Pschit-Men

Comics Marvel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Iron Novax présente...

Aller en bas 
AuteurMessage
Novax
Pschit-Man Confirmé
avatar

Nombre de messages : 925
Age : 26
Pschit-Team : Avengers
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Iron Novax présente...   Lun 16 Avr - 22:52

Bien le bonjour, je viendrais de temps en temps vous présentez quelques petites perles qui me font fondre littéralement.


Le narrateur de fiht club et Bob
Aujourd'hui les premiers livres sont 99 francs, l'amour dure trois ans, fight club et American Psycho.

Frederic beigberder, né en 1965 issu de famile bourgeoise, le môme est un parfait Yuppi qui en revanche fait fonctionner ses méninges on en a la preuve dés ses treize ans quand il passe dans l'émission des frères greishka pour dépeindre du roman de SF. Frederic Beigbeder a été un peu perdu mais brillant bien que suffisant. Il est sorti avec la reine de sa promo puis est entré comme critiques dans plusieurs magazines, il devient publicitaire avant de se faire viré exprès et reste journaliste et présentateur tv. Mais à côté de tout cela il écrit, des romans modernes d'une fraicheur inouie.

Et j'attaque avec 99 fracs car cette ouvrage sera bientot porté à l'écran avec Jean Dujardin. A noté que Beigbeder a écrit ce livre pour se faire virer et avoir une indemnité de licensiment, il le dit dé sle premier chapitre et ça a marché.

Octave parango ne vous aime pas, il ne s'aime pas non plus, il n'aime pas grand chose, en revanche il vous fait aimer des choses. Il est votre maitre, il domine le monde, il est publicitaire. Personnage extravagan, critique et drole, Octave explique et crache sur la société de consolation. Octave est créatif publicitaire, i trouve et vend des concepts de pubs,ainsi il régit vos vies. On pense que la pub ne nous influence pas tant que ça, mais si. Imaginez, vous regardez une pub danone avec un yaourt, vous n'allez certes pas vous ruer à l'épicier pour acheter un yaourt danone, mais un jour vous passerez dans un magasin et là vous verrez le produit, alors vous l'achèterez pour voir. Et octave a gagné.

Octave Parango nous montre les coulisses de la fabrication de la pub et donne une vision interessante et instructive sur la société, société dirigé par des yuppies qui impose leurs merdes, leurs produits, eux q rachètent des brevets de pneus increvables avant de les cacher quelque part et qui vende des voitures avec différentiel arrière qui se bloque. Critique sur la mode, le tout ets culotté car le personnage lui même avoue être en plein dedans, fashion victim, héroinoman,acloolo qui adore sa call girl Octave va vivre un tas de (més)aventures, divisés en 6 parties, chaque partie eest écrit à une personne "je" "tu" etc...

Le livre est savoureux du début à la fin, il se lit vite et avec plaisir, il prête à réfléchir et amuse en même temps, le style cache beaucoup de travail et la cohérence est excellente.Une biographie non dit à lire avant de le voir au cinéma cet automne.


L'amour dure trois ans, est le troisième livre ayant pour portagoniste Marc Marronier, on retrouve un jeune homme en crise de la trentaine cherchant le grand amour (comme dans les deux précédents bouquins...) Dernier ouvrage supreme, les deux premiers était excellent, le premier "mémoires d'un jeune homme dérangé" qui racontait l'histoire d'un jeune yuppie fêtard égoiste et en crise existentiel qui ne cherchait qu'a partagé sa solitude, à la fin il trouvait legrand amour, dans "vacances dans le coma" il savourait et dans l'amour dure trois ans ça se finit, lui et Anne divorcent.

Marc parle alors de sa perte de foi, de temps, de poids...il nous conte un cynisme totale envers l'amour, Marc va pourtant retomber amoureux, mais comme l'indique la science et les statistiques l'amour dure tros ans. Est ceque ça vaut le coup? Est ce la bonne? On retrouve l'ami Jean-georges toujours aussi fripon et on voit un personnage et un écrivain qui ont beaucoup muri. On a l'impression d'être avec beigberder dans ses récits et on se reconnait dans tout ce qu'il dit, toujours aussi drole, pertinent, critique. L'amour dure trois ans est le parfait portrait de l'amour du 21ème siècle.

Chuck palahniuk est un jeune un peu perdu, il se cherche et veut être écrivain. Un jour il se fait casser la geule et ça fait "tilt". Il écrit Fight Club roman génial et brillant.

Le narrateur (dont on ne sait pas le nom dans le récit) est un jeune cadre,technicien de rappel en usine pour une grande marque automobile. 30 ans, célibataire il vit dans un appartement avec des meubles des trois suisses et se nourrit surtout de condiments. C'est quelqu'un de tout à fait normal. Sauf qu'il est insomniaque depuis 6 mois. Chaque jour se ressemble, quand on ne dort plus tout est une copie d'une copie.Il va voir son médecin qui ne veut pas lui donner des somnifères alors le narrateur sort "je souffre" le médecin répond "vous voulez voir des gens qui souffre? Alle à l'église méthodiste vous verrez des cancéreux qui ont subis une ablation des testicules.

Et il y va, à un groupe de soutien "hommes toujours tous ensemble".Il écoute les histoires de ses gens sans boules come thomas qui raconte que sa femme qui la quitté a eu son premier enfant...avec un autre. Là bas, le narrateur rencontre bob un géant ancien bodybuilder qui a eu un cancer suite à l'ablation des testicules il a subi un traitement hormonal ayant fait un surplus d'oestrogène ce qui fait qu'il a des seins énoooormes (genre le russe dans le punisher).Bob raconte son histoire et dans un oubli total de lui même, le narrateur pleure, le soir même il dort comme un bébé. Alors ça devient vite une drogue, il va aux alcooliques anonymes, aux sexoliques, au cancéreux du colon, les parasites sanguins, il multiplie les groupes de soutiens, il dort bien car chaque soir il meurt et renait, les gens vous écoutent sans attendre leurs tours pour parler... Tout va bien un temps...

Mais Marla Singer une fille étrange débarque à hommes toujours tou ensemble , puis elle vient empiéter sur le splates bornes de notre héros pourquoi? "parce que c'est moins cher que le ciné et y a du café gratuit" Le narraeur en présence d'un autre bluffeur se sent mal et il reperd le sommeil.

Plus tard, sur une plage pour nudiste désert, il va rencontrer un jeune homme, Tyler Durden fabricant de savon. Lors d'un retour de voyages le narrateur découvre son appart enflammé recrahant quantité de déchets qui état autrefois ses meubles de salons.Ne sachant où aller il va chez Tyler. Il parle rapidement, et le narrateur se plaint, Tyler dit alors

"Tu sais ce que c'est un duvet? C'est une couverture, tout simplement. Tu sais pourquoi on sait ça? Parce qu'on est des consommateurs. Les gens quiu meurent de faims, la guerre,la maladie ne nous concernent pas. Ce qui nous interessent c'est la presse people, les stars, la télé avec 500 chaines différentes, le viagra! Cette conne de madame propre. Oublies toute ces conneries mecs, tu vas pas pleurer sur un canapé à motif string vert! Une meuf aurait très bien pu te couper la ine dans ton sommeil avant de la jetter par la fenetre de sa voiture. Arrete de t'apitoyer comme ça. Les choses que tu possèdes finiront par te posséder...

Enfin je dis ça, c'est mon avis c'est ptet vraiment une tragédie."

Tyler et le narrateur sorte et le narrateur demande à dormir chez tyler. Il dit d'accrd à une condition.

"Frappes moi.
-Quoi?
-Frappes moi aussi fort que tu peux.
-Je me suis jamais battu.C'est une bonne chose.
-On ne meurt pas sans cicatrices, comment veux tu te connaitre si tu t'es jamais battu.

Le narrateur frape Tyler et les deux se battent, truvant un vrai défouloir, ils s'exaltent. La bagarre,la violence tout comme le sexe nous permettent de nous rappeler qui nous sommes, l'homme est un animal dressé et se battre c'est l'expression d'instincts n'ature,primaires,purs. Pendant un combat on ne pense à rien d'autre. Tyler et le narrateur sont rejoints par d'autres et très vite le fght club est né, club de combats clandestins atour de la doctrine de tyler.

"Règle 1 on ne parle pas du fight club. Règle 2 il est INTERDIT de parler du fight club. 3 Deux hommes par combat.4 Un combat la fois.5 Pas de montres, de chemises, des chaussures.5 Les combats dureront aussi longtemps que necessaire.6 Si un adversaire tombe à terre u n'en peut plus, cest terminé. Et 8 si c'est votre première soirée au fight club...vous devez vous battre."

Tyler et le narrateur ont un exutoire et rapidement les choses dérapent, Tyler donne des "devoirs" au membres du fight club et il els endoctrine avec des idées nihilistes. Rapidement tout tourne au vinaigre et le narraeur seul encore doué de raison doit arreter la machine.

C'est un livre à voir, car au dénoument génial aux personnages humains et aux idées tabous et sulfureuses, fight club est une expérience à vivre,on en sort pas indemne.

Brett Easton Ellis a sorti en 1991 son troisième roman après les lois de l'attraction et moins que rien, american psycho est un livrea vorté deux fois puis dénigré car très contesté. Le livre est une bombe très censuré et c'est pourtant un succés qui donnera lieu à un film avec chrisitan bale (equilibrium, batman begins, les 4filles du docteurs marsh...).

New York, hiver fin 1980's.Patrick Bateman est un yuppi riche fiancé qui couche avec la meilleure amie de sa fiancée, à la mode,snob et hautain respecté , heroinoman et obsédé sexuel. Jusque là tout va bien, il parat ordinaire même chiant. Il fait même tache dans sa communauté bourgeoise, mais c'est tout.Pourtant... Patrick a une passion, le meurtre. Il aime tuer, torturer et des fois cuisiner (mais il n'est pas doué pour la cuisie humaine). Patrick travaile, fat du sport, mate des pornos SM, fait des diners de gala, parle de vêtements, critique, snob, dépense son argent, écoute withney Houston et torture ou tue de temps en temps.

Le livre déeint le quotidien d'un psychopathe prisonnier de son attitude, jamais arreté ou même soupçonné il est prisonnier de ses bas instincts. Le livre dresse un protrait d'une génération perdue (comme mes lvires précédents) et d'un fou. Génial et brillantr, de figure de style parfois répétitif (c'est fait exprès) le livre ne cherche pas des excuses au personnage loin de là mais nous fait vivre le quotidient d'un meurtrier parfois ridicule, drole, savourant, ou dégoutant, le livre nous ammène dans tout les aspects de la vie de Bateman et c'est divin.


Voilà j'ai fini, je vous laisse des liens vers des trailers car pas mal des bouquins cités sont aussi des films.

Beigbeder à 13 ans: http://www.dailymotion.com/relevance/search/99%2Bfrancs/video/xtrti_beigbeder-dans-temps-x

99francs: http://www.dailymotion.com/relevance/search/99%2Bfrancs/video/xztq1_99-francs-teaser

Fight Club:
http://www.dailymotion.com/relevance/search/fight%2Bclub%2Bbande%2Bannonce%2B/video/xdvy9_fight-club

Where is my mind (OST de fight club): http://www.dailymotion.com/relevance/search/fight%2Bclub%2B/video/xdhea_the-pixies-where-is-my-mind-fc

American psycho extrait:
http://www.dailymotion.com/relevance/search/american%2Bpsycho/video/xzbz0_american-psycho-je-mappelle-patrick
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marvel-universe.forumactif.fr/index.htm
 
Iron Novax présente...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» IRON MAN 2 : les fig 3"3/4
» Que représente la photo pour vous?
» Que représente la lecture pour vous ? Sondage sans QCM.
» IRON-MAN "Quadry Pack"
» IRON MAN - MARK I (MMS80)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pschit-Men :: Adaptations et Blabla Divers :: Blabla divers :: Littérature-
Sauter vers: