en approcha, il vit une serrure, mais aucune clé, il utilisa alors ses pouvoirs, et créa une clé compatible à la serrure, il tourna, un clic se fit entendre ainsi qu’un bruit de succion, un trou s’agrandissait, Lloyd essaya de sortir mais en vain la puissance de l’eau était trop forte, il tomba dans un trou, il atterrit dans une sorte d’égout, sombre, l’eau ruissèle, le jeune homme était là, nu, dans les profondeurs inconnus. Il était gêné de peur que quelqu’un le voit dans son plus simple appareil, quand subitement une étrange mélodie s’éleva au loin, elle était à peine perceptible, mais Lloyd cru reconnaitre l’air, une chanson qu’il aimait bien, ainsi il se décida à suivre cette fameuse mélodie, il arriva à un endroit où il n’y avait qu’un cul de sac, mais la musique provenait de l’autre coté, il créa un faisceau plasmique qui désintégra en moins de deux la paroi, il continua son chemin à travers le labyrinthe, Lloyd fut confronté de nouveau à un obstacle, une grille qu’il découpa en moins de deux avec deux lames, la recherche de la mélodie continua encore une bonne vingtaine de minutes, et fut confronté à divers obstacles, tel que crée des ponts, exploser, désintégrer… Il arriva enfin dans une salle ronde, le coffre au milieu, il s’en approcha, mais celui-ci ne voulut point s’ouvrir, il créa alors la clé et ouvrit le coffre, la mélodie provenait de celui-ci, il y déposa la bague de jade, le coffre à peine refermer il se retrouva dans sa salle de bain.

Quelques jours passèrent sans aucune manifestation quelconque, cela permit aux héros de prendre un peu de repos, Laura et Lisandru s’occupait des problèmes de leurs entreprises internationales, tandis que Lloyd découvrait de nouvelles consoles virtuels et permettait également de s’entrainer davantage aux combats, Suzie, elle se promenait dans le parc, jouait avec des robots enfants, Setho lui restait enfermer dans sa chambre avec ses démons intérieurs, quand à Christian et ses nombreuses conquêtes qui viennent pour prendre du bon temps, le manoir est occupé. La planète aussi à par les petites guerres habituelles entre pays pour telle ou telle raison, rien de spécial. Mais un soir, la petite Suzie, regardant fidèlement ses dessins animés, un flash spécial apparut.

Journaliste : A l’heure où je vous parle, comme vous pouvez le voir derrière moi, Manhattan est en crise, les gens hurlent, se frappent, fuient, c’est devenu une véritable savane, nous ne connaissons pas encore la cause exacte, mais l'origine de cette crise semble être le cœur de Central Parc.

Suzie se leva à toute vitesse et tapa sur l’alarme, l’équipe au complet se retrouva dans le salon.

Christian : Cela doit être du à l’un des joyaux, rappelez vous « dans la pomme germe le violet »

Laura : Exact !

La petite troupe de mutant arriva à Manhattan, le jet se posa en plein milieu d'une grange aire de Central Parc qui autrefois était calme, mais dorénavant, c’était une vraie boucherie, Laura capta diverses ondes psychiques.

Laura : Un télépathe de très grande puissance, je vais essayer de le localiser.

Laura se concentra : Il bouge trop rapidement, j’ai un signale stable, il commence a ralentir, il est, il est, il est… AU DESSUS DE NOUS !!!!!!!!!!!!!! ATTENTION

Les jeunes aux supers pouvoirs n’eurent pas le temps de réagir, l’homme qui se trouvait autour d’eux les envoya valser grâce à la télékinésie. Puis il atterrit au milieu d’eux, Suzie qui se trouvait derrière lui, lui sauta dessus, mais il bougeât et elle rencontra Setho, Lloyd créa un laser de plasma mais l’étrange bonhomme l’arrêta, puis il se dupliqua , ainsi un certain nombre de double entourent nos héros.

Laura : Ce ne sont que des illusions, il n’y a qu’une pensée, et elle vient de là

En même temps, la ravissante blonde envoya une décharge mentale, qui fit tombé à terre l’illusionniste, et ses doubles disparurent, Christian s’approcha de lui et le tient par sa TK, il le souleva dans les airs.

Christian : Qui est tu ? Pour qui travaille tu ?

L’homme releva la tête, ses cheveux blonds presque blancs basculèrent en arrière, ses yeux d’un bleu de glace le fixait, un sourire narquois se dessina sur son visage, Christian tomba inconscient par terre, le blondinet quand à lui restais en l’air, il lévitait, puis il souleva Setho et Suzie et les mirent de nouveaux KO, ensuite vint le tour de Lloyd, Lisandru lui créa un champ de force.

Homme : Si tu crois qu’un vulgaire champ de force peut m’arrêter, tu es bien naïf.

Lisandru reçut une décharge psychique hors norme, il commença à trembler, ses yeux révulsaient, de la bave sortait de sa bouche, il tomba par terre puis demeura inconscient. Laura se retrouva seule face à lui, mais elle n’avait pas peur, elle savait qu’elle était de force égale voir plus puissante que lui, elle reçut une onde mais riposta avec une autre, elle augmenta l’intensité en même temps que lui, l’un essayait de percer la carapace psychique de l’autre, puis le blond commençait à perdre du terrain, mais il riposta avec sa TK et fit tombé la jeune femme à terra, ce qui la déstabilisa au plus au point, elle se releva, le parc avait changé, elle se trouvait dans une maison sinistre, elle sonda le terrain, mais dorénavant c’était différent il était à plusieurs endroit en même temps. Laura monta un escalier, elle traversa un couloir et entra dans une pièce, le blond était la, elle se transforma en diamant et le frappa mais il disparut, une simple illusion, il avait réussit, réussit à tromper la belle Laura, il avait créer différent double ainsi que de les doter d’une pensée, alors la jeune femme ne pouvait trouver le parfait illusionniste, elle était piégée, comme une souris dans les griffes d’un chat, elle avait deux choix, sonder et attaquer mentalement toutes les personnes qu’elle trouve, ou alors se revêtir de sa forme de diamant, et ainsi ne prendre aucun risque avec les attaques psychiques du malfaiteur, mais malheureusement, elle n’eu pas le temps de prendre une décision, le jeune homme se trouvait à présent derrière elle, il la tenait par télékinésie, il commençait à la déshabillé lentement, en débutant par son petit gilet blanc, Laura commençait avoir des sueurs froides, le gilet tombé, il lui enleva son petit débardeur, elle était en soutien gorge, puis il lui déboutonna son pantalon et lui enlevait, elle était en petite tenue devant ce pervers.

Laura : Arrête, espèce de pervers, va en enfer !

Elle lui envoya une décharge mentale, mais il ne lâcha pas prise, il s’approcha d’elle, lui caressa le visage, et plaça ses lèvres contre celle de la jeune femme, elle essaya de se débattra mais elle ne pouvait rien faire, figer par sa TK, puis soudainement une idée la traversa, elle allait user de ses dons naturelles.
Laura : Finalement ca change, de ne pas être la dominante, en plus à force de te regarder, tu est plutôt mignon.

Jeune Homme : Enfin tu cède, et tu n’a pas encore tout vu chérie, j’ai des attributs qui te feront encore plus changer d’avis.

Le blond l’embrassa à nouveau, maintenant leurs langues se mêlaient, ses mains parcourant le corps de la jeune femme puis il dégrafa son jean, afin de libérer son sexe qui ne tenait plus, sauf que par mégarde il ne c’est pas rendu compte qu’il avait baisser l’emprise sur la jeune femme, lorsqu’il releva la tête, il se trouva face à une femme de diamant, elle lui donna un coup de poing qui l’envoya valser à plusieurs mètres d’elle, lorsqu’il se releva, il se retrouva les yeux dans les yeux de la magnifique jeune femme.

Laura : Si tu crois vraiment que j’allais me laisser faire par un avorton tel que toi, tu t’es bien trompé, on reconnait bien la faiblesse des hommes.

Le jeune homme n’eut point le temps de riposter, Laura entra dans son esprit, du sang coulaient à présent du nez du garçon, elle intensifia son attaque cérébrale, maintenant du sang coulait de ses oreilles puis vint le tour de ses yeux.

Laura : Adieu

Laura donna le coup de grâce, le blondinet tomba net, l’illusion disparut ainsi que toute emprise sur la ville, elle se retrouva en petite tenue dans le parc, Christian qui n’était pas très loin, lui donna sa veste pour qu’elle se couvre.

Laura : Merci

Christian : Je ne veut pas savoir, mais tu as eu raison, c’est plutôt à nous de te remercier.

Laura pris la couronne qui était ornée d’une amétiste. Christian aida sa coéquipière à monter dans le jet, l’équipe rentrait ainsi au manoir.


A SUIVRE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.corse-vs-picardie.skyblog.com
Daddy Pool
Ultimate Pschit-Man
avatar

Nombre de messages : 2837
Age : 28
Pschit-Team : Visiteur
Date d'inscription : 08/03/2005

MessageSujet: Re: Shinde NX : "Un nouveau départ".   Dim 5 Oct - 22:59

Alors que tous les autres membres de l'équipe se dirigeaient vers leurs chambres respectives pur se remettre du combat qu'ils avaient livré à Central Park, Christian prit la direction de son bureau pour s'occuper de la paperasse. En ouvrant la porte, il vit une silhouette féminine adossé au mur du fond. Elle était très frêle, portait une tenue noire très fine, et une immense cape noire dans laquelle elle pouvait s'envelopper complètement. Un capuchon cachait aussi le haut de son visage, mais on pouvait voir quelques mèches de cheveux noirs tomber, ainsi que ses lèvres maquillées en noir.

Christian: Qui êtes vous?

L'inconnue tenait un dossier à la main, qu'elle jeta sur le bureau. En la regardant de plus près, Christian se rappela l'avoir vue quelque part.

???: Voilà les informations que nous avons réunies au cours de l'enquête.

Christian: Comment avez vous passé la sécurité?

Comme pour lui fournir une réponse, elle s'accroupit et disparut immédiatement dans les Ombres. Elle réapparut juste derrière lui une seconde plus tard.

???: Comme ceci. Black Crow est également ici.

Christian se rappela alors qui elle était. C'était l'une des deux acolytes de Black Crow dans l'équipe Alpha Prime. Elle avait un style vestimentaire qui en était d'ailleurs très proche.

Christian: Votre nom est bien Eclipse n'est-ce pas?

Eclipse: Je vois que vous avez lu mon dossier. Je ne vais pas vous retenir plus longtemps.

Elle disparut alors à nouveau, laissant Christian seul dans le bureau. Celui-ci ouvrit alors le dossier, et le feuilleta rapidement.

Christian: Incroyable... Comment ont-ils fait pour avoir autant d'infos...


Au même moment, Lloyd ouvre la porte de sa chambre, et se retrouve nez à nez avec Black Crow.

Lloyd: Toi... Qu'est-ce que tu fais là?

Black Crow: Simple formalité d'enquête.

Lloyd: Et tu pensais trouver quoi dans ma chambre pour l'avoir retournée comme ça?

Black Crow: C'est confidentiel.

Lloyd: Tu commence à m'énerver avec tes manières d'agent du FBI. On est sur le même coup alors on est censé bosser ensemble plutôt que de se parasiter.

Black Crow: Je n'ai plus rien à faire ici.

Lloyd: Est-ce que tu m'écoute au moins? Tu te crois supérieur rien que parce que vous avez eu la mission d'enquête?

Black Crow se retourna alors sas prévenir, et fit quelque chose d'inhabituel : Il lui dévoila une parcelle de peau au niveau de l'épaule. Lloyd eut donc la confirmation que ce n'était pas un androïde, mais surtout, il put voir un tatouage qui représentait deux dagues croisées sur deux ailes.

Black Crow: Tu sais ce que ça veut dire?

Lloyd sourit alors, dévoilant lui aussi son épaule, sur laquelle se trouvait le même tatouage, à l'exception près que les dagues étaient croisées sur une mâchoire de loup, et que le tatouage était fait à l'encre rouge.

Lloyd: Ça veut dire qu'on vient de la même école.

Si on avait pu voir le visage de Black Crow derrière son voile, on aurait discerné une surprise sans égale.

Black Crow: Impossible... Il n'a eu qu'un seul élève.

Lloyd: Alors il a repris du service.

Black Crow: Alors il est toujours vivant. Mais pourquoi a t'il accepté de te former?

Lloyd: C'est confidentiel.

Lloyd le regarda alors avec un sourire moqueur, fier de l'avoir remis à sa place. Eclipse apparut alors, sortant de l'ombre de Black Crow.

Eclipse: Le paquet est livré, on s'en va.

Black Crow: J'en ai moi aussi fini.

Eclipse jeta alors un coup d'œil à Lloyd, et baissa immédiatement les yeux, comme pour se cacher. Les deux associés partirent alors vers le Hall.

Lloyd: Cette voix...

Il les suivit, posa sa main sur le capuchon d'Eclipse, et le lui leva par surprise pour voir son visage. C'était une ravissante jeune femme de 22 ans, qui avait des lignes noire qui partaient des coins de ses magnifiques yeux mauves, et qui disparaissaient derrière sa chevelure noire.

Lloyd: Lyra... Mon dieu qu'est-ce qu'ils t'ont fait?

Elle pleura alors des larmes noires, et disparut dans les ombres les plus proches en se cachant le visage. Quand on connaissait les habitudes des trois membres de l'équipe Alpha Prime, qui étaient toujours de marbre dans toutes les situations, cela était plutôt surprenant. Mais ils avaient peut être tous un point faible en commun pour se cacher aux yeux des autres : Ils n'acceptaient pas ce qu'ils étaient. Surtout lorsqu'ils se retrouvaient face à une personne qui leur était très proche par le passé.

----------

Deux heures plus tard, dans la salle de débriefing...

Christian: Je sais que vous commencez à être habitués à ces réunions bilans de missions, et qu'elles sont devenues inutiles après 4 missions semblables, mais cette fois nous avons vraiment du nouveau! L'enquête d'Alpha Prime a porté ses fruits, et nous avons désormais des réponses à toutes les questions!

Il jeta alors des documents sur la table, parmi lesquels on voyait de façon récurrente la photo d'un riche homme d'affaires.

Christian: Cet homme se fait appeler Hayder. Il est actuellement une des plus grandes fortunes de cette planète. Et pour cause, il est l'actionnaire majoritaire des entreprises Foster et Nicolai.

Lisandru: Alors c'est lui qui...

Laura: ...Nous a volés! Attendez qu'on lui mette la main dessus et il va voir ce que ça fait de s'en prendre à mon entreprise!

Christian: Et ce n'est pas tout. Il aurait investi la plupart de cette fortune dans des projets complètement inconnus et farfelus. Parmi eux on trouve un projet du nom de "Leviathan". Cela vous rappelle quelque chose?

Suzie: Le méchant de la banque.

Setho: Alors c'est lui qui était responsable du braquage? Il doit donc posséder le contenu du coffre volé.

Christian: Alpha Prime aurait même réussi à retrouver les traces d'un marché avec des mercenaires de différents horizons. Il les aurait engagés pour aller chercher des objets aux 4 coins du monde.

Lloyd: Ben voyons.

Christian: C'est donc lui qui est visiblement à la source de tous nos problèmes. Nous avons la confirmation qu'il est intéressé par les reliques, qui seraient d'après les renseignements au nombre de 6, ou du moins c'est ce que pense l'ennemi. Ce qui veut dire...

Suzie: Qu'il en reste 2 à trouver!

Setho: Sauf si le coffre qui a été vidé à la banque contenait l'un de ces bijoux.

Lloyd: C'est peu probable. Si les services secrets avaient trouvé une des reliques, ils ne l'auraient pas laissé trainer dans un coffre.

Christian: En effet, s'il possédait un des deux objets, il ne serait pas en train de préparer deux nouvelles expéditions.

Lisandru: On sait où il veut aller?

Christian: Le dossier que m'a donné l'équipe Alpha Prime ne contient pas ces informations. En revanche, ils savent d'où partent toutes les expéditions : Hayder a acheté une ancienne base Américaine de lancement de satellites en Amazonie, qui serait en quelque sorte son QG "secret". On sait maintenant à qui on a affaire, et surtout où le trouver.

Laura: Et comment on va s'y prendre?

Christian: On part sur place dans deux jours. Les préparatifs vont être longs, et il faudra s'entrainer dur. Cette mission risque d'être la plus importante que nous ayons à faire avant longtemps. Avant de partir, soyez sur de ne pas avoir de regrets, car nous ignorons combien de temps nous serons là bas. La réunion est terminée.

Ils sortirent tous de la salle de réunion, avec chacun une raison différente de haïr cet homme qu'ils allaient tenter d'arrêter. Ils ignoraient complètement ce qu'ils allaient affronter, et ils fallait qu'ils soient prêts.

_________________
He's crazy like a fooooooool!
What about it Daddy Poooool!


PS: Merci Gorby pour cet instant de poétisme d'une rare intensité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frost
Ultimate Pschit-Man
avatar

Nombre de messages : 2926
Age : 30
Pschit-Team : Visiteur
Date d'inscription : 06/07/2005

MessageSujet: Re: Shinde NX : "Un nouveau départ".   Mar 28 Oct - 12:27

Laura sortit de la salle de débriefing la première et se dirigea vers l’ascenseur, Lisandru sur ses talons.

Lisandru : « Alors que comptes-tu faire ? »

Laura : « Je vais dans le Cerebra pour discuter avec ton père. »

Lisandru : « Mon père ? Mais pourquoi tu veux lui parler. » Répondit-il non sans surprise.

Laura : « Je dois l’informer que nous savons qui nous a volé et je dois savoir où en est notre projet. »

Lisandru : « Votre projet ? De quoi tu parles, qu’est ce que tu racontes ? »

Laura : « Je suis désolé mais ca ne te regarde pas. » répondit-elle avec sa froideur caractéristique.

Lisandru commençait à s’énerver et il répliqua d’un ton un peu plus fort qu’il ne l’aurait voulu.

Lisandru : « Bien sur que ca me regarde c’est mon entreprise et j’exige d’être tenu au courant de tout ce qu’il se passe, alors je te conseille de tout me dire et vite ! »

Laura : « Tu exiges ? Pour qui tu te prends Lisandru, cette entreprise appartient à ton père tu n’es qu’un sale gosse pourri gâter qui a peur de perdre son magnifique niveau de vie. Je te signale qu’il est un peu tard pour te soucier des affaires de ton père, nous avons déjà agit pour sauver nos intérêts. »

Lisandru : « Je t’ordonne de me dire ce que tu manigances ! » s’emporta t-il.

Les yeux de Laura prirent une aura bleutée signe qu’elle commençait à s’énerver et était à 2 doigts d’utiliser ses pouvoirs.

Laura : « Tu me donnes pas d’ordre Lisandru, tu n’es qu’un gosse et tu ne devrais pas te mêler de choses dont tu ne connais rien, le monde des affaires t’es inconnu et de toute façon tu n’as pas du tout les compétences pour gérer une crise comme celle-ci. Alors laisse nous régler ca et occupe toi plutôt de chose qui sont à ta portée comme les jeux vidéos ou alors va t’entraîner pour la prochaine mission. »

Laura sortit de l’ascenseur et se dirigea vers la porte du Cerebra mais à sa surprise elle se retrouva emprisonnée dans un champ de force.

Laura : « A quoi tu joues Lisandru ! »

Lisandru : « Je ne te laisserais pas partir sans que tu me dises ce que tu manigances, je ne te fais pas confiance alors je ne te lâcherais pas tant que tu ne m’auras pas dit ce que je veux savoir ! »

Laura : « Ca c’est ce que tu crois. »

Laura afficha un sourire, se concentra un petit moment et fit un petit geste de la main comme pour chasser un moucheron.
A sa grande surprise Lisandru recevit une décharge psychique qui le mit à genou l’obligeant à dissiper son champ de force.

Elle s’approcha de lui et l’aida à se relever.

Laura : « Tu sais ton champ de force laisse passer la lumière et aussi les pensées, les émotions c’est pourquoi j’ai pu atteindre ton esprit. Si tu veux on pourrait travailler ensemble pour t’aider à le rendre imperméable aux émotions et ainsi qu’il te protège des attaques psychiques. »

Lisandru paru surpris par les propos de la jeune femme.

Lisandru : « Pourquoi veux-tu m’aider ? »

Laura : « On forme une équipe et une famille, et je sais que je parais distante et que j’ai toujours l’impression de manigancer quelque chose, mais cette fois c’est pour ton intérêt, de plus j’ai promis à ton père de préserver l’innocence qu’il te reste. »

Elle rentra dans Cerebra avant que Lisandru ait pu ajouter un mot, il s’en retourna vers l’ascenseur pour vaquer à ses occupations.

Laura s’installa dans le Cerebra et se concentra un instant, le Cerebra amplifiant ses pouvoirs lui permit de projeter sa forme astrale a des lieues de la dans le bureau de Nicolaï.

Laura : « Bonjour Nicolaï. »

L’homme sursauta en voyant devant lui la jeune femme entourant d’une aura bleutée.

Nicolaï : « Oh c’est vous très chère, je vois que vous vos portez bien. »

Laura : « Merci je vois que vous êtes toujours aussi charmant, mais trêve de politesse je suis ici pour parler de nos affaires, j’ai des informations à communiquer. »

Nicolaï : « Allez y je vous en prie. »

Laura : « Très bien nous avons découvert qui a acquis la majorité de nos actions. Et nous partons dans 2 jours pour tenter de le stopper avant qu’il ne mette au point un de ces projets farfelus. »

Nicolaï : « Je vois, il est vrai que nos entreprises coulent en ce moment tous les profits engendrés sont utilisés pour des projets dont je n’ai pas vent on m’a juste dit de rester ici pour faire bonne figure, je n’ai jamais vu notre « patron » mais je sais qu’il garde tous les profits pour ses propres intérêts. »

Laura : « Oui et ces projets sont un danger pour le reste du monde c’st pourquoi nous allons faire tout notre possible pour le stopper. Et notre projet où en est-il ? »

Nicolaï : « J’ai contacté Orora c’est une femme charmante, elle a tout de suite fait construire une entreprise pour nous, avec un laboratoire high-tech et elle met à notre disposition toutes les ressources du Wakanda.
J’y ai transféré nos meilleurs chercheurs et nos meilleurs éléments et j’ai mis à la tête de cette entreprise votre vice-présidente ainsi que le mien. »

Laura : « Parfait je ne vous remercierais assez de ce que vous avez fait pour moi, bientôt nous remonterons la pente. »

Nicolaï : « En fait nous la remontons déjà, bien que nous ne soyons pas encore numéro 1 sur le marché, nous engendrons déjà de bons profits. »

Laura : « C’est parfait vous êtes génial, je ne sais que faire pour vous remercier… »

Nicolaï : « Continuez à faire ce que vous faites, vous apportez du bon dans ce monde et je sais que vous veillez sur mon fils je ne demande rien de plus. »

Laura : « Vous me flattez, et bien dans ce cas c’est très bien, je vais faire mes préparatifs et je vous tiendrais au courant à notre retour. »

Nicolaï : « Très bien, prenez soin de vous »

Laura : « Merci vous aussi. »

Et sa forme astrale se dissipa, pour réintégrer son corps dans le Cerebra.
Elle se leva pour aller faire ses préparatifs mais elle fut pris d’un accès de fatigue soudain et tomba assoupi dans le Cerebra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dargelle
Pschit-Man Confirmé
avatar

Nombre de messages : 996
Age : 30
Pschit-Team : New Avengers
Date d'inscription : 16/05/2006

MessageSujet: Re: Shinde NX : "Un nouveau départ".   Mar 11 Nov - 6:18

''-Avant de partir, soyez sur de ne pas avoir de regrets, car nous ignorons combien de temps nous serons là-bas ''

Ces paroles résonnaient dans l'esprit de Setho

'' aie-je des regrets ? Les dernières années de ma vie n'ont été qu'une intense quête pour ...pour mon passer ... quel passer ? Pour mon futur ... quel futur ? Pour trouver ... Trouver quoi ? ''

Pilote : où allons nous ?

Setho revient à la réalité, il était assis dans l'avion privé de Lisandru . Celui si, malgré s'est problème financier, avait bien voulue le lui prêter pour quelque heure.

Pilote : Monsieur ?

Setho : Aéroport Pierre-Elliott-Trudeau , province de Québec, Canada. Ravaillez-moi quand nous y seront ?

Setho ferma ses yeux, il pouvait entendre la pluie tomber à l'extérieur cela le calmait cela l'aurait presque fait oublier l'autre monde qu'il voyait, même s'il avait les yeux fermer. Mais il y était habituer cela fessais ... ferait combien de temps si cela avait été réel? Dix, vingt, trente ans ?

''Enfin …''











''Toct''
''Toct ''

''Quesque ?''

''toct''
''toct''

''Des battements de cœur''

''toct''

''toct''

''Mon cœur''







Setho ouvrit les yeux. Il était debout au sommet d'un temple, de là où il était il pouvait voir une ville faite de pierre don l'architecture rappelait celle des égyptien, mais il pouvait aussi distinguer des bâtiments à l'architecture inconnue et qui, parfois, n'obéissait a aucune règle de la physique, il pouvait aussi voire une mer de dune au loin.

''Ce lieux…''

''J’Y''

''J’y est grandit''

Le ciel était noire et une lune rouge y brillait.

''IL''

''Il fait toujour noir ici''

Setho ressentie une terrible douleur au ventre. Il baissa la tête et il vit qu’une épée lui transperçait le ventre. Il releva la tête et vit un homme lui ressemblant terriblement tenir l’épée qui lui causait tant de douleur

? : C’est enfin fini.

''Il pleure … et je pleure aussi''

Le Jeune homme retira l’épée d’un coût sec. Setho tituba légèrement vers l’arrière et bascula dans un trous et chuta.

''toct''
''toct''

Il tombait et tombait il n’en finissait pas de tomber, le noir fini par l’englober .

''toct''
''toct''

''Je meurs''

''toct''

''…''

Setho ferma les yeux

'' Vous n'avez plus besoin de sacrifier ceux que vous aimez''
'' Vous n'avez plus besoin de sacrifier votre peuple''
'' Vous n'avez plus besoin de porter le poids de votre ascendance ''
'' Je vais m'occuper, de tout''


Setho ré-ouvrit les yeux. Il était couché au sol, nue. De nombreux patiemment autour de lui brûlait et s'effondrait, il pouvait entendre des cris et des pleurs

L'homme qui l'avait tué se tenait debout devant lui. Ces vêtements étais déchirer et il saignait abondamment de plusieurs plait, il avait à la main le manche de son épée casser.

? : Voit ! Voit ce que tu a fait ! La mort serais un châtiment bien trop clémente pour punir ce que tu a fait . L'oublie et le malheur sera ton châtiment, peut importe ce que tu feras ou tenteras de faire cela auras toujours un goût fade, peut importance que tu goûteras cela seras sans saveur peut importe qui tu fréquenteras cela ne te rendra jamais heureux et tu ne pourras jamais les rendre heureux. Je le jure sur le tombaux des dieux ton existence seras un néant de malheur de tristesse et de lassitude. Soit maudit mon frère ! Soit maudit Sutekh !

''Ce n’étais …''

''Se n’étais pas ma faute … je … je''


Il perdit conscience

- Monsieur ?
- Monsieur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Shinde NX : "Un nouveau départ".   

Revenir en haut Aller en bas
 
Shinde NX : "Un nouveau départ".
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Numb3rs - Est-ce un nouveau départ ? - Colby/David - G
» Nouveau départ !!!
» Les Askanis - Un nouveau départ
» A&M 32 ? La fin pour un nouveau départ
» miroirs et jubilés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pschit-Men :: Adaptations et Blabla Divers :: Fan-Fictions-
Sauter vers: